Comparatif des sites de poker en ligne

Hervé Georges
13 août 2010 à 14h46
0
Malgré de nombreux retards, l'ouverture en France du marché des sites de poker en ligne a finalement eu lieu, en tout début de ce mois de juillet. Après vous avoir présenté dans les grandes lignes le monde assez spécial du poker en ligne, faisons le point aujourd'hui sur les différentes offres disponibles sur le marché.

Les retards auront été nombreux, mais le lancement de l'offre « légale » de poker en ligne en France a bel et bien eu lieu. Voulue par le gouvernement, cette ouverture porte assez mal son nom puisqu'elle comporte en première ligne l'interdiction aux sites étrangers (la plupart des sites qui existaient jusque là sont généralement dans des juridictions spécifiques limitant les éventuels recours de la part des joueurs : réserves Indiennes aux états unis, paradis fiscaux, etc) d'accepter des jeux d'argents de la part de joueurs français.

0000005003337212-photo-logo-arjel.jpg
Une nouvelle offre s'est donc mise en place, avec certains opérateurs connus, et d'autres un peu moins. Tous n'étaient pas forcément à l'heure et il y a même des absents de marque, comme par exemple l'historique Française des Jeux (qui s'est alliée cependant au groupe de casino « physiques » Lucien Barrière, les deux devant lancer une offre commune d'ici à la rentrée). Reste que, bon gré mal gré, l'ouverture s'est produite.

Lors de notre premier article sur le sujet, nous avions encore un certain nombre d'interrogations. D'abord parce que les textes de lois étaient particulièrement flous et que des doutes pouvaient subsister sur certains points. Ensuite parce que certaines nouvelles dispositions (particulièrement au niveau du « rake », les prélèvements effectués par les opérateurs pour couvrir leurs frais, et sur lesquels s'applique la nouvelle taxe, nous y reviendrons) laissaient une marge de manouvre.

Aujourd'hui l'on commence à y voir plus clair, mais on est obligé de remarquer qu'il y a eu un grand flou sur certains points, y compris dans la tête des opérateurs. Au cœur du débat avec les joueurs les plus réguliers, le taux de rake et son applicabilité. Comme nous l'expliquions dans notre article précédent, pour gagner au poker en ligne, il ne suffit pas d'être meilleur que les autres, il faut aussi que votre rendement soit supérieur à celui des prélèvements effectués. Si ce taux de prélèvement est trop important, de moins en moins de joueurs seront gagnants sur le long terme, rendant l'activité inintéressante auprès des joueurs réguliers. Ces derniers allant jusqu'à dire que la volonté de l'état était de transformer le poker en ligne comme un passe temps, et non plus comme une activité semi-régulière ou régulière rentable.

Ces joueurs habitués se sont unis en proposant, dans un élan rare, une action concertée pour faire entendre leurs réclamations. Une grève virtuelle du poker : les joueurs ont joint les tables de « cash game » (jeu ou l'on joue directement son argent, à l'inverse des tournois ou l'on paye un droit d'entrée pour jouer avec des jetons) en marquant leur statut comme absent (une possibilité offerte dans de tels jeux). Tous les joueurs faisant de même, ils ont ainsi littéralement bloqué le jeu afin de se faire entendre. Et ils ont réussi puisque suite à leurs actions, des changements importants sur les taux de prélèvement de l'opérateur (PokerStars en l'occurrence) ont été effectués. Une action que l'on doit principalement à la communauté francophone ClubPoker.

01C2000003337226-photo-stars2.jpg

PokerStars a été la cible numéro un des joueurs réguliers pour ses prélèvements trop elevés.


Encore aujourd'hui, le marché est changeant et notre article est avant tout un instantané. Non seulement les opérateurs revoient régulièrement (souvent à la baisse, même si d'autres augmentent leurs tarifs !) leurs formules de calcul de rake sous la pression des joueurs, mais en prime ils annoncent au fur et a mesure leurs programmes de fidélité. L'idée étant simple, redistribuer une part des prélèvements perçus aux joueurs pour les inciter à continuer de jouer. Tous ces programmes ne sont pas finalisés, ils sont pourtant primordiaux pour évaluer correctement l'éventuelle rentabilité qu'un joueur peut rencontrer sur un site.

Nous allons donc, avec l'information qui nous est disponible aujourd'hui, vous offrir un aperçu des offres disponibles pour vous aider à faire votre choix, dans le cas ou vous décideriez de vous essayer à cette activité.

Un mot de la rédaction



Lors de la publication de notre premier article sur le sujet du poker en ligne, certains d'entre vous ont, dans les commentaires, questionné les motivations que la rédaction de Clubic pouvait avoir à publier un article sur ce sujet. Permettez-nous de clarifier pourquoi nous l'avons fait.

Cela n'aura échappé à personne, depuis début juin, la publicité pour les sites de poker en ligne est devenue omniprésente. Affiches dans la rue, spots télévisés ou campagnes en ligne (y compris sur Clubic), il est difficile de passer à côté. Sachant cela, nous avions deux options.

La première aurait été de faire comme si de rien n'était, et laisser nos lecteurs s'informer par eux même sur le sujet. Avec souvent des informations partielles ou sérieusement orientées pour vous inciter à jouer, comme le sont les différents sites des opérateurs de jeux en ligne. Même les sites communautaires (un exemple au hasard pris ici) tendent à présenter les choses de manière à attirer les joueurs. Nous avons opté pour une seconde solution, prendre contact avec un spécialiste du sujet en lui donnant pour mission de nous fournir une présentation la plus balancée possible. Nous avons insisté pour que soient mises en avant les proportions de joueurs perdants ainsi que la question importante de la chance, trop souvent mal comprise (en partie à cause de raccourcis pris dans les diverses retransmissions télévisées de poker - elles mêmes sponsorisées par les opérateurs) et créant une part de « rêve » laissant croire que « sur un coup de chance », n'importe qui pouvait gagner.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top