G-Sync arrive sur portable et évolue sur desktop

01 juin 2015 à 12h47
0
0096000007113794-photo-g-sync.jpg
La technologie NVIDIA destinée à offrir aux joueurs un affichage sans déchirement arrive désormais sur PC portable, alors que sa version desktop évolue pour proposer entre autre un mode fenêtré.

La disponibilité de G-Sync sur PC portable était attendue depuis le début de l'année, notamment depuis qu'un utilisateur du forum ROG d'Asus était parvenu à faire fonctionner G-Sync sur un portable via l'utilisation de pilotes NVIDIA estampillés 346.87.

G-Sync mobile, un simple pilote ? « Non », répond évidemment NVIDIA, qui met en avant le travail réalisé au sein des ses puces. D'ailleurs, les premiers portables G-Sync sont bien entendu tous équipés d'une GeForce GTX 960M au minimum.

Le caméléon assure que les optimisations réalisées sur ces GPU sont les seules à garantir une expérience utilisateur satisfaisante, sans déchirements ni saccades. La marque évoque notamment les efforts réalisés sur la courbe de réponse en couleurs, qui doit assurer aux joueurs une image toujours plus réaliste.

01F4000008056082-photo-presse-papiers-3.jpg

Pour parvenir à ce résultat, il convient que les dalles des portables soient capables de supporter ces traitements. NVIDIA certifie donc les écrans proposés par les constructeurs et met également en avant ce travail de sélection, qui débouche par ailleurs sur les premières dalles 75 Hz du marché.

Pour rappel, le module G-Sync indispensable sur les moniteurs de bureau, ne sont pas nécessaires ici, puisque les écrans de PC portables sont conçus pour fonctionner à des taux de rafraichissement variables. Les pilotes du caméléon agissent sur la dalle directement via l'eDP (pour embedded DisplayPort).

NVIDIA promet que les performances ne souffriront pas de l'action de G-Sync, grâce à la vélocité des puces de génération Maxwell. En revanche, les adeptes d'Optimus devront passer leur chemin, puisque G-Sync mobile est incompatible avec cette technologie.

01F4000008056080-photo-presse-papiers-2.jpg


Reste à savoir quel sera le prix à payer pour cette technologie. Les dalles seront sans doute plus onéreuses, et NVIDIA risque également de facturer son travail aux OEM. Le jeu en vaudra-t-il la chandelle face à une solution comme FreeSync ? Nous effectuerons rapidement quelques tests pour le savoir, d'autant que plusieurs modèles sont déjà annoncés compatibles :
  • Gigabyte Aorus X7 Pro-SYNC (SLI de GTX 970M, modèle de 17" en Full HD) et Aorus X5 (SLI de GTX 965M, dalle « 3K » de 15,6") ;
  • MSI GT72 G (GTX 970M ou 980M doté d'une dalle de 17,3"en Full HD) ;
  • Asus G751 (GTX 970M ou 980M doté d'une dalle de 17,3"en Full HD) ;
  • Clevo P770ZM-G (GTX 970M ou 980M doté d'une dalle de 17,3"en Full HD) et P750ZM-G (GTX 970M ou 980M doté d'une dalle de 15,6"en 4K).

G-Sync passe au mode fenêtré

Sur les moniteurs de bureau, G-Sync n'est pas nouveau et logiquement, cette technologie évolue. Arrivent ainsi le mode fenêtré, que ce soit sur des configurations mono-GPU ou utilisant le SLI.

NVIDIA annonce également la possibilité de désactiver la synchronisation verticale lorsque G-Sync fonctionne si le framerate est supérieur au taux de rafraîchissement maximal supporté par l'écran. Avec un gain au niveau de la fréquence d'affichage, mais la réapparition du tearing.

Enfin, NVIDIA annonce de nouvelles références de moniteurs supportant G-Sync, fabriqués par Acer et Asus, partenaires historiques du caméléon dans le domaine.

01F4000008056084-photo-presse-papiers-4.jpg


A lire également :
Bientôt du G-Sync sur PC portable ?
NVIDIA : je pense donc G-Sync
AMD FreeSync : la réponse à G-Sync en test
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Usage d'une montre connectée en conduisant : faut-il craindre des sanctions ?
Google Project Vault : sécuriser ses données via une carte microSD
Megaupload : quand le FBI perd le contrôle du nom de domaine saisi en 2012
Pas d'effet Windows 10 sur les ventes de PC
Windows 10 : les fonctionnalités qui seront retirées après la mise à jour
Sandisk Ultra Fit USB 3.0 : une minuscule clé USB de 128 Go
Avec Abacus, Google veut remplacer les mots de passe sur mobile
Projet Jacquard : Levi’s et Google testent les vêtements connectés
Computex : Asus dévoile sa nouvelle gamme de tablettes, les ZenPad
La Chine développe des distributeurs de billets avec reconnaissance de visage
Haut de page