TV Perso Freebox : qui y a-t-il à la télé ce soir ?

02 août 2007 à 16h35
0

Faites votre TV Perso !

00DC000000558583-photo-screen-intro-tv-perso.jpg
C'est finalement le 28 juin dernier que Free a levé le voile sur son Armageddon. Longtemps attendu par les freenautes, ce projet avait pour objet un service d'un genre nouveau : la télévision personnelle.

Ce service consiste à fournir aux freenautes les outils pour fabriquer leur propre chaîne de télévision. Si cette fonction semble inspirée des Youtube, Myspace et autres Web TV, la possibilité de diffuser son contenu en direct semble assez intéressante, si tant est que les utilisateurs l'utilisent à bon escient. Et si Free a toujours offert à ses abonnés une certaine marge de manoeuvre, le service n'est-il pas déjà en péril du fait des inévitables abus ?



0078000000560210-photo-freebox-hd.jpg
La TV Perso Freebox est sans conteste une innovation dans le monde des FAI. Nous voulions donc vous présenter ce service, son principe. Puis, un exemple étant plus parlant que toute explication, nous vous montrerons comment opère cette nouvelle fonctionnalité. Nous aborderons également les possibilités techniques de diffusion, avant d'évoquer le sujet du contenu proposé sur la TV Perso Freebox, question épineuse qui soulève celle de l'existence même de ce service.

Présentation du service

La TV Perso Freebox est, d'après ses propres concepteurs, le « mariage total du Triple Play comme cela n'a jamais été fait nulle part dans le monde. C'est nouveau techniquement, c'est nouveau règlementairement, c'est nouveau pour les utilisateurs de la Freebox ». Pour rappel, le triple play est la possibilité d'avoir accès à l'Internet, la téléphonie IP et un service de télévision dans une seule et même offre. Free est d'ailleurs à l'origine de l'apparition de ce néologisme en France. Alors pourquoi « mariage du triple play » ? Parce que la TV Perso Freebox lie intimement le fonctionnement de la Freebox avec celui de la télévision, comme nous allons le voir à présent.

Le principe de la TV Perso Freebox

L'idée conductrice de cette nouveauté est la suivante : le freenaute est son propre acteur, son propre producteur. Il va, avec un simple caméscope branché derrière la Freebox HD, pouvoir diffuser sa chaîne de télé personnelle, dont il gère le contenu, la présentation, les horaires de diffusion... La possibilité de communiquer via un tout nouveau genre de média, et cela de manière autonome. Mais c'est aussi la télévision interactive, dans laquelle le présentateur va pouvoir communiquer avec ses téléspectateurs en temps réel, via un chat, le téléphone ou... la télévision !

L'écran de démarrage

Comme toujours chez Free au niveau des interfaces, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? La page d'accueil contient donc à elle seule quasiment l'ensemble des fonctionnalités de la TV Perso Freebox ;

Congélateur avant de commencer leur émission, voici deux possibilités pour refroidir votre boîtier HD :
  • Première solution, placer simplement la Freebox sur la tranche ; cette solution peut paraître simpliste, mais elle a fait ses preuves. Seul problème : les risques de chute de la Freebox et surtout le positionnement du disque dur sur la tranche également, alors qu'il n'est pas prévu pour.
  • Seconde solution, plus sérieuse : elle consiste à refroidir la Freebox via un système de ventilation plus ou moins évolué et donc coûteux. L'achat d'un support ventilé pour ordinateur portable s'adapte par exemple assez bien au boîtier HD, mais est relativement onéreux. La solution que nous avons retenue demande elle un peu de bricolage, mais est garantie sans freeze ! Il vous faut pour cela :
  • Un ventilateur (silencieux si possible) de 120 mm (dans les 5 à 10 euros selon la qualité) ;
  • Un adaptateur 3V-12V (6 euros) ;
  • Une barre en aluminium rigide de 50 cm (à peu près 3 euros) ;
  • Un peu de pâte à fixer ;
Avec ces ustensiles, vous pouvez refroidir votre Freebox sans bruit, sans tirer sur l'alimentation du boîtier (qui n'est pas prévu pour ça) et sans le dégrader, puisqu'il est la propriété de Free. Le prix total de ce montage varie de 15 à 20 euros, ce qui reste raisonnable en comparaison des 30 ou 40 euros qu'il vous faudra débourser pour une solution toute prête.

