OS X 10.9 Mavericks : le dossier

le 23 octobre 2013 à 16h28
0

Conclusion



0104000006747964-photo-os-x-mavericks-macbook.jpg
Présenté en même temps qu'iOS 7, OS X Mavericks ne suscitera certainement pas les mêmes clivages : au contraire, s'il y a bien quelque chose qui caractérise la nouvelle version d'OS X, c'est son absence totale de changement polarisant.

C'est au niveau de la tarification que Mavericks surprend le plus : en rendant la mise à niveau gratuite pour tous les utilisateurs d'OS X depuis Snow Leopard, Apple pourrait bien faire bouger les lignes du marché des systèmes d'exploitation pour ordinateurs. Microsoft propose gratuitement sa mise à jour de Windows 8 à 8.1, mais facturent encore le passage à 8.1 depuis XP, Vista ou 7. Proposer des mises à jour payantes de Windows risque d'être plus délicat dorénavant.

Pour ce qui est de l'OS en lui-même, il s'agit, tout comme Mountain Lion, d'une évolution destinée à affiner et enrichir la vision initiée par Lion. Une fois de plus, OS X ne converge pas vers iOS, mais se contente de reprendre des fonctionnalités et des services de ce dernier, tout en gardant ses spécificités de système conçu pour des ordinateurs équipés d'un clavier et d'une souris.

À défaut de changement fondamental, on a droit à une multitude d'améliorations plutôt pertinentes, qui justifient d'autant plus la mise à jour qu'elle est gratuite. L'ajout des balises dans le Finder, par exemple, va faciliter significativement la recherche de fichiers, d'autant plus que la fonctionnalité est compatible avec les documents locaux comme avec ceux stockés sur iCloud.

Les utilisateurs de configuration multi-écrans auront également tout intérêt à passer à Mavericks : 2 ans après Mission Control et ses applications plein écran, on peut enfin en profiter pleinement, et utiliser une app plein écran tout en conservant le bureau sur l'autre affichage, ou 2 applications plein écran côte à côte.

D'autres nouveautés sont plus dispensables : l'apparition de Plans et iBooks ne vont pas changer votre vie. Les quelques nettoyages de l'interface sont appréciables, mais il s'agit davantage d'un retour bienvenu au look « pré Lion ». Quant aux améliorations apportées sous le capot, seule une utilisation prolongée permettra vraiment d'en mesurer les effets positifs, d'autant plus que les versions .0 sont rarement exemptes de bugs.

Reste qu'au final, on peut recommander le passage à Mavericks aux utilisateurs Mac éligibles : il devrait, dans la plupart des cas, améliorer leur expérience au quotidien. Ceux qui espéraient des changements plus radicaux devront cependant prendre leur mal en patience. OS X Mavericks est une mise à jour itérative plutôt réussie, mais pas une déferlante de nouveautés. Au fond, il ronronne toujours comme un félin arrivé à maturité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Mac OS X
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
Google Duo permet désormais de partager des photos dans ses messages
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
Flight Simulator supportera le contenu créé par la communauté
Airbnb organise un hackathon à Paris pour recruter les meilleurs développeurs
Gears 5 : Microsoft fait la démo du mode construction et confirme l’absence de season pass
🔥 Soldes 2019 : les meilleurs bons plans, réductions et promotions chaque jour !
Test : Inokim Light 1, une trottinette robuste et fiable, mais trop chère
Une cyberattaque américaine aurait paralysé des dispositifs de contrôle militaires iraniens
Le patron de Foxconn pousse Apple à transférer sa production à Taiwan
scroll top