Polymega : le rêve ultime pour les amateurs de rétrogaming ?

Par
Le 24 juin 2018
 0
A l'occasion du récent E3 2018, la console Polymega a refait surface, et promet de constituer un rêve de gosse pour les amateurs de retrogaming qui pourront émuler toutes les consoles de notre enfance.

La console Polymega se présente comme la première console modulaire HD dédiée au retrogaming. Les développeurs promettent en effet que cette console a été créée de manière à permettre aux joueurs de profiter d'une expérience moderne, tout en utilisant leurs bonnes vieilles cartouches d'époque. La Polymega est donc capable d'accueillir les cartouches NES, Super Nintendo, Mega Drive, mais aussi les jeux PS1, les jeux Sega Mega-CD ou même les Hu-Card de la PC Engine.

polymega


Une polyvalence que l'on doit évidemment au côté modulaire de cette Polymega. Le système permet au joueurs d'encastrer des modules sur une base fixe, dotée d'un lecteur CD. Chaque module viendra ajouter une émulation supplémentaire au système, et ce sera donc au joueur de définir quels sont les modules qui lui sont utiles. Evidemment, chaque module permet d'accueillir les jeux dans leur format d'origine, ainsi que les manettes. A terme, la Polymega disposera donc de plusieurs modules encastrés les uns sur les autres, ce qui rappellera forcément quelques souvenirs aux joueurs MegaDrive, qui avaient craqué pour le Mega CD et le 32X par exemple.

polymega


A cette conception module originale s'ajoute une émulation dite « hybride », soit à moitié matérielle et à moitié logicielle. Dans les faits, cela se traduit par une émulation plus propre, puisque la Polymega sera par exemple capable de lire des cartouches pourtant compliquées à lire sur un système autre que le système originelle. C'est le cas notamment de certaines cartouches Super Nintendo. Evidemment, le système modulaire mis en place par la Polymega permettra de profiter prochainement de nouveaux modules d'émulation.

polymega


Pas de jeux piratés sur la Polymega


On sait également que le système sera en mesure d'effectuer une copie des jeux originaux, afin de préserver l'état de collection de nos cartouches, mais également d'accélérer certains chargements. Les concepteurs indiquent en revanche qu'il sera impossible d'injecter des ROMS piratées dans le système. Durant l'E3, les concepteurs ont effectué diverses démonstrations de cette Polymega, avec notamment la présence d'un module dédié à la PC Engine, et ses fameuses Hu-Card.

polymega


Selon toute vraisemblance, cette Polymega devrait arriver sur le marché au début de l'année 2019, accompagnée de quatre premiers modules (NES, SNES, PC Engine, MegaDrive). Côté tarif, il se murmure que la base pourrait avoisiner les 300 dollars, tandis que chaque module nécessiterait de débourser environ 60 dollars supplémentaires. Affaire à suivre donc.

Modifié le 22/06/2018 à 17h17
scroll top