00FA000000560115-photo-montage-freebox-tv-perso-1.jpg
00FA000000560116-photo-montage-freebox-tv-perso-2.jpg
00FA000000560117-photo-montage-freebox-tv-perso-3.jpg

Petit montage sans prétention mais qui a l'avantage d'être silencieux si vous optez pour un ventilateur de 12cm

Enfin un dernier mot sur la Freebox, qui permet de naviguer dans les flux différés comme dans un film en VOD. Par ailleurs, Free considérant les oeuvres proposées comme de la VOD, il est par conséquent impossible d'enregistrer le moindre programme via la fonction PVR de la Freebox HD. Toutefois, le contrôle du direct reste possible, mais ne cherchez pas le canal 13 dans le multiposte, vous ne le trouverez pas.

L'encodage

0064000000559501-photo-puce-encodage-freebox.jpg
La puce d'encodage/transcodage contenue dans la Freebox HD est une Xcode II NS de la marque ViXS, qui gère le MPeg-2 et le Mpeg-4. Cela ne signifie pas pour autant que les flux que vous allez envoyer seront codés en MPeg-4, car seuls les possesseurs de Freebox HD pourraient alors visionner les vidéos, les versions 3 et 4 du boîtier de Free ne pouvant décoder que du Mpeg-2. Mais cela reste une possibilité intéressante. Le taux d'échantillonnage (bitrate) utilisé pour un flux direct est de 900 Kbits/s, alors qu'il est de 3,5Mbits/s pour une vidéo en différé.

Le débit

C'est, dans une moindre mesure, le second facteur limitant de ce service. En effet, le débit nécessaire pour envoyer une vidéo en direct est de 80 Ko/s, débit que tous les freenautes même dégroupés ne possèdent pas, ou alors de justesse. L'émission d'une vidéo en direct occupera alors une très grande partie de la bande passante, ce qui réduira la vitesse de téléchargement de façon conséquente. Pour l'envoi d'un fichier sur le serveur de Free (utilisation du différé), c'est vous qui réglez le débit d'émission dans les paramètres du service (50% de votre bande passante par défaut). Notez qu'il est possible de mettre en pause un chargement de votre vidéo vers les serveurs de Free, et que l'upload peut être interrompu par l'arrêt ou le redémarrage de la Freebox : il reprendra lors de la remise en marche de l'appareil.

Finalement, après prise en compte des limitations techniques (possession du module HD, débit suffisant), il resterait 1 million de freenautes réellement capables de créer leurs TV Perso. Ce qui reste conséquent, même si cela ne représente que 40% des abonnées Free.

Les serveurs

C'est sur les serveurs de Free que sont uploadés les vidéos que vous diffusez. Pour l'instant, Free n'a pas communiqué sur l'espace alloué à chacun, même si cette information apparaît lors de la préparation à la diffusion d'une vidéo. A titre indicatif, comptez 1,4 Go pour 1h de vidéo différée. Pour un direct, vous pouvez diffuser plus de 24h d'affilé, mais... pensez à dormir !

