Hideo Kojima et Konami : le malaise continue aux Game Awards

04 décembre 2015 à 12h21
0
La relation houleuse qui lie le studio Konami et Hideo Kojima, le créateur de la franchise Metal Gear, vient d'atteindre un nouveau palier. Le journaliste Geoff Keighley a expliqué, en direct durant la cérémonie des Game Awards, que Konami avait interdit à Kojima de s'y rendre pour recevoir les prix qui lui étaient destinés.

Entre Konami et Kojima, le torchon brûle depuis des mois, et ce sans qu'aucune communication officielle n'ait été réalisée. Entre le fait que Konami ait renommé le studio Kojima Productions de Los Angeles en Konami Los Angeles Studio, la disparition du nom d'Hideo Kojima de la jaquette de Metal Gear Solid 5 ou encore les rumeurs faisant état de la démission du créateur de jeux, cela commence à faire beaucoup. En octobre dernier, Konami démentait ces bruits de couloir, expliquant que Kojima était « en vacances » après la sortie de MGS 5.

Depuis, on avait presque oublié la situation... jusqu'à ce que Geoff Keighley, journaliste assurant la présentation de la cérémonie des Game Awards jeudi soir, soit en charge de remettre un prix à Hideo Kojima pour récompenser Metal Gear Solid V: The Phantom Pain. Mais au lieu du créateur du jeu, c'est Kiefer Sutherland, l'acteur qui prête sa voix à Big Boss dans le jeu, qui est venu récupérer la statuette sur scène.

0320000008269460-photo-keifer-sutherand.jpg

Kojima, persona non grata

Geoff Keighley, qui est un ami de Kojima - il avait participé à la promotion autour du jeu en interviewant le mystérieux Joakim Mogren - a tenu à clarifier la situation après la remise du prix. « Vous avez remarqué qu'Hideo Kojima n'est pas avec nous ce soir, et je voulais en parler. Monsieur Kojima avait l'intention d'être là avec nous ce soir, mais il a été informé très récemment par un avocat de Konami qu'il n'était pas autorisé à venir assister à la cérémonie des Game Awards pour recevoir ses prix. »


Des explications qui ont entrainé une vague de protestation dans le public, alors que le journaliste terminait son intervention en soulignant le caractère injuste de la situation, le développeur étant toujours « sous le coup de son contrat avec Konami ». « Hideo Kojima nous regarde depuis Tokyo » conclut Keighley, cette fois-ci sous les applaudissements du public.

Donnée en direct à la télévision américaine, l'explication entretient le malaise et l'ambiguïté de la relation qui unit toujours Hideo Kojima et Konami. Aucune communication officielle concrète n'a encore été réalisée sur la situation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top