TouchSmart IQ500 : l'expérience tactile selon HP

01 juin 2018 à 15h36
0

L'expérience tactile selon HP

Depuis peu, les interfaces homme-machine alternatives ont le vent en poupe. Nintendo a défrayé la chronique en introduisant une manette gyroscopique, Apple a coiffé tous les ténors du marché de la mobilité avec l'interface tactile des iPhone et Microsoft prépare le terrain avec surface et Windows 7. Pourtant, à l'heure où nous écrivons ces lignes, les constructeurs avancent timidement sur le secteur des environnements « desktop ». La dernière innovation mineure, mais palpable est celle d'Apple avec son trackpad multitouch. Pourtant, si l'on se focalise sur les interfaces tactiles, il est impossible de nier que tous les ingrédients sont d'ores et déjà présents. Les écrans sensitifs sont parfaitement au point, il ne reste qu'à adapter la partie logicielle pour pouvoir utiliser ces périphériques au mieux. C'est précisément ce défi qu'Hewlett Packard a essayé de relever avec ses TouchSmart IQ500 et IQ810. Le célèbre constructeur américain propose un ordinateur tout-en-un intégrant une surcouche tactile de type « Mediacenter ». Le système est-il au point ? Le gain d'ergonomie est-il au rendez-vous ? Nous vous invitons à découvrir tous les secrets qui se cachent derrière l'écran de cette machine atypique !

Quoi de mieux qu'une séquence animée pour vous présenter le SouchSmart IQ500 ? Les menus animés sont dynamiques et les possibilités offertes méritent le coup d'œil. Pour découvrir la surcouche tactile sous toutes ses coutures, nous vous avons concocté un test vidéo ! Ce dernier est complété par un ensemble de chapitres qui détaillent les tenants et les aboutissants de la partie tactile. Vous pourrez également découvrir les caractéristiques techniques, physiques ainsi que l'équipement qui accompagne cet ordinateur hors normes. Enfin, nous conclurons en vous proposant une synthèse globale des forces et des faiblesses du système. Parés à mettre un pied dans ce qui deviendra peut-être l'interface de la prochaine décennie ? Il ne vous reste qu'à croquer les visuels et paragraphes qui vont suivre...
01C2000001764148-photo-touchsmart033.jpg


Test vidéo du TouchSmart IQ 500









Soulevez le capot de la bête rugissante...

... vous trouverez nez à nez avec un timide chaton ! La métaphore ne devrait pas avoir de mal à illustrer la surprise qui attendra les personnes qui s'attarderont sur les caractéristiques techniques de l'appareil. L'engin est mû par un Intel Core 2 duo T5850 cadencé à 2,17 Ghz, la partie graphiques est confiée à une maigre GeForce 9300M GS et le tout est équipé de 4 Go de mémoire vive. En clair, à l'exception de la mémoire, nous avons affaire à un profil de configuration qui équipe habituellement les machines portables d'entrée de gamme ! Pour reprendre les termes de La Fontaine, le ramage ne se rapporte pas au plumage. L'appareil à un look tape à l'œil futuriste, mais malheureusement, vous devrez faire une croix sur les applications gourmandes. Exit donc aux jeux vidéo récents et à tout ce qui pourrait réclamer une grande puissance de calcul.

Différences entre les IQ500 et IQ810

 TouchSmart IQ 500TouchSmart IQ 810
ProcesseurCore 2 Duo-T5850 (M) 2,16 GHzCore 2 Duo T8100 (P) 2,1 GHz
Carte graphiqueGeForce 9300M GSGeForce 9600M GS
Mémoire 4 Go de DDR24 Go de DDR2
ChipsetIntel Mobile GM965 ExpressIntel Mobile GM965 Express
Disque durSATA 3G de 500 Go (7 200 tours/min)SATA 3G de 640 Go (7 200 tours/min)
Partie optiqueGraveur DVD 8X Lecteur Blu-ray / Lecteur graveur DVD
Réseau-Filaire : carte 10/100/1000
-Sans fil : 802.11b/g/n (draft)
-Filaire : carte 10/100/1000
-Sans fil : 802.11b/g/n (draft)
Autres sans fil-Bluetooth 2.0
-Entrée infrarouge
-Bluetooth 2.0
-Entrée infrarouge
Ecran22 pouces (55,8 cm) tactile @ 1680 x 105022,5 pouces (64,77 cm) tactile
SystèmeVista Édition familiale premiumVista Édition familiale premium
Carte TVMini carte tuner TV Analog/DVBT Mini carte tuner TV Analog/DVBT
Lecteur multicartesLecteur de carte mémoire xD, SD, SDHC, MMC, MS, MS PROLecteur de carte mémoire xD, SD, SDHC, MMC, MS, MS PRO
Prix 1499 euros1999 euros