Explication par l'exemple

Rien ne vaut un bon exemple pour expliquer un tel service. C'est pourquoi nous avons décidé de mettre à disposition sur la TV Perso Freebox la première émission de nos confrères de JeuxVidéo.fr, dans laquelle les débats tournaient autour de la Playstation 3 de Sony. Vous pouvez retrouver cette émission sur le net (si vous n'êtes pas abonnés Free ou en zone non dégroupées) à l'adresse suivante :

Branchements, mis en place

012C000000559504-photo-freebox-hd-et-camescope.jpg
Pour faire sa TV Perso Freebox, pas de branchements compliqués : relier simplement votre caméscope à votre module HD

Pour pouvoir réaliser cette opération, nous avons tout d'abord du valider les conditions générales de vente sur le site de Free : vous les trouverez dans votre console de gestion. Rebootez votre Freebox v5 (débranchez et rebranchez-la) et rendez-vous sur le canal 13 de l'Univers Freebox. Ici, vous devez tout d'abord aller dans les paramètres pour entrer votre pseudo. Attention, un seul pseudo par Freebox : choisissez bien le vôtre ! Vous noterez ici que l'écriture se fait selon le mode « SMS » via la télécommande de la Freebox. Une fois cette opération effectuée, rendez-vous sur la page de garde (utilisez le bouton rouge de la télécommande) et aller directement vers « Diffuser ». Choisissez le mode de diffusion (Live, Live + enregistrement ou Différé), puis branchez votre source vidéo (caméscope ou autre, nous y reviendrons) et choisissez le type d'entrée vidéo que vous avez utilisé (composite ou S-Video). Sélectionnez « Continuer » pour passer à la page suivante.

012C000000559829-photo-choix-diffusion-tv-perso.jpg
Plusieurs options dans cette page : direct ou différé ? Public ou privé ? A vous de choisir...

Préparation de la vidéo

A présent, vous entrez dans la phase de configuration de votre vidéo. Donnez-lui un titre, une description, et sélectionnez la catégorie dans laquelle vous souhaitez la voir figurer. Attention, ces informations sont importantes pour deux raisons : d'une part, un titre précis et une catégorie bien choisie permettront aux freenautes de trouver rapidement votre oeuvre. D'autre part, placer votre vidéo dans une catégorie inadaptée nuit à sa visibilité, mais également à l'ensemble du service. Vous risquez par ailleurs de voir votre vidéo tout simplement effacée par Free.

012C000000559823-photo-propri-t-s-vid-o-tv-perso.jpg
La page de description de vôtre vidéo : son titre, sa catégorie, autant d'éléments facilitant la recherche des autres freenautes

La diffusion

Voici venu le moment d'appuyer sur la touche « REC » (enregistrement) de votre caméscope (ou la touche « Play » si vous avez opté pour le différé). Si vous avez choisi la diffusion en direct (ou direct avec enregistrement), le fait d'appuyer sur « Continuer » vous transforme directement en star du petit écran. Si au contraire vous avez choisi le mode différé, votre vidéo est enregistrée sur le disque dur de la Freebox, puis transmise sur les serveurs de Free, à une vitesse que vous aurez définie dans les préférences (50% de votre bande passante par défaut). A ce propos, il est assez dommage de ne pas avoir d'indication du pourcentage de la vidéo en cours d'envoi, on ne sait donc jamais où en est précisément le processus. Après quelques heures d'attente, notre vidéo est enfin disponible sur les serveurs de Free ; son identifiant est le 53700 si vous souhaitez y accéder directement (via l'accès direct en haut à droite de la page d'accueil, ou bouton jaune de la télécommande).

012C000000559828-photo-envoi-vid-o-tv-perso.jpg
Dans la cas d'un différé, la vidéo est uploadée sur les serveurs de Free une fois votre enregistrement terminé

Les autres services

Un système de notation

Parmi les autres fonctionnalités offertes par ce service, on trouve un système de notation (de 1 à 5 étoiles) des vidéos par les freenautes eux-mêmes. De même, on peut connaître pour chaque séquence le nombre de personnes l'ayant visionné, et cela même sur le direct, ce qui revient à afficher l'audience d'une TV Perso Freebox. Toutefois, une vidéo ne se juge pas par le simple nombre d'étoiles qu'elle a recueillies. En revanche, si l'on recoupe cette information avec le nombre de visites, le critère devient significatif, et permet alors d'apprécier la qualité d'une vidéo. Un film à 5 étoiles vu un grand nombre de fois doit en toute logique être intéressant. En toute logique...

