Jouer à la NES en HD : mods, clones... le meilleur du retrogaming

13 mai 2016 à 13h04
0
Le spécialiste du retro-gaming retroUSB.com a annoncé la commercialisation imminente d'un produit fort attendu par la communauté : un clone de la Nintendo NES munie d'une sortie HD.

Le Nintendo Entertainment System est l'une des consoles de jeu les plus emblématiques de l'histoire, et à ce titre elle occupe encore, plus de 30 ans après son lancement en 1983, une communauté importante de joueurs mais aussi de développeurs de jeux et même de concepteurs d'accessoires.

La société Analogue Interactive a ainsi lancé il y a deux ans une version modernisée de la NES, associant des pièces détachées originales de la console à de nouveaux composants.

Dans le domaine de l'émulation, plusieurs solutions sont encore activement en développement. Car des programmeurs poursuivent encore un idéal de fidélité et de compatibilité, qui n'a toujours pas été atteint.

Précédemment : Une version revisitée de la NES de Nintendo coûte le prix d'une PS4

08442888-photo-bunnyboy-avs.jpg

Le clone, le meilleur du retro-gaming ?

Parallèlement à la modification de console originale et à l'émulation, il y a une troisième pratique, qui nous intéresse aujourd'hui. Une nouvelle console dénommée « AVS » permet effectivement d'exécuter des cartouches NES ou Famicom (sa déclinaison japonaise) avec des manettes originales, mais sans recourir ni aux puces d'une console originale, ni à un émulateur. Elle est ce qu'on appelle un clone. Elle sera mise en vente fin juin pour 185 dollars.

Son concepteur Brian "bunnyboy" Parker, fondateur de la boutique retroUSB.com, a pour cela reproduit le fonctionnement du CPU 2A03 et du PPU 2C02 originaux sur une puce programmable FPGA.

Alors qu'il faut un ordinateur infiniment plus puissant pour émuler avec précision une vieille console comme la NES, l'émulateur Higan par exemple réclame un processeur Intel Core, cette approche permet de reproduire fidèlement les jeux avec un circuit électronique ordinaire. Si ce n'est qu'en l'occurrence la sortie vidéo est une sortie HDMI délivrant du 720p.

03E8000008442890-photo-bunnyboy-avs.jpg

Super Mario Bros en Ultra HD ?

Les jeux NES étant dessinés en 256 x 240 pixels, il suffit ici de multiplier la définition par trois pour passer en plein écran. Cette mise à l'échelle par un nombre entier garantit une netteté parfaite.

Toutefois, la majorité des téléviseurs 720p ont en fait une dalle de 1366 x 768 pixels. Et la mise à l'échelle en 1080p non plus ne se fait pas avec un nombre entier. En somme pour obtenir une qualité d'image optimale avec ce clone, il faut retrouver un multiple de 240 et de 720, et il faut donc... un téléviseur Ultra HD ! (Qui affiche 2160 pixels en hauteur, 9 x 240.)

Ou bien on peut se tourner vers le module Hi-def NES de Kevtris, avec lequel on peut doter une NES originale d'une sortie HDMI 1080p. Le meilleur des deux mondes, mais le kit coûtera 120 à 135 dollars, l'installation par un professionnel sera facturée plus ou moins 100 dollars, une console prête à l'emploi sera vendue 400 dollars.

0230000008442896-photo-hi-def-nes-modded-nes-001-front-loader-console.jpg

Terminons par une précision importante : pas de sortie composite = pas de Duck Hunt. Le célèbre pistolet Zapper ne fonctionne qu'avec des écrans cathodiques !

À lire aussi :
Une manette sans fil pour la NES, plus de 30 ans après sa sortie
3DNes : l'émulateur qui transforme les jeux de NES en 3D disponible en téléchargement
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple parie massivement contre Uber en Chine
BMW i NEXT : une voiture autonome
On Refait le Mac : Luc Julia, le papa de Siri parle !
EyeLights, un affichage tête haute qui transforme les motards en pilotes de chasse
Live Japon : apprendre le japonais avec des applis
Sarkozy connait bien
Bouygues Telecom : le parc clients explose
Une nouvelle banque touchée par une cyberattaque d'envergure
Service universel : Lycamobile condamné à verser 100 000 euros d’amende
Le cours d'Apple au plus bas depuis deux ans, Alphabet repasse devant
Haut de page