Test du Shuttle X50 : PC tout-en-un et écran tactile

04 mai 2009 à 13h50
0

Shuttle X 5000TA, un PC tactile tout-en-un

Le PC tout-en-un à écran tactile a le vent en poupe. Nous en voulons pour preuve le nombre croissant de grands noms de l'industrie informatique qui commercialisent ce genre de produits. Après HP et son TouchSmart, MSI et son Wind NetOne ou encore l'Eee Top d'Asus, c'est au tour du taïwanais Shuttle de se lancer dans la course avec son modèle X 5000TA.

Reputé pour ses mini-PC, Shuttle possède une expérience certaine dans l'assemblage compact d'un ordinateur. Il n'est donc pas vraiment étonnant de retrouver cette marque produire un ordinateur tout-en-un. En revanche, Shuttle n'a encore rien prouvé en matière d'interface tactile. Le pari est-il réussi avec ce X 5000TA ? Quels sont ses atouts ou ses lacunes face aux autres produits du marché ? Réponses dans ce test.
02037826-photo-blanc-75.jpg
0078000001985124-photo-shuttle-x50.jpg

Sommaire :


Shuttle X 5000TA : Quel matériel dans ce PC ?

Alors que la majorité des constructeurs choisissent, pour réduire les coûts, une licence Windows XP et des composants bon marché comme le processeur Intel Atom N270 et 1 Go de mémoire vive, Shuttle nous surprend ici avec un PC qui embarque un Atom double-coeur, à savoir l'Intel Atom 330. Cadencé à 1,6 GHz, équipé de 1 Mo de mémoire cache de niveau 2 et gravé en 45 nm, il possède une enveloppe thermique particulièrement faible de seulement 8W. Rien de très nouveau face à l'Atom N270 nous direz-vous, à ceci près que ce processeur possède deux cœurs.

0064000001598018-photo-logo-vista-seguridad-bubble.jpg
Dès lors, le choix de Windows Vista s'impose en lieu et place de Windows XP, dont la licence ULCPC ne permet pas l'utilisation de processeur à cœurs multiples. L'idée est séduisante jusqu'à ce qu'on jette un œil sur la quantité de mémoire vive embarquée : seulement 1 Go ! Pourquoi, alors que la licence de Windows autorise l'utilisation de plus d'un gigaoctet de RAM, se limiter à cette quantité ? D'autant que, comme chacun le sait, le système d'exploitation de Microsoft est assez gourmand de cette mémoire. Dommage, même s'il reste possible (quoique difficile sur cet appareil) de changer le module en place pour une barrette de 2 Go.

Concernant la partie graphique, c'est décevant : le sempiternel chipset Intel 945GSE et sa puce graphique GMA 950 sont encore de la partie, comme sur la plupart des ordinateurs fonctionnant à base de processeur Atom. Ça ne devrait toutefois pas durer encore longtemps, NVIDIA et sa plate-forme Ion pointant le bout de leur nez. Reste que ce Shuttle X 5000TA n'évolue guère face à la concurrence.

Pour finir avec les entrailles de ce PC, précisons qu'il contient un disque dur de 2,5 pouces et de 160 Go fonctionnant à 5 400 tours par minute. Si l'on se penche sur l'extérieur de ce X 5000TA, commençons par évoquer ses dimensions : 391 x 327 x 36 mm. Il est donc plus petit que le Eee Top d'Asus alors que le X 5000TA propose de larges enceintes à sa base.

0190000002039030-photo-shuttle-x50.jpg


Il est également plus léger que son concurrent : avec 3,54 Kg, il pèse près de 800 grammes de moins que le modèle Asus. C'est l'un des arguments de vente de Shuttle, qui voit en son X 5000TA en PC transportable. D'où la présence d'un support qui peut également servir de poignée. Astucieux. Ce support est qui plus est particulièrement ferme et inspire la confiance. Placé en position « poignée », il ne déçoit pas non plus, l'appareil étant suffisamment bien équilibré pour que le transport se fasse sans problème. Dommage cependant qu'un appareil doué pour la mobilité soit dénué de batterie. Notez enfin que le Shuttle X 5000TA est compatible avec la norme VESA et qu'il vous est donc possible de l'accrocher au mur.

0000012C02039020-photo-shuttle-x50.jpg
    
0000012C02039024-photo-shuttle-x50.jpg

Support ou poignée, à vous de choisir !


Shuttle X 5000TA : Connectique et ergonomie

Concernant la connectique de ce X 5000TA, elle se veut complète à un détail près : la sortie vidéo. En effet, seule une sortie VGA est proposée ici. C'est un peu faible même si ce n'est guère une surprise, puisque le chipset Intel 945 ne dispose pas nativement de transmetteur numérique (TMDS). Pour le reste, on trouve une sortie audio, une entrée micro et une entrée en ligne, 5 prises USB 2.0, un lecteur de cartes 4-en-1 (MMC, SD, MS, XD) et une prise Ethernet Gigabit. La partie réseau est complétée par un module Wi-Fi compatible avec la norme i802.11b/g.

0000012C02039026-photo-shuttle-x50.jpg
    
0000012C02039028-photo-shuttle-x50.jpg

La seule sortie VGA est le point faible dans une connectique par ailleurs complète


La plupart des éléments de cette connectique se trouvent à droite de l'écran, l'arête gauche possédant le bouton de mise sous tension et trois boutons de fonctions. Ces derniers permettent d'ajuster la luminosité, le volume sonore et l'intensité de la lumière bleue qui s'échappe de dessous l'écran. On peut d'ailleurs se poser la question de l'utilité de cet accessoire qui apporte toutefois une touche esthétique indéniable sur un produit dont les lignes plairont probablement au plus grand nombre. En revanche, nul besoin de préciser l'utilité de la webcam de 1,3 mégapixel et du micro qui surplombent l'écran.

0000012C02039018-photo-shuttle-x50.jpg
Les boutons placés sur le côté gauche contrôlent la luminosité, le volume et l'intensité du backlight


Et l'écran tactile dans tout ça ?

Terminons justement en évoquant l'élément principal de ce PC tout-en-un tactile, à savoir son écran. D'une taille de 15,6 pouces au format 16/9, il possède une résolution de 1 366 x 768 pixels et est rétroéclairé par système LED. Cette technologie est censée lui apporter une luminosité conséquente et uniforme. L'aspect brillant de l'écran est certes flatteur pour les couleurs, mais pourra gêner certains d'entre vous par son côté « miroir ». Concernant la partie tactile de cet écran, il convient de noter que le multipoint n'est malheureusement pas de la partie.

Mauvais point enfin pour Shuttle : contrairement à Asus et son Eee Top, pas de chiffon ou de clavier livrés ici. Il vous faudra donc posséder un clavier à brancher sur ce PC, au risque de rompre la belle harmonie esthétique de ce X 5000TA. Notez en revanche la présence d'un stylet, placé derrière le coin supérieur gauche de l'écran.

0190000002039016-photo-shuttle-x50.jpg
    
0190000002039022-photo-shuttle-x50.jpg

L'écran brillant du Shuttle X 5000TA peut aussi faire office de miroir...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Le saviez-vous ? Il n’a mis que 16 secondes pour résoudre un Rubik's Cube les yeux bandés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top