012C000000559824-photo-top-15-tv-perso.jpg
Le système de notation et d'audience permet de faire un classement du Top 15 des vidéos différées les plus plébiscitées

La recherche

Le service de TV Perso Freebox possède une fonction de recherche des vidéos :
  • par l'identifiant (ID) de la vidéo ; actionnez le bouton jaune de la télécommande pour y avoir accès ;
  • par les catégories qui se trouvent à gauche de la page, que ce soit en Live ou en Différé ;
  • par nouveautés, situées en bas de page d'accueil.
012C000000559825-photo-module-de-recherche-tv-perso.jpg
012C000000559827-photo-recherche-par-id-tv-perso.jpg

La fonction de recherche du service de TV Perso Freebox, par pseudo, titre de vidéo ou par identifiant

La diffusion en privé

Diffuser une vidéo au plus grand nombre peut plaire à certains, alors que d'autres préfèreront rester plus confidentiels, afin de partager leurs vidéos avec une audience restreinte. Pour cela, vous pouvez avoir recours à la fonction de partage privé. Rendez-vous tout d'abord dans les paramètres (en bas à droite sur la page d'accueil). Puis, dans l'onglet « Partage », définissez un nom de groupe. Vous pouvez dès lors ajouter, par numéro de téléphone Freebox (09...) ou par pseudo TV Perso Freebox (il faut alors que l'abonné visé soit également inscrit à la TV Perso Freebox) les personnes avec lesquelles vous souhaitez partager vos vidéos. Lors de la configuration d'une diffusion, il ne vous restera plus qu'à choisir la visibilité privée pour garantir la confidentialité de vos vidéos, qui ne seront même pas présentes dans les mosaïques Live ou Différé. Cela oblige toutefois à définir plusieurs groupes selon la vidéo que l'on met en partage. Autre méthode moins contraignante, celle qui consiste à définir un mot de passe avant la diffusion privée (le service vous pose automatiquement la question si vous optez pour ce mode de diffusion).

012C000000559826-photo-groupe-tv-perso.jpg
Dans les paramètres du service, vous pouvez créer un groupe de personnes qui seules pourront visionner vos vidéos diffusées en mode privé

La boîte de réception

La boîte de réception ne sert qu'à recevoir des messages, ceux de vos proches qui ont choisi de diffuser leurs vidéos de façon confidentielle, mais également ceux de vos amis qui voudraient vous faire partager une vidéo qu'ils trouvent intéressante. Pour cela, ils auront affiché le détail d'une vidéo (bouton vert de la télécommande) et auront choisi la fonction « Partager cette vidéo ».

012C000000559830-photo-notation-partage-tv-perso.jpg
Via le bouton vert de la télécommande, vous pouvez afficher le détail d'une vidéo, la noter, la partager ou signaler un abus

Les techniques de diffusion

Avoir à disposition un outil pour communiquer d'une manière assez nouvelle avec le monde s'est bien, mais pouvoir communiquer de manière compréhensible, c'est mieux ! Ici, la langue utilisée c'est la vidéo, et cette langue nécessite un apprentissage. De même, ce service offre des possibilités techniques très vastes. Voyons cela tout de suite.

Le plus simple : le caméscope

Pour faire fonctionner le service de TV Perso, il faut une Freebox HD et une source de son et d'image. Cette source peut revêtir différentes formes :
  • un caméscope, bien entendu ;
  • un lecteur de DVD dont les connexions en sortie seraient reliées à celles en entrée du boîtier HD ;
  • un ordinateur, via la sortie vidéo analogique de la carte graphique, ce qui ouvre bien d'autres possibilités.
0064000000560015-photo-cam-scope-freebox-tv-perso.jpg
Le caméscope est probablement la solution la plus simple, mais pas forcément la moins coûteuse, même si un modèle bas de gamme suffit largement pour une telle application. Le fonctionnement est simple, mais il peut posséder quelques insuffisances, notamment au niveau de la prise de son.

