Sonos s'ouvre à Spotify et aux commandes vocales Amazon Alexa

31 août 2016 à 15h04
0
Les enceintes Sonos s'émancipent enfin totalement. Après s'être débarrassé l'année dernière d'une liaison réseau filaire, la plateforme se dispense désormais de son application propriétaire. Elle s'interface directement avec des services plus universels, Spotify et Amazon Alexa.

Diffusion directement depuis l'application officielle Spotify

Pour commencer, les enceintes Sonos seront prochainement mises à jour pour devenir compatibles avec la solution Spotify Connect. Concrètement, les abonnés à Spotify pourront diffuser de la musique sur leurs enceintes Sonos directement depuis l'application Spotify. Celle-ci permettra pour la première fois de grouper ou de dégrouper directement des enceintes connectées, afin de jouer la musique simultanément dans plusieurs pièces. Avec d'autres marques d'enceintes, il faut grouper les enceintes depuis une application spécifique, afin qu'un tel groupe apparaisse sous la forme d'une seule enceinte Spotify Connect.

Les enceintes Sonos permettaient déjà de jouer de la musique depuis le catalogue Spotify, mais seulement via l'application Sonos. Il fallait ainsi jongler entre deux applications, et certaines nouvelles fonctions du service de musique à la demande tardaient ou manquaient.

Cette nouvelle approche quant à elle permettra aux détenteurs d'enceintes Sonos de basculer d'une tape de leur casque à leur appartement, lorsqu'ils rentreront chez eux. Elle permettra aussi à des amis de passage de diffuser de la musique depuis leur propre téléphone et depuis leur propre bibliothèque Spotify. Il leur suffira de se connecter au réseau Wi-Fi.

0230000008536912-photo-sonos-avec-spotify-connect.jpg

Commander sa musique à la voix

La gamme Amazon Echo n'est pas encore disponible en France, mais Sonos a par ailleurs annoncé une autre évolution prometteuse : la prise en charge de l'assistant vocal Alexa. Ceux qui possèdent à la fois une installation Sonos et un appareil compatible Alexa (tel qu'un Amazon Echo ou un Invoxia Triby) pourront commander leurs enceintes connectées à la voix.

« Le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui est compliqué, il est technique, » déclare Mike George, vice président d'Alexa, dans une vidéo promotionnelle (ci-contre). « La voix comme nouvelle manière d'interagir avec cette technologie va prendre cette complexité et la rendre simple. »

Les utilisateurs équipés pourront par exemple demander :
« - Alexa, joue ma nouvelle musique
- Joue la musique dans le salon
- Passe à la suivante
- Quel est ce titre ? »


Mais comme le montre la vidéo, les enceintes Sonos n'étant pas (encore) équipées de leur propre microphone (sauf la nouvelle PLAY:5 sur laquelle il ne sont pas encore utilisés), il faudra leur adjoindre un appareil compatible Alexa, tel qu'un Amazon Echo Dot. Ce n'est ni très élégant, ni très économique.

Toujours ni AirPlay, ni Google Cast

Dans le même ordre d'idée, mais à destination des professionnels de la domotique, le système Sonos s'ouvre à la maison connectée en s'interconnectant dans un premier temps avec les solutions de Crestron, Lutron, Savant, Control4, iPort et Qivicon.

Les enceintes Sonos ne sont en revanche toujours pas compatibles AirPlay (du moins pas nativement) ou Google Cast. Nous avons questionné Sonos à ce sujet, qui n'a rien à communiquer à ce sujet à ce stade.

03E8000008536910-photo-sonos-avec-amazon-echo-dot-alexa.jpg

Les nouvelles fonctionnalités précitées seront proposées par le biais d'une mise à jour de firmware de « toute la gamme Sonos existante, modèles récents ou non ». Cette mise à jour sera dans un premier temps proposée sous la forme d'une bêta sur invitation d'ici la fin de l'année, en prévision d'une disponibilité publique en 2017.

À voir aussi : Triby : une enceinte familiale intégrant l'assistant vocal d'Amazon

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top