Hideo Kojima ouvre son studio et collabore avec Sony

16 décembre 2015 à 08h57
0
Tout juste débarqué de Konami, le créateur japonais Hideo Kojima annonce la création d'un studio de développement à ses couleurs, dont le premier jeu sera destiné à la console de Sony.

On savait la rupture consommée entre Konami et Hideo Kojima, le créateur de la série des Metal Gear Solid. L'intéressé a confirmé mardi la nouvelle qui avait déjà filtré dans la presse locale : son contrat avec l'éditeur a pris fin au 15 décembre, laissant libre cours à de nouveaux projets. Il a dans la foulée annoncé la création d'un studio à ses couleurs, Kojima Productions. De celui-ci, on ne sait pour l'instant pas grand-chose, si ce n'est qu'il sera dirigé par Kojima, à Tokyo, et qu'une vingtaine de recrutements sont déjà ouverts.

0190000008283844-photo-kojima-productions.jpg

L'ouverture de Kojima Productions se fait cependant sous des auspices particuliers : le studio bénéficie dès sa création du soutien de Sony, qui accueillera sur PS4 son premier titre, décrit comme le début d'une nouvelle franchise innovante. Cette collaboration est présentée en quelques mots (de japonais) par Andrew House, le patron de Sony Computer Entertainment, dans une vidéo relayée sur la chaîne YouTube de Playstation Japon. Il promet à Kojima son plus « complet soutien ».



Sur le sujet, voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Firefox passe enfin au 64 bits sur Windows
Jouets VTech : la police arrête l’auteur présumé du piratage
Polémique sur l’inventeur du bitcoin : la piste du hoax se dégage
Prix barrés sur Internet : un vaste enfumage
Google : Charlie Hebdo et Paris au top des recherches 2015
Infos US de la nuit : les actionnaires de Yahoo désignent deux potentiels successeurs à Marissa Mayer
Google on Tap : l'assistant virtuel est disponible en France
Chronopost, DHL, FedEx condamnés à une amende de 672,3 millions d'euros pour entente sur les prix
BQ Aquaris X5 : aluminium et Cyanogen OS pour 250 euros
Nuance veut des interactions vocales dans toutes les apps et tous les objets connectés
Haut de page