Plus élaborée : le PC

Une solution nettement plus élaborée, l'utilisation de son ordinateur. Petit problème : vous n'avez probablement pas disposé votre machine dans le salon à côté du téléviseur. Les possesseurs d'ordinateurs portables n'auront eux pas de problème de ce type. Toutefois, si vous souhaitez faire votre TV Perso
0096000000560014-photo-pc-freebox-tv-perso.jpg
Freebox, le jeu en vaut peut-être la chandelle. En effet, l'utilisation de l'ordinateur a de nombreux avantages : possibilités de diffuser plusieurs sources vidéos, ajout d'effets et d'habillages dans vos vidéos, communication facilitée avec les freenautes qui vous regardent (via un chat, par exemple). Si cette solution permet de substituer une ou plusieurs webcams à un caméscope plus onéreux, elle demande toutefois plus de temps et de savoir-faire.

Pour aller plus loin

Les logiciels

De nombreux logiciels gratuits existent pour mettre en valeur votre émission. Pouvoir ajouter un habillage, gérer plusieurs sources vidéos, tout en chatant avec ses téléspectateurs, feraient de votre émission un exemple déjà bien abouti sur TV Perso Freebox ! Des logiciels comme le prometteur InteractiveTV par exemple, qui permettra d'incruster des effets en temps réel sur la vidéo, comme des textes, des images ou d'autres sources vidéos. Vous pourrez également, grâce à ce logiciel, utiliser plusieurs sources vidéos différentes (par exemple avec un caméscope et deux webcams). Certains utilisent également des bots pour faire des quizz, d'autres des habillages plus ou moins réussis, tous ces artifices améliorant grandement la qualité des vidéos, voire leurs audiences...

La télé interactive

Vous pouvez communiquer avec vos téléspectateurs via le mail ou le téléphone, mais cela reste plutôt contraignant et assez limitant. La discussion avec un autre créateur de TV Perso en direct est sympathique, mais trop confidentielle. Le média le plus utilisé reste le chat, c'est pourquoi on voit fleurir sur les différentes TV Perso des pancartes avec l'adresse des salons en question, qui peuvent d'ailleurs être hébergés par Free. L'utilisation de l'ordinateur comme source peut du reste faciliter cette communication.

Filmer, c'est un métier

Beaucoup d'entre vous se contenteront d'utiliser un caméscope de la manière la plus simple possible. Toutefois, certains réflexes basiques doivent être pris en compte si l'on souhaite produire une émission de qualité, qui puisse être regardée et écoutée sans difficulté :
0096000000560026-photo-micro-tv-perso.jpg

  • si cela vous est possible, utilisez un micro externe, pour une meilleure prise de son ;
  • l'installation de plusieurs sources vidéos (deux webcams par exemple) est un vrai plus ;
  • bannissez les zooms et autres effets indigestes, préférez les plans fixes ;
  • les plans larges améliorent également la qualité d'une vidéo ;
  • prenez garde à la luminosité de la pièce ;
  • d'une manière générale, évitez de laisser longtemps un champ vide d'activité.

Contenu et droits

Nous approchons maintenant de l'épineuse question du contenu du service de TV Perso Freebox. Comment Free, les freenautes, les instances de régulation et les ayants droits vont-ils s'accorder pour faire de ce service un média de communication et non de piratage ? Nous n'avons pas encore la réponse, mais quelques pistes...

Que trouve t'on sur TV Perso Freebox ?

Qualité des vidéos

Parlons tout d'abord du contenu que l'on trouve sur le canal 13, en terme de qualité en premier lieu. Elle est disparate, selon les compétences de l'auteur de la vidéo. Par essence, les vidéos en différé sont de meilleure qualité que les émissions en direct, qui ne peuvent subir de retouches et de montages.

