Télécharger sans DRM : le tour des plates-formes

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
11 janvier 2007 à 18h07
0

D'autres plateformes sans DRM

Si les trois plateformes présentées ici nous ont particulièrement séduit par leurs services, leur interface ou leur modèle de tarification, elles sont loin d'être les seules, que ce soit pour distribuer les titres de labels indépendants ou des artistes sous licence libre. Voici quelques autres destinations à prendre en considération dans votre pêche aux nouveaux talents.

Magnatune : ils ne sont pas méchants

Pionnier de la distribution de musique libre, Magnatune a pour slogan « We are not evil » (nous ne somme pas méchants). Le mal, c'est le système des majors contre lequel le fondateur de Magnatune est parti en guerre. Le concept de Magnatune est légèrement différent des autres services évoqués jusqu'ici : le site ne distribue pas la musique d'autres labels, mais ses propres signatures. Les artistes présents sur Magnatune diffusent leur musique librement, sous licence Creative Commons, mais ils passent à travers le filtre de la signature sur le « label ».

Par rapport à Jamendo, l'autre principale différence est le modèle économique proposé : Magnatune ne distribue pas ses morceaux gratuitement. Ils peuvent être écoutés dans leur intégralité en MP3 128k mais, pour se procurer des versions téléchargeables ou un CD audio, il faut payer. Là encore, Magnatune tord le cou aux idées reçues selon lesquelles seul un contrat avec une maison de disque peut apporter de l'argent à un artiste. Le prix est fixé par l'internaute qui effectue un don entre 4 et 14 euros. Un supplément de 4 euros est ajouté pour la version CD audio. Magnatune laisse également le choix du format des titres : MP3, AAC, Ogg Vorbis, FLAC ou même WAV si votre connexion le permet. Le tout bénéficie d'une interface classique et sobre mais efficace, notamment pour l'écoute des albums qui se fait via un lecteur Flash très agréable. En revanche, Magnatune ne propose pas vraiment de contenu éditorial autour des artistes présents, ni de critiques des titres par les utilisateurs. Précisons enfin, pour les utilisateurs de Linux, que la dernière version du lecteur audio Amarok intègre désormais le catalogue de Magnatune dans un onglet : il est ainsi possible d'écouter tous les albums dans leur intégralité en les parcourant de la même manière que votre bibliothèque audio (genre, artiste, album), ou d'effectuer directement un don pour commander l'album sous forme de téléchargement ou de CD Audio.

012C000000437727-photo-magnatune.jpg


TuneTribe : une approche hybride

Cofondé par Tom Findlay, du groupe Groove Armada, TuneTribe est un service méconnu chez nous mais qui gagnerait fortement à l'être, son approche étant assez originale. A l'origine, TuneTribe a pour vocation de proposer de la musique de labels indépendants ou d'artistes non signés, en MP3 et sans DRM. Néanmoins, afin de proposer la sélection musicale la plus large possible, le service s'est ouvert au catalogue des majors, diffusé en WMA protégé. Une trahison ? Peut être pour certains puristes, mais l'approche permet au moins de couper la poire en deux et de proposer une large partie de son catalogue aux utilisateurs d'iPod ou de baladeurs non compatibles avec les DRM de Microsoft, d'autant plus que d'un autre côté, TuneTribe permet aux artistes ne disposant pas de contrat avec un label de distribuer directement leur musique.

Le modèle choisi par TuneTribe est celui d'iTunes : achat à la carte de titres ou achat d'albums à un prix préférentiel. Attention cependant : même s'il est possible de commander la majorité des titres vendus depuis la France, les prix sont indiqués en Livres et nécessitent donc une conversion. Le catalogue proposé par TuneTribe est assez intéressant car il permet de disposer, à la carte, d'une partie des titres disponibles par abonnement sur eMusic, notamment les productions des labels indépendants britanniques (Rough Trade, XL, V2 ...). Nous ne commenterons évidemment pas la partie WMA protégée qui n'est pas le sujet qui nous intéresse mais sachez qu'on y trouve à peu de choses près le catalogue présent sur les autres disquaires proposant des DRM, à l'exception d'Universal Music qui n'a pas signé avec le site.

