Oculus simplifie le piratage de jeux en VR en verrouillant sa plateforme

23 mai 2016 à 14h05
0

Oculus VR a réalisé une mise à jour vendredi dernier dans le but d'empêcher les utilisateurs de faire fonctionner des jeux dédiés au HTC Vive sur son casque. Mais la protection a été rapidement contournée et la démarche s'en retrouve même simplifiée.

Oculus VR voulait bloquer Revive, un logiciel permettant de faire tourner des jeux pour le HTC Vive sur l'Oculus Rift. Pour ce faire, l'entreprise de Facebook a réalisé vendredi dernier une mise à jour qui, effectivement, bloquait bien le logiciel indésiré. Sauf qu'il n'a fallu que quelques heures aux développeurs de Revive pour publier à leur tour une mise à niveau contournant le blocage d'Oculus.

Mieux encore (ou pire, selon les points de vue) : les développeurs de Revive ont également trouvé un moyen de contourner le DRM de l'Oculus Rift alors qu'ils cherchaient à contourner la mise à jour de l'entreprise. Résultat des courses : non seulement Revive permet toujours de jouer à des jeux normalement exclusifs pour le HTC Vive sur l'Oculus Rift, mais en plus, le piratage de jeux en réalité virtuelle sur Rift est désormais facilité.
LibreVR, le principal développeur de Revive, explique sur Github que son intention n'était pas de faciliter le piratage de jeux. « Je ne voulais vraiment pas aller dans cette direction, mais j'ai le sentiment qu'il n'y a pas d'autre moyen. » Il ajoute ne pas vouloir encourager le piratage et demande aux utilisateurs de Revive de ne pas utiliser le logiciel pour ça. Mais rien n'empêche les joueurs de le faire.

08304194-photo-oculus-rift.jpg

Le piratage de jeux en réalité virtuelle aurait clairement fini par faire son apparition, mais à en croire LibreVR, la mise à jour opérée par Oculus VR a accéléré la démarche. Pour certains observateurs, l'entreprise l'a bien cherché : Palmer Luckey, le patron d'Oculus, déclarait en décembre dernier « Si les gens achètent nos jeux, je me moque qu'ils les moddent pour les faire tourner là où ils veulent. » Mais concernant Revive, il a récemment déclaré « C'est un hack, et nous ne fermerons pas les yeux dessus. Les gens doivent s'attendre à ce que les jeux hackés ne fonctionnent pas indéfiniment, puisque les mises à jour régulières de notre plateforme vont sans doute stopper les logiciels hackés. »

On peut donc s'attendre à voir s'installer une véritable course anti-piratage entre Oculus VR et les développeurs d'applications visant à libérer le casque Rift des chaînes de la fragmentation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top