Fig : une plateforme de financement participatif dédiée au jeu vidéo

Par
Le 24 août 2015
 0
En partie porté par le succès de Kickstarter, le financement participatif compte aujourd'hui un nouvel acteur dont l'objectif est de se consacrer au seul domaine du jeu vidéo en autorisant aussi le retour sur investissement.

Créée en 2009, la plate-forme Kickstarter est à l'origine d'une nouvelle technique de financement pour de très nombreux projets touchant aussi bien les projets industriels, le monde de la musique ou celui du jeu vidéo. Le principe est simple : divers partenaires décident de monter un projet. Ils le présentent sur le site Kickstarter et fixe un budget nécessaire pour son aboutissement.

Ensuite, les internautes ont un mois pour soutenir ce projet en faisant des dons qui serviront à atteindre ce « budget nécessaire ». Si dans la limite de temps imparti, la somme souhaitée est atteinte, l'argent est effectivement envoyé aux partenaires du projet. Dans le cas contraire, ces internautes que l'on appelle backers dans le jargon, ne sont pas débités et le projet est annulé.

De nombreuses autres plates-formes de financement participatif existent, mais si nous parlons de Fig aujourd'hui, c'est qu'elle vise des objectifs un peu différents des standards auxquels nous sommes habitués. Tout d'abord, elle ne se consacre qu'aux jeux vidéo et n'acceptera donc pas d'autres projets.

08145028-photo-fig-outer-wilds.jpg

Par ailleurs, Fig se démarque par les différentes options qu'elle propose. Ainsi, le financement à la mode Kickstarter est possible : en fonction de la somme donnée, le backer obtient différentes récompenses pouvant aller de la simple copie du jeu aux goodies par dizaines. Une telle méthode se prête parfaitement aux projets relativement modestes, mais ne permet pas d'attirer de gros investisseurs.

Pour remédier à ce « problème », Fig offre un système de retour sur investissement. Les dons les plus importants pourraient ainsi s'avérer rémunérateurs à la sortie du jeu avec un retour proportionnel au succès du projet dans le commerce. Bien sûr, une telle option ne s'adresse pas aux petits donateurs et il faut même montrer patte blanche pour devenir un Accredited Investors : disposer de plus de 1 million de dollars ou justifier de revenus supérieurs à 200 000 dollars par an.

À l'heure actuelle, Fig est une plateforme à vocation américaine et il est en outre nécessaire d'être enregistré auprès des services fiscaux américains pour faire partie de ces investisseurs particuliers.

Reste qu'une telle orientation ouvre évidemment la voie à des projets peut-être plus costauds que sur Kickstarter. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Fig a été lancé par Justin Bailey (responsable financier chez Double Fine) et soutenu par Tim Schafer (PDG de Double Fine), Feargus Urquhart (PDG d'Obsidian) ainsi que Brian Fargo (PDG d'inXile Entertainment).

Les trois compères ont expliqué que les prochaines productions de leur studio respectif passeront par la case Fig. En attendant, le premier projet financé par la plateforme est Outer Wilds, un titre primé lors du dernier Independent Game Festival.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top