RoomAlive : Microsoft transforme le salon en salle de jeu virtuelle

06 octobre 2014 à 12h02
0
Un peu plus d'un an après avoir présenté IllumiRoom, un prototype de système de projection permettant de transformer une pièce en terrain de jeu vidéo, Microsoft vient de dévoiler la nouvelle version de son projet. Nommée RoomAlive, cette installation offre un rendu très impressionnant, mais le grand public n'est pas encore prêt à disposer d'un tel système dans son salon.

Les amateurs de science-fiction ont probablement déjà entendu parler du Holodeck de Star Trek, qui permet de transformer une pièce entière en environnement virtuel, pour l'entrainement ou le divertissement. Microsoft va exactement dans la même direction, le vaisseau spatial en moins : RoomAlive permet de transformer une pièce en un espace de jeu immersif, à base de projections sur les murs et d'interaction avec des objets en réalité augmentée.

03E8000007665175-photo-roomalive.jpg

RoomAlive, une autre idée du salon



S'il va plus loin qu'IllumiRoom en matière d'immersion, RoomAlive n'est encore qu'un prototype, et l'éventualité de voir un tel système arriver dans les maisons et appartements n'est pas d'actualité. Tout du moins, pas sous la forme actuelle : le système de Microsoft utilise 6 vidéoprojecteurs et autant de capteurs Kinect pour réaliser les projections au sol et sur les murs, après avoir cartographié entièrement la pièce pour définir l'espace et les différents meubles et objets à prendre en considération. Les six Kinect permettent de localiser en permanence où se trouve le joueur, pour adapter l'environnement de jeu à n'importe quelle situation.


Bien qu'impressionnante, la démonstration de Microsoft nécessite un équipement lourd et coûteux, et sous-entend un réaménagement de l'espace. Difficile à mettre en place dans un salon à l'heure actuelle. Microsoft travaille déjà sur un nouveau modèle, plus compact et moins cher, qui aurait davantage sa place dans le salon des utilisateurs.

La maison tactile, bientôt une réalité ?



Microsoft n'est pas la seule entreprise à s'interroger sur le potentiel d'une maison non seulement connectée, mais aussi tactile : Sony le fait aussi. Cependant, chez le Japonais, ce n'est pas le jeu qui est au cœur de l'expérience, mais plus les interactions entre les gens et le divertissement dans un sens plus large.

Lors de l'IFA 2014, l'entreprise a reconstitué un appartement-témoin dans lequel les vidéoprojecteurs et autres capteurs fixés aux murs et au plafond transforment la plupart des surfaces en écrans tactiles. Nommée Life Space UX, l'expérience s'avère impressionnante à vivre et suffisamment viable pour être concrétisée. Mais encore une fois, elle est également très coûteuse - la table basse qui dissimule un projecteur Ultra HD vaut à elle seule 45 000 euros - et nécessite un aménagement de circonstance. Comme souvent, c'est toujours plus facile de proposer un rendu épatant lorsque l'environnement est conçu autour des installations : l'inverse est nettement plus compliqué.


L'intérêt porté par les entreprises à ce genre d'évolution en dit probablement long sur les transformations que connaîtront les espaces de vie dans les prochaines années. Néanmoins, à l'heure où l'on s'interroge encore sur la distance nécessaire entre le téléviseur et le canapé pour utiliser au mieux un capteur Kinect pour jouer, on a très probablement le temps de s'occuper encore longtemps avec des moyens de divertissement traditionnels avant de transformer le salon ou la chambre des enfants en champ de bataille. D'ailleurs, il n'y a pas forcément besoin de RoomAlive pour ça...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top