012C000000437728-photo-tunetribe.jpg


Starzik : le TuneTribe français

Dans la lignée de TuneTribe, mais en français, Starzik propose également une partie de son catalogue en WMA protégé (les titres des majors) et une partie en MP3. L'interface du site n'est pas des plus réussies mais elle ne doit pas détourner l'utilisateur car la section MP3, clairement séparée du reste du site (un onglet MP3 SANS DRM est fièrement mis en avant) contient un choix assez large, et notamment quelques labels indépendants, et pas des moindres (Discograph, V2, Domino ...). Plus appréciable : les titres sans DRM sont disponibles en MP3 mais également en Ogg Vorbis, en AAC ou en FLAC.

Au niveau de la tarification, Starzik propose un mélange de formule à la carte (1 titre pour 0,99€ et un album pour 9,99€) et de forfaits à la tarification malicieuse : à 38€ (42 crédits) et 150€ (170 crédits), il vous en coutera exactement la même somme que les contraventions prévues par la loi DADVSI ! Des forfaits plus modestes proposent 11 crédits pour 10€ et 33 crédits pour 30€. Bref, on est assez loin du rapport quantité/prix proposé par eMusic.

012C000000437729-photo-starzik.jpg


Airtist : une plateforme à surveiller

Exclusivement consacré à des artistes émergeants, sous licence libre ou inscrits à la SACEM, Airtist propose des téléchargements à la carte et au format MP3 mais à un prix très bas de 0,20€ le titre, ce qui incite à la curiosité. Tout comme Jamendo, vous y trouverez quasi exclusivement des artistes totalement inconnus du grand public, à quelques exceptions près, comme Salif Keita.
Le catalogue n'est pas encore des plus étendus, mais le site propose une interface très réussie, tant du point de vue esthétique que du point de vue pratique. Les pages sont agrémentées de belles bannières (détails d'instruments, photos de paysages ...) et le survol des différents genres change doucement la couleur du fond. La navigation présente également une originalité : une barre d'onglets regroupe les artistes dont vous avez précédemment visité la page, ce qui permet d'y revenir en un clic. Des extraits de chaque titre sont disponibles et s'écoutent depuis un lecteur ouvert dans une fenêtre pop-up. A ce sujet, on regrettera peut-être l'accumulation de ces derniers, entre le lecteur et les différentes pages d'artistes. Globalement, l'impression laissée par le service est positive et il faudra garder un oeil sur cet acteur.

012C000000437730-photo-airtist.jpg


Neo Music Store : téléchargements, disques et concerts

Terminons ce tour d'horizon par le rennais NeoMusicStore. Là encore, il s'agit d'un site réservé aux labels indépendants et aux artistes non signés. Le site propose une large sélection de genres mais semble plutôt orienté musique électronique. Les formats de téléchargement sont variés et diffèrent selon les artistes : MP3, AAC, WAV ou FLAC sont au programme. Rien de bien extraordinaire à première vue, mais le site est plutôt bien conçu et élégant.

NeoMusicStore ne vend pas que des téléchargements mais aussi des disques (CD et vinyles), des places de concerts ou du merchandising sur les artistes présents, et propose également la création d'espaces communautaires dans la lignée de MySpace. Enfin, tout comme Jamendo, il permet la diffusion de la musique sur son blog ou site perso, en passant par un code à intégrer à ses pages.

012C000000437731-photo-neomusicstore.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

10 jeux bacs à sable et simulateurs de promenades pour explorer l'univers malgré le confinement
Le TOP des promos high-tech à saisir ce samedi soir en attendant le Black Friday
Test vélo électrique VanMoof S3 : une jolie réussite
Le smartphone POCO M3 est (déjà) en promo chez Amazon !
Test Creative Outlier Air V2 : des écouteurs toujours aussi bien pensés, à l’autonomie monstrueuse
La célèbre enceinte Ultimate Ears Megaboom à moins 46% ce week-end
Qu'est-ce qu'un spyware et comment s'en protéger avec un antivirus ?
100€ de remise immédiate sur le Marshall Monitor II ANC chez Amazon
Une TV QLED TLC de 65 pouces à un prix imbattable pour le Black Friday (100 € ODR)
Idée cadeau Noël : la célèbre Fabrique à histoires Lunii est de retour en promo
Haut de page