NVIDIA évoque les soucis de mémoire sur ses GTX 970 (màj)

0
00C8000001933580-photo-nvidia-logo.jpg
Depuis quelques semaines, plusieurs utilisateurs pointent du doigt les performances des GeForce GTX 970 lors d'une utilisation intensive de la mémoire. NVIDIA a réagi ce week-end.

Article mis à jour en bas de page

Dans les forums de NVIDIA ou ceux de AnandTech (qui relaie l'information), plusieurs témoignages montrent, captures d'écrans à l'appui, que les GeForce GTX 970 du caméléon voient leurs performances s'effondrer dès lors que la quantité de mémoire utilisée dépasse les 3,5 Go.

Une observation un rien étonnante, puisque la GTX 970 partage ses 4 Go et son bus mémoire 256-bits avec la GTX 980, qui n'est pas concernée par ce problème.

012C000007788633-photo-asus-geforce-gtx-970-directcu-mini.jpg

NVIDIA, dans un communiqué, tente d'éclaircir ce mystère. D'après le constructeur, les GTX 970 et GTX 980 ne disposent pas de la même configuration au niveau des SM (pour Streaming Multiprocessors) et la GTX 970 ne bénéficie pas de la même optimisation au niveau de l'usage de la mémoire. Pour en améliorer le fonctionnement, NVIDIA l'a segmentée en deux sections dans la GTX 970, de 3,5 et 0,5 Go, avec un accès prioritaire du GPU à la première des deux.

Cependant, et toujours d'après le caméléon, ce fonctionnement ne détériore en rien les performances de la GTX 970 : il a comparé la baisse des performances observées sur les GTX 970 et 980 lors d'une utilisation plus intensive de la mémoire (en passant au-dessus du fameux seuil des 3,5 Go). Résultat, les différences sont équivalentes d'une carte à l'autre.

012C000007871755-photo-comparaison-nvidia-gtx-980-970.jpg

La communication de NVIDIA aurait donc tendance à nier le problème, pourtant observé par les utilisateurs. Et elle reste assez évasive sur l'aspect de l'allocation de la mémoire, tout en confirmant une différence fondamentale entre les GTX 970 et 980. Affaire probablement à suivre, donc.


Mise à jour du 27/01/2015, 13h37 :

NVIDIA, contacté par nos confrères de Hardware.fr, a apporté encore quelques informations concernant cette affaire. On apprend ainsi que les GTX 970 ne comportent finalement pas 64 unités ROP, mais « seulement » 56, et que le cache L2 ne fait pas 2 Mo, mais 1,75 Mo.

De même, la segmentation de la mémoire que nous évoquions hier implique probablement une répartition du bus mémoire comme suit : 224-bit sur les premiers 3 500 Mo, et 32-bit sur les derniers 512 Mo. Avec d'inévitables conséquences au niveau de la bande passante mémoire.

En effet, le GTX 970 ne se comporterait pas comme un GPU classique doté d'un bus 256-bit, mais bien comme une puce 224-bit dans la grande majorité des cas. Avec une bande passante 12,5% moins importante que sur le GTX 980.

Il n'est pas anormal pour une puce d'une gamme inférieure d'être légèrement amputée par rapport à une puce plus onéreuse. Toutefois, les spécifications réelles ne sont pas celles présentées par NVIDIA, qui concède une erreur de communication, dont on ne saura jamais si elle relevait d'un simple raccourci, d'une incompréhension ou encore d'une volonté délibérée.

Quoi qu'il en soit, le consommateur mal informé pourrait s'estimer en droit de retourner la carte à son revendeur. Contactée par nos soins, la firme précise qu'elle n'a, pour le moment, pas statué sur une éventuelle politique de retours ou de compensations. Nous mettrons à jour dès que NVIDIA nous aura communiqué les informations en question.

Article initialement publié le 26/01/2015


Contenu connexe :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Oculus Story Studio : et si le futur de la réalité virtuelle se trouvait au cinéma ?
Les internautes commandent plus en ligne mais dépensent moins
Après le réseau social, les entreprises ont aussi leur
Nolim Films de Carrefour : un service d'achat vraiment intéressant grâce à UltraViolet
Infos US de la nuit : 74,4 millions d’iPhone et 21,4 millions d’iPad vendus au dernier trimestre
Ccleaner, Firefox, µtorrent... les dernières mises à jour de logiciels
Après des mois de mauvais résultats, Texas Instruments fait le pari gagnant de l'automobile
Imitation Game : ce qu'il faut savoir sur Alan Turing, le père de l'informatique
LaBox de Numericable : hausses de prix à services constants
Apple Watch : une autonomie qui pourrait être très limitée
Haut de page