Docks radio-réveil : rendent-ils vos matins moins difficiles?

0

Introduction

Finies les grasses mat' ! L'heure de la rentrée a sonné... et pour ceux qui auraient encore un peu de répit, il sera malheureusement de courte durée. Dès lors, un des changements les plus durs à encaisser n'est pas forcément la reprise du travail mais plutôt le réveil, tôt le matin. Est-ce qu'un dock radio-réveil pourrait vous faciliter la tâche ? Nous en testons sept pour y voir plus clair !

Mise à jour du 20/02/2012 : Nous ajoutons aujourd'hui le dernier né de la gamme Logitech, le Clock Radio Dock S400i, à notre comparatif publié le 26 août 2011, qui compte donc désormais huit modèles.

Le mois de septembre approchant à grands pas, un sentiment partagé se propage dans les esprits : c'est reparti pour un tour ! Un nouveau départ qu'on peut souhaiter marquer avec quelques changements, plus ou moins pragmatiques : un ordinateur portable ici (voir notre comparatif de la rentrée), une imprimante là... et pourquoi pas un réveil avec dock ? Nous connaissons tous cet instrument de torture matinale qu'est le réveil... Il n'est donc pas ridicule d'imaginer qu'un bon radio-réveil puisse apaiser le lever, de la même manière qu'un bon matelas améliore le sommeil. Et pourquoi pas servir de stéréo d'appoint pour la chambre. Tous en tout cas rechargent les iPhone/iPod. Nous avons testé setp modèles de dock radio-réveil parmi les protagonistes du milieu, en restant pour la plupart sous la barre des 100 €.

0258000004532518-photo-intro-dock-radio-r-veil.jpg
Nos sept dock radio-réveils


012C000004967120-photo-logitech-s400i.jpg
Et le Clock Radio Dock S400i de Logitech, ajouté le 20 février 2012


Quelles seront les qualités requises pour nos radio-réveils ? Tout dépend des habitudes et des utilisations de chacun. Mais dans tous les cas, il faut que l'appareil soit simple à configurer : programmer une alarme, régler les stations de radio, modifier l'heure... toutes ces manipulations basiques doivent se faire en un minimum d'étapes et presque les yeux fermés. Ainsi, le nombre et la disposition des boutons compteront ! Par ailleurs, une application iPhone/iPod Touch sera la bienvenue pour effectuer les réglages avec davantage de confort. Et éventuellement proposer des fonctionnalités supplémentaires. La qualité sonore sera bien sûr prise en considération, sans pour autant tomber dans les spécifications techniques audio : ça ne présenterait pas vraiment d'intérêt étant donné qu'il s'agit plus de radio-réveils que de docks. Enfin, des détails comme le type d'affichage et le réglage du rétro-éclairage pourront aussi revêtir une importance particulière chez certaines personnes.

Conclusion

Vos matins chanteront-ils plus avec un dock radio-réveil ? Oui et non... en tous cas, au vu des tests que nous avons pu pratiquer sur les sept modèles retenus, force est de constater que tous ne sont pas égaux en matière d'ingéniosité de conception. Il est déjà étonnant de constater que seuls deux réveils disposent d'une application dédiée : quand on s'adresse à des possesseurs d'iDevice, c'est un peu risqué d'ignorer ce qui constitue le pilier du système iOS. Certes, il y a des modèles qui en souffrent plus que d'autres. En particulier ceux dont l'ergonomie de base est perfectible ou ceux chez qui les fonctionnalités manquent, comme le M-150 IP de Muse ou le Pure-Fi Express Plus de Logitech. Mais quand bien même, on se rend compte à l'usage que l'application apporte un confort indéniable et permet aux constructeurs d'aller plus loin dans les possibilités, tout en simplifiant physiquement leur produit. Attention, il faut tout de même que l'interface soit bien faite : nous avons vu que l'application XtremeMac étaient plus judicieusement conçue que celle d'iHome.

012C000004520358-photo-ihome-a17.jpg
012C000004528762-photo-xtreme-mac-luna-sst-complet.jpg

L'iHome iA17 et le XtremeMac Luna SST, les deux meilleurs docks radio-réveil de ce dossier


Les deux réveils correspondants, Luna SST et iA17, sont les seuls qui apportent vraiment quelque chose de nouveau à l'offre classique. Ils sont empreints de suffisamment d'originalité, et de l'originalité qui sert, pour justifier leur prix. Le premier pour sa capacité à se scinder en deux et offrir ainsi deux modes opératoires, le second pour l'agrément lumineux qu'il procure et pour sa qualité globale. Dans les deux cas, le mariage entre exigences du dock et simplicité du radio-réveil est bien dosé.

0096000004520468-photo-ihomesleep1.jpg
0096000004528932-photo-xtrememac-snooze.jpg

Un dock radio-réveil sans application, c'est un peu comme un plat sans sel : c'est fade


Quid des autres modèles ? Celui d'iLuv dispose aussi de son petit signe distinctif, à savoir le « Bed shaker ». Original mais pas franchement utile à nos yeux. Les deux autres produits, de Pure et Sony, tiennent beaucoup plus du réveil que du dock. Le Sony est abordable mais il ne présente pas grand intérêt, le Pure est un as de la radio mais il coûte un peu cher... Même chose pour le Clock Radio Dock S400i de Logitech, qui vient plus ou moins se placer entre les deux cités précédemment. Dans tous les cas, même si ces appareils disposent pour la plupart d'entrée auxiliaire, sachez qu'ils ne présentent guère d'intérêt sans un iDevice. Voilà, maintenant vous n'aurez plus d'excuse pour arriver en retard au travail !
Haut de page