Test Patriot WildFire : rapide, mais trop cher !

Par
Le 13 juillet 2011
 0

Patriot Wildfire


0064000004413302-photo-patriot-wildfire.jpg
Si certaines marques sont particulièrement prolifiques en matière de SSD (on pense à OCZ), d'autres sont plus économes de modèles. C'est le cas de Patriot qui, après un Inferno fourni en 120 et 240 seulement, arrive avec un Wildfire prometteur.

Prometteur car ce SSD 2,5 pouces utilise le même contrôleur que le déjà fameux Vertex 3 d'OCZ, à savoir le SF2281 de chez SandForce, compatible SATA 6 Gbps. Lorsqu'on se remémore les performances de ce dernier, on ne peut qu'être impatient de voir comment se comporte le Wildfire qui, aux dires d'un des représentants de chez Patriot, est le modèle grand public le plus rapide jamais distribué.

012c000004413304-photo-patriot-wildfire.jpg
 
0140000004413306-photo-patriot-wildfire.jpg

Il faut dire que l'américain a pris son temps, puisqu'il annonçait son SSD début mars pour une commercialisation qui n'arrive que maintenant. Les causes de ce retard pris sur OCZ notamment : peut être le choix de la NAND à utiliser, compte tenu des soucis rencontrés par OCZ ou Corsair dans la maîtrise des puces en 25 nm. Au final, ce sont des puces Toshiba en 32 nm de type MLC qui sont présentes au sein du Wildfire, les mêmes qui équipent l'OCZ Vertex 3 MAX IOPS.

012c000004415226-photo-patriot-wildfire.jpg

Ces puces sont au nombre de 16 dans le SSD de Patriot, huit sur l'avant du PCB, huit sur l'arrière. Ces puces de 8 Go chacune impliquent donc normalement une capacité de 128 Go. Le Wildfire étant un modèle 120 Go, Patriot a donc choisi de réserver 8 Go, soit un peu plus de 6%, aux différents processus visant à limiter l'usure du SSD, comme le Wear-Levelling ou l'over-provisioning, que SandForce regroupe dans l'appellation DuraClass. Un chiffre complètement comparable à ce qui existe sur le Vertex 3.

Côté performances, Patriot annonce 555 Mo/s en lecture séquentielle et de 520 Mo/s en écriture séquentielle, soient des chiffres très proches de ceux annoncés par OCZ sur son fer de lance. En revanche, ce ne sont pas moins de 85 000 IOPS que le constructeur revendique sur une taille de fichiers compressibles de 4 Ko, soit davantage que la meilleure version du Vertex 3 d'OCZ (la version Ex). Le contrôleur du Wildfire gère évidemment la fonction TRIM, tout comme le NCQ et autorise, comme tous les SandForce de type SF-2xxx, un système de double chiffrement AES : le contrôleur utilise un algorithme sur 256 bits lorsque les données entrent, puis les écrit en codant sur 128 bits.

012c000004415224-photo-patriot-wildfire.jpg
  
012c000004413308-photo-patriot-wildfire.jpg

Enfin, notez que notre Wildfire de test (une version pré-série) est estampillé 3.1.9, un firmware équivalent au 2.08 chez OCZ, alors que le Vertex 3 est en version 2.09. Le nouveau SSD de Patriot est disponible en version 120 et 240 Go, alors qu'une version 480 Go devrait voir le jour sous peu. Les prix sont particulièrement élevés : 299, 499 et 1 359 euros, respectivement.


00c8000004037488-photo-compteur-performance.jpg

Tests synthétiques et pratiques


Que donne ce SSD face à un logiciel de test comme Everest ? Quels résultats dans des tests pratiques de transferts de données ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :



SandForce SF2281 : gare aux freezes et aux BSOD !

Patriot Wildfire
Certains d'entre vous le savent peut être déjà, plusieurs forums sont actuellement envahis de messages rapportant des problèmes avec les SSD équipés du dernier contrôleur de SandForce. De nombreux utilisateurs se plaignent en effet de lenteurs, de blocages de leurs machines ou encore de BSOD intempestifs.

Si OCZ a enfin annoncé un correctif pour ses modèles, on attend encore la réaction des Corsair et autres Patriot. C'est pourquoi, faute de correctif disponible actuellement, nous vous invitons à la plus grande prudence concernant l'achat de tels modèles. Nous ne modifions cependant pas la note attribuée, représentative des performances que peuvent atteindre ces modèles lorsque ces problèmes seront résolus. Rapidement, on l'espère...



Notre avis

Ce Wildfire est une vraie réussite. Alors que nombre de constructeurs semblent se tourner vers des solutions bon marché, notamment au niveau des puces mémoire, pour augmenter leurs marges au détriment des performances, Patriot a choisi les meilleurs composants, et ses résultats s'en ressentent. Il est parmi les SSD les plus performants du marché.

En revanche, son prix est un vrai problème : il est presque 100 euros plus cher qu'un Vertex 3 ! A ce tarif, et compte tenu des problèmes actuels du SF2281, impossible de vous le conseiller... Avec une baisse de son prix et le déploiement d'un firmware correctif en revanche, ce Wildfire pourrait devenir intéressant.

Patriot Wildfire

Les plus
+ SandForce SF2281
+ SATA 6 Gbps - Débits impressionnants
+ Performances pour un modèle 120 Go
Les moins
- Le prix !!
Performances synthétiques
Performances pratiques
Performances / prix
3


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top