PCI-Express 4.0 : pas avant 2017

04 juillet 2016 à 14h47
0
Le PCI-Express 4.0, prochaine évolution de la norme, était attendu en 2015. Le groupement d'intérêt PCI-SIG, qui gère cette norme, indique désormais qu'il faudra attendre fin 2016 pour voir débarquer la version 0.7. Autant dire que les premières cartes mères pourvues en PCI-Express 4.0 n'arriveront pas avant 2017.

Le PCI-Express 4.0, on en parle depuis déjà plusieurs années. Le PCI-SIG s'attelle en effet à faire progresser le PCI-Express vers sa version 4.0 depuis 2011. L'objectif est de doubler la bande passante, pour la faire évoluer de 8 GT/s (gigatransferts par seconde) à 16 GT/s. En théorie, on dispose ainsi d'un débit de 2 Go/s par ligne, ce qui revient à 32 Go/s maximum sur du PCI-E 16x.

Le problème, c'est que les réflexions autour du connecteur à utiliser sont toujours en cours, comme le précise eetimes. Car il faut ménager l'objectif (et ces fameux débits) avec l'historique, et la rétrocompatilibilité avec le PCI-Express Gen 3.

01F4000008006406-photo-pci-e.jpg

Il va donc falloir s'armer d'un peu de patience pour profiter de ces performances, puisque selon toute vraisemblance, les premières plateformes utilisant le PCI-Express 4.0 n'arriveront donc qu'en 2017, sans doute avec la génération Cannonlake d'Intel, qui devrait être celle des premiers CPU du fondeur à être gravés en 10 nm.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Night Shift, bientôt sur Mac, Apple Watch, Apple TV et CarPlay
Xbox Play Anywhere arrive le 13 septembre
Servo, le moteur ultra-rapide de Firefox, peut désormais être testé
AMD RX 480 : de nouveaux pilotes pour corriger le problème d'alimentation
SNCF : bientôt des espaces de travail dans les gares d'Ile de France
Spotify pointe les pratiques commerciales de l'App Store
Bouygues offre (à nouveau) une SIM avec 10 Go de data
Porno et réalité virtuelle : des requêtes en hausse de 10 000% sur Google
Les VTC à l'origine d'une contraction du parc automobile français
Chrome accueillera Google Cast avec une intégration à Hangouts
Haut de page