La console portable Game Boy fête ses 25 ans d’existence

0
Il est des anniversaires qui parlent au cœur d'à peu près tous ceux qui ont pratiqué de près ou de loin des jeux vidéo. La console portable Game Boy, dotée d'un écran noir et blanc, fête ses 25 années d'existence.

00FA000004104820-photo-1989-console-nintendo-gameboy.jpg
Un processeur Sharp 8-bit cadencé à 4,19 MHz, un écran LCD 160×144 en 4 nuances de gris affichant jusqu'à 40 sprites en simultané, un port série permettant de jouer en réseau (local). Ces spécifications (.pdf) ne font peut-être plus rêver mais elles ont séduit bon nombre de joueurs en 1989.

Le 21 avril 1989, Nintendo levait en effet le voile sur sa dernière console baptisée simplement « Game Boy ». Par la suite, 120 millions d'exemplaires seront vendus de ce système portable puis de sa lignée, Game Boy Pocket, Light, Color, Advance, Advance SP, Game Boy Micro.

Forte de ces chiffres de vente, la console portable fête désormais ses 25 ans. Occasion pour rendre hommage à cette console qui a permis à de nombreuses personnes de partir en vacances le cœur serein muni de l'appareil, d'un solide stock de piles et de jeux tels que Double Dragon, Mario, Tetris, The Legend of Zelda, PaperBoy ou encore Pokemon...

Pour rappel, le concept d'une console portable baptisée Game Boy est né chez Nintendo en particulier grâce au dessinateur et ingénieur Gunpei Yokoi. Ce dernier avait pour idée de créer de nouveaux concepts permettant de jouer différemment et fut ainsi la pierre angulaire de plusieurs appareils comme les Game & Watch, les Game Boy mais aussi et avec largement moins de succès, le Virtual Boy.

La bataille Game Boy Vs Game Gear

La France a vu arriver l'appareil en septembre 1990. Date à laquelle certains magasins mettaient en avant le prix de la console, 590 francs (soit environ 90 euros). L'argument sera d'ailleurs utilisé une année plus tard, face à sa concurrente développée par Sega, la Game Gear, (vendue à 10,6 millions d'exemplaires) proposée pour presque le double du prix.

Par la suite, Nintendo va proposer plusieurs évolutions de son concept de base en réduisant le poids, l'épaisseur ou en améliorant l'autonomie de la console. Ce n'est qu'en 2001 que l'évolution se fera plus radicale avec l'arrivée des Game Boy Advance et SP. Quant aux séries des Nintendo DS, elles ne débuteront leur histoire qu'en 2004.

Vous noterez pour conclure qu'à aucun moment, l'auteur de ces lignes ne mentionne le débat opposant ceux qui appelaient leur console « une » Game Boy aux partisans de la formule « un » Game Boy. Après tout, la question de la prononciation de la Game « Gear » (guir ou jir) en français n'est toujours pas tranchée...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intel lance un NUC fanless idéal comme lecteur multimédia de salon
Mises à jour chez Apple avec iOS 7.1.1 et des correctifs de sécurité pour OS X
Infos US de la nuit : Whatsapp crédité de 500 Millions d’utilisateurs, une pompe à essence en Bitcoin
M6 Web Lyon recherche un Lead Developer / Architecte Web
Apple ouvre plus largement le bêta-test lié à OS X
Logitech Ultrathin : un étui-clavier en aluminium pour iPad Air et iPad mini
NeoFace Monitor : NEC dévoile son outil de reconnaissance faciale
La solution de paiement mobile Square cherche un repreneur
Lytro Illum : ajustez aussi la perspective après la prise de vue
Numericable pense que SFR rebondira seulement en 2016
Haut de page