Qualité du contenu

0096000000560106-photo-gallotte-tv-perso.jpg
Au niveau du contenu propre, là encore les résultats sont très variés, et les vidéos ou émissions de qualité se font pour l'instant attendre. De multiples causes existent : le phénomène de découverte, qui incite de nombreux freenautes à faire des essais pas toujours concluants, l'ajout de vidéos dans des catégories inadaptées, un matériel de mauvaise qualité... Quelques freenautes tirent toutefois leurs épingles du jeu : Nicolas, sympathique breton qui nous invite tous les soirs à découvrir une nouvelle recette de cuisine (l'émission se nomme Popote et potins), ou encore le magnifique Pizzalea et ses présentateurs de choc Jean-François Gallotte et Aurélie Martin (dit Auré) qui possèdent le talent certain de pouvoir nous faire rire d'un rien tous les soirs vers 21h (ils sont en vacances en ce moment, vous pouvez voir quelques exemples de leurs oeuvres sur leur site Internet).

Ce qu'on ne devrait pas y trouver

Malheureusement, ce n'est pas le simple tâtonnement des freenautes pour mettre en place un contenu de qualité qui met en péril ce service, mais plutôt le piratage que certains pratiquent via la TV Perso Freebox.

Les droits d'auteur

Comment, avec une telle liberté de diffusion du contenu, empêcher certains d'enfreindre les droits d'auteur et de s'approprier des vidéos copyrightées ? C'est tout le problème qui se pose à Free, alors même que peu de ses abonnés sont sans doute à même de dire ce qu'ils ont ou n'ont pas le droit de diffuser. Mais nul n'est censé ignorer la loi...

Le début des attaques

Dans la lignée des attaques de Jean-Yves Lafesse envers Youtube, la réaction de Canal+ par exemple ne s'est pas fait attendre ; pourtant partenaire de Free dans d'autres domaines (VOD avec Canalplay, mise à disposition des bouquets Canal+ Le Bouquet ou CanalSat sur le service télé de la Freebox), la chaîne cryptée a pourtant mis en demeure Free, lui reprochant de mettre à disposition des freenautes des programmes issus du groupe Canal via le service de TV Perso Freebox. Des poursuites judiciaires pourraient même être envisagées.

Autre mise en garde pour Free et son service de TV Perso, celle du CSA, qui s'est saisi du dossier pour étudier le service qui diffuse, notamment, des contenus pornographiques 24 heures sur 24. En effet, l'autorité de régulation est sceptique sur l'efficacité du système de filtrage d'accès à cette partie de l'offre, qui n'est composé en fait que d'un code à 4 chiffres, le même servant pour toutes les fonctionnalités avancées de la Freebox, comme les achats de films en VOD par exemple. Le CSA considère ce système comme bien moins efficace que celui du double verrouillage mis en place en 2003. Une audition « très constructive » entre Maxime Lombardini, nouveau Directeur Général d'Iliad et le CSA a eu lieu le vendredi 20 juillet, qui devrait faire avancer les choses de ce côté là.

012C000000559942-photo-disclaimer-tv-perso.jpg
Les mises en garde de Free ont-elles en effet de dissuasion suffisant sur les pirates en herbe ?

Pour toute défense, Free met en avant son rôle d'hébergeur, dont la seule obligation est « celle de supprimer les contenus signalés comme non conformes à la loi ». De plus, avant chaque accès à la page de diffusion, un avertissement est affiché et il vous faut l'accepter avant de pouvoir vous produire sur le service. Un autre axe de défense de la part de Free, l'argument de la piètre qualité des vidéos émises. Enfin, Free précise qu'il respectera la loi, et que l'identité de tout contrevenant aux conditions générales d'utilisation du service sera dévoilée aux autorités judiciaires en cas de poursuites.

En effet, chaque utilisateur de la TV Perso Freebox est très facilement identifiable, puisque Free connaît ses nom, adresse et numéro de téléphone. Pour éviter d'en arriver à de telles extrémités, Free a mis en place dans sa TV Perso Freebox un système d'autocensure de la part des utilisateurs, qui peuvent avertir la société d'une vidéo au contenu illicite.

012C000000559941-photo-mod-ration-tv-perso.jpg
La modération du contenu par les freenautes, moyen suffisant de lutter contre le piratage ?

