Forces et faiblesses des sécurités WiFi

28 septembre 2007 à 16h55
0

Brouillez les cartes : toutes les astuces

Trouver la bonne clef

00601348-photo.jpg
Les utilisateurs de réseaux WPA sont souvent séduits par la possibilité de configurer une clef réseau « humainement compréhensible ». Le choix d'un mot, d'un groupe de mots ou d'une combinaison de mots et de chiffres simplifie également l'arrivée des machines de vos amis sur votre réseau personnel. Si vous voulez réellement protéger votre installation, ne cédez en aucun cas à cette facilité. Une attaque de type dictionnaire ou brute force-dictionnaire aurait rapidement raison d'un mot de passe de ce type. Pour mettre toutes les chances de votre côté, utilisez impérativement un logiciel de génération de mot de passe aléatoire. Pour ce faire, n'hésitez pas à utiliser ou KeePass Password Safe.

Masquage du SSID

Le SSID désigne le nom de votre réseau sans fil. Par défaut, la diffusion de ce nom est activée. Dans ce cas, votre réseau est donc visible par toutes les stations à portée, qu'elles vous appartiennent ou non... Cette option est très pratique puisqu'elle permet de rendre son point d'accès « détectable » lorsque l'on souhaite le rejoindre (à l'aide de l'utilitaire de Windows XP ou celui de la carte réseau).

Pour compliquer un peu la tâche des pirates en herbe, pensez à désactiver cette option. Après avoir stoppé la diffusion du SSID, les scans basiques ne seront plus en mesure de détecter la présence de votre réseau sans fil. Malheureusement, cette technique a ses limites. Elle n'empêchera pas la détection de votre SSID par les logiciels de monitoring Wi-Fi dès qu'une station se connectera à votre point d'accès. On remarque également que cette méthode peut compliquer le paramétrage de certains appareils légitimes.

NB : Pour rejoindre un réseau dont la diffusion du SSID a été désactivée, il est nécessaire de saisir les paramètres réseau manuellement.

012C000000601522-photo.jpg
Le masquage du SSID n'empêche en rien la détection de votre réseau par les logiciels de monitoring.


Désactivation du serveur DHCP

La désactivation du service DHCP (attribution automatique d'adresse IP) compliquera encore la vie du pirate qui aurait pu parvenir à casser votre clef de sécurité. Si votre réseau local utilise une plage d'adresse IP exotique, l'intrus sera obligé de trouver une adresse IP valide avant de pouvoir accéder à vos données.

012C000000601512-photo.jpg
Le service DHCP est désactivable depuis l'interface d'administration des routeurs


Interruption d'émission programmée

Si personne n'utilise votre réseau sur des fourchettes horaires régulières, pourquoi ne pas couper votre point d'accès pendant ces « heures creuses » ? Pour ce faire, deux techniques s'offrent à vous :
004B000000601404-photo.jpg
A) La méthode standard consiste à régler des plages d'émission sur votre point d'accès lorsque celui-ci le permet.
B) La méthode « forcée » consiste à utiliser une prise programmable qui coupera purement et simplement l'alimentation électrique du point d'accès sur les plages horaires souhaitées. Cette seconde solution a l'avantage de permettre d'accorder un « temps de repos » à votre matériel (généralement, ces périphériques chauffent de façon non négligeable). Enfin, si vous paramétrez une plage horaire nocturne et que votre point d'accès est une box tripleplay, cette solution vous mettra également à l'abri... des appels téléphoniques indésirables.

012C000000601514-photo.jpg
Désactivation depuis l'interface d'administration


Penser aux ressources partagées

Que soit votre niveau de protection, n'oubliez jamais qu'une éventuelle intrusion sera toujours du domaine du possible. Il n'est pas forcément agréable de savoir que quelqu'un utilise votre connexion à votre insu, mais il est pire encore d'imaginer que l'on puisse accéder à vos documents personnels. Pour éviter ce problème, si vous disposez d'un petit réseau local, partagez uniquement les fichiers « sans importance ». Dans tous les cas, évitez à tout prix de partager l'intégralité d'un disque dur.

0190000000601400-photo.jpg
Le partage d'un disque depuis sa racine est à proscrire impérativement
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top