🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Nintendo considère Apple comme une plus grande menace que Microsoft

01 juin 2018 à 15h36
0
0104000001770040-photo-reggie-fils-aime-nintendo-ceo.jpg
Dans le petit monde du jeu vidéo, l'ennemi n'est pas toujours celui que l'on croit. Dans le cas de Nintendo, c'est Apple et non Microsoft qui fait peur : une tendance déjà affichée par la firme japonaise en mai dernier, lorsque Satoru Iwata, PDG de l'entreprise, déclarait « L'iPhone et l'iPad sont les ennemis du futur ». Et à en croire Reggie Fils-Aime, le président de Nintendo of America, il semblerait que le futur soit déjà là.

Ce dernier a en effet récemment confessé au magazine américain Forbes qu'Apple était aujourd'hui un rival de taille. « Est-ce que je pense qu'à court terme, Apple peut nous blesser plus que Microsoft ? Absolument » a-t-il simplement expliqué.

Les deux firmes misent en effet beaucoup sur les plateformes mobiles : la DS et la 3DS chez Nintendo, l'iPhone et l'iPad chez Apple, autant de supports disposés à attirer les joueurs. La différence selon Reggie Fils-Aime, c'est que là où les adeptes de l'iPhone vont faire de courtes sessions de jeu sur des titres comme Angry Birds, les joueurs sur DS vont prolonger leurs parties : le PDG de Nintendo of America confesse à ce titre avoir joué 150 heures à Dragon Quest IX sur sa console...

Le créneau des consoles portables n'étant pas exploité par Microsoft à ce jour, il ne représente pas un concurrent aussi virulent qu'Apple : Reggie Fils-Aime souligne qu'en 2009, Nintendo a vendu plus de consoles que Sony et Microsoft réunis. Mais du côté d'Apple, les choses sont différentes : il suffit de se remémorer une récente étude menée par l'institut néerlandais Newzoo pour constater que l'écart entre Nintendo et la firme de Steve Jobs est minime aux Etats-Unis, où 40,1 millions de terminaux Apple sont utilisés pour jouer, contre 41 millions de DS et de DSi.

Reggie Fils-Aime ne donne pas de pistes concernant la stratégie de Nintendo pour contrer Apple, mais il y a fort à parier que la politique déjà en vigueur dans l'entreprise nippone, qui consiste à ne rien développer sur iOS et à tenter d'interdire la moindre application en rapport avec sa marque ne risque pas de changer. Il ne reste qu'une seule chose à faire pour concilier les deux : transformer son iPhone en faux Game and Watch !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google : 6,4% du trafic Internet
Netgear NeoTV 550 : un lecteur multimédia compatible copie de sauvegarde de Blu-ray
BitDefender lance son antivirus pour Mac
Razer Anansi : le premier clavier de la marque à destination des MMO
Carte Musique Jeune : un décret précise le dispositif
Copie privée : les NAS et les SSD externes désormais taxés
Google Boost : un nouveau pas vers la publicité hyper locale
Eric Schmidt à propos de Street View :
Bientôt un netbook signé Jolicloud ?
JooJoo 2 : vers une tablette revisitée sous Android ?
Haut de page