Conclusion - Quel avenir pour la TV Perso de Free ?

Le service proposée par Free a le mérite d'innover. Techniquement acceptable, il déçoit cependant par la faiblesse du contenu qui y est proposé. Bien qu'intéressant, il semble devoir évoluer, et ce dans plusieurs directions :

- Le contenu payant : dans un avenir proche, Free compte proposer la facturation de chaînes personnelles à péage, ce qui pourrait tendre vers l'envahissement par l'industrie du sexe d'un espace à l'origine destiné aux freenautes. Si cette évolution n'est pas forcément souhaitée par tous, cela semble malheureusement être un passage obligé pour les nouveaux médias. Par ailleurs, l'industrie du X n'est peut être pas la seule intéressée, et d'autres secteurs pourraient vouloir utiliser ce service à des fins mercantiles.

0078000000545172-photo-logo-article-fibre-optique.jpg
- La fibre optique : elle semble être l'arme ultime pour compléter ce service, tant les débits d'émission offerts permettront de diffuser des images de qualité. Cependant et d'après nos observations, il semblerait que la prochaine mouture de la Free-boîte, j'ai nommé la Freebox Ô (pour optique), ne comporte pas d'entrées vidéos. L'acquisition (pas toujours gratuite) de la Freebox HD restera donc obligatoire pour profiter du service.

- La TV perso sur le Web ? Il y a quelques semaines, Free a déposé deux noms de domaines - tv-perso.fr et matvperso.fr - qu'il destine à l'hébergement des manuels d'utilisation du service de TV Perso. Difficile de croire à cela. L'arrivée du service sur le Net est donc envisageable et pourrait alors directement concurrencer les Youtube et autres Myspace. Une nécessaire amélioration du contenu serait alors possible, l'intérêt d'une visibilité sur Internet étant évidente.

- Des salons audiovisuels ? Un type d'évolution possible serait l'apparition de salons de discussion audiovisuels, dans lesquels plusieurs créateurs de TV Perso pourraient visualiser sur leurs écrans respectifs une sorte de mosaïque des autres interlocuteurs, avec possibilité d'agrandir l'une des images par exemple. Les débits en réception permettent probablement déjà de faire cela à l'heure actuelle, et le problème ne se posera même plus avec la fibre optique.

00C8000000454930-photo-orange-logo-fibre.jpg
- La concurrence aidera-t-elle Free ? Le positionnement d'Orange sur la question d'un tel service semble assez clair : un service baptisé « Self TV » est à l'étude dans les laboratoires de recherche de l'opérateur historique, et permettrait à terme l'échange de vidéos personnelles de PC à PC. Se poserait alors probablement les mêmes problèmes de droits que connaît Free actuellement, ce qui soulèvera peut être un débat de fond sur la télévision de demain, la possible télé 2.0 comme la rêve déjà certains, et qui semble en marche avec des innovations comme le time shifting, la catch up TV, le service Backspin d'Orange, ou encore des logiciels comme Joost.

- Quelle réponse face au piratage ? Des mesures seront probablement prises pour lutter contre le piratage. Quelles formes prendront-elles ? Quelles nouvelles contraintes apparaîtront dans l'utilisation de ce service ? De nombreuses questions restent en suspens, y compris celle de l'existence même du service...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Faites votre TV Perso Freebox avec Clubic.com !
Microsoft Expression: 2 utilitaires en téléchargement
GPS : Webraska offre  les POI de stations Velib' dans son logiciel de navigation
AMD: le monopole d'Intel lui a rapporté 60 milliards
Sony rappelle ses APN Cybershot DSC-T5
Faites votre TV Perso Freebox avec Clubic.com !
Microsoft Expression: 2 utilitaires en téléchargement
La FCC révise sa copie sur le haut débit sans fil, Google toujours dans la course ?
Sony Ericsson publie une dernière mise à jour pour le smartphone P990i
Nokia conforte sa place de numéro 1 des mobiles
Haut de page