Le cofondateur d'Atari se lance dans la réalité virtuelle, et ça décoiffe

14 octobre 2016 à 11h47
0
Nolan Bushnell, cofondateur d'Atari, a développé avec sa société Modal VR un système de réalité virtuelle haut de gamme qui mise tout sur une immersion particulièrement poussée.

Voilà qui pourrait rapidement ringardiser les laser games et autres salles du genre. Grâce à un dispositif dénué de tout fil et qui se compose bien sûr d'un casque, mais aussi de capteurs à positionner sur les mains, Modal VR propose une expérience de jeu plutôt bluffante.

Sur la vidéo qui suit, on peut observer deux protagonistes profitant d'une énorme surface de jeu (à savoir un terrain de foot) et se défouler façon « Dragon Ball Z » en s'envoyant disques lumineux et autres boules d'énergie.

Si le jeu demande manifestement un peu de préparation et d'équipements relativement lourds, le résultat est spectaculaire et risque de séduire les professionnels du secteur. Pour l'heure, il n'existe que quelques prototypes de ce dispositif, et les kits de développement devraient être envoyés « bientôt ». On est donc loin d'une exploitation commerciale, mais ce genre d'initiative a le mérite de montrer ce que l'on peut faire avec la réalité virtuelle, au-delà de ce qui peut exister aujourd'hui.



Autour du sujet :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top