Pokémon Let's Go Pikachu / Évoli : 3 millions d'unités vendues dans le monde

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
23 novembre 2018 à 07h02
0
Pokémon Let's Go Évoli
© Nintendo

Le carton est total pour ces deux nouvelles versions fraîchement débarquées sur Nintendo Switch ! Les ventes de la console s'envolent au Japon. Bref, une fin d'année magnifique se profile pour le géant nippon.

Ainsi, Pokémon Let's Go: Pikachu et Let's Go: Évoli ont passé le cap des 3 millions d'exemplaires vendus à travers le monde en une petite semaine.

Des chiffres vertigineux qui pourraient aller en grandissant

Ce succès s'explique en grande partie par la ferveur qui ne diminue pas autour de la licence au Japon. Dans le pays du Soleil levant, plus de 664 000 copies s'étaient écoulées durant les trois premiers jours de commercialisation.

En reprenant le concept du jeu mobile de Pokémon Go pour les phases de capture, Pokémon Let's Go a sans doute réussi à attirer un nouveau public. Il est également important de préciser que la nostalgie n'est pas étrangère à cette énorme réussite, puisque ce jeu inédit est une sorte de remake de la version Jaune, qui avait vu le jour en 1998 sur Game Boy Color.


Enfin, depuis le lancement du titre, plus de 200 000 Switch se sont également vendues rien qu'au Japon. Nintendo peut se frotter les mains avant même les fêtes de fin d'année.

Source : Poke times
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top