Et les périphériques externes ?

Sur ce point, le bébé d'HP signe in sans faute. Concept tout-en-un de type mediacenter oblige, vous aurez droit à une télécommande (selon les modèles). Au passage, sachez que cette dernière pourra uniquement être utilisée avec la partie mediacenter de Microsoft, dommage. Un kit clavier souris sans fil (2.4 Ghz) est également de la partie. Ces deux périphériques sont agréables à utiliser, même si on regrette l'absence de boutons annexes sur la souris. Sur le plan esthétique cette fois, le duo s'inspire largement des lignes fines (pour le clavier) et arrondies (pour la souris) choisies par Apple. Enfin, on note également la présence d'une rallonge infrarouge. Cette dernière ne pourra pas être utilisée avec la télécommande, un récepteur est déjà intégré dans la face avant de l'appareil. En fait, il s'agit d'un émetteur qui pourra être collé en face du récepteur d'un décodeur numérique (LiveBox, par exemple). Le but final de l'opération est de pouvoir piloter un appareil annexe en utilisant la télécommande du TouchSmart.

01F4000001764062-photo-touchsmart003.jpg

À propos de l'interface tactile

En dehors du concept tout-en-un « design », la gamme TouchSmart entend bien se distinguer en intégrant une interface tactile. Paradoxalement, cette dernière est composée de grosses icônes optimisées pour être vues de loin. D'une manière générale, on peut dire que l'organisation de ce menu se base sur des standards qui ont été introduits par les applications de type mediacenter comme , ou Mediaportal. Seconde curiosité : au premier lancement, on a l'impression que tous les raccourcis proposés renvoient vers des rubriques optimisées pour être pilotées à l'aide de l'index. Malheureusement, il n'en est rien. En dehors des parties détaillées sur cette même page, vous trouverez simplement une collection de raccourcis permettant de lancer des applications Windows classiques... Lorsque vous lancerez un programme de ce type, l'interface tactile se réduira automatiquement pour laisser sa place à la fenêtre active du logiciel que vous venez d'ouvrir.

01C2000001764066-photo-touchsmart005.jpg


la musique

Avant de commencer, précisions que le module musique se base sur la bibliothèque d'iTunes ou de Windows Media Player (une seule bibliothèque pourra être lue à la fois). Pour ajouter des titres, vous devrez donc passer par l'un ou l'autre de ces gestionnaires musicaux ! Seconde déconvenue : il est impossible d'utiliser un classement par répertoire. Cet oubli vous obligera à « tagger » vos pistes musicales (si ce n'est pas encore le cas) pour éviter qu'elles ne soient classées dans la rubrique « artiste ou album inconnu ». Pour finir, cette fois encore, les capacités tactiles ont été sous-exploitées.




les vidéos

Sauf erreur de notre part, le module vidéo commence très fort en faisant totalement l'impasse sur la prise en charge du DVD ! Une première pour une interface de type mediacenter. Pour le reste, on se trouve nez à nez avec un lanceur de séquences vidéo sans grande originalité. Les fichiers pourront être classés par date ou répertoires. Cette fois encore, l'interface tactile sera sous-exploitée au point qu'elle n'apportera aucune valeur ajoutée par rapport à un VLC media player ou Media Player Classic (Home Cinema). Un dernier détail tente de sauver la face : il est possible d'envoyer automatiquement une séquence vidéo sur YouTube... Super !





les photos

Bien sûr, vous pourrez visionner vos photos en utilisant la surcouche logicielle d'HP. Malheureusement, les personnes qui attendaient l'interface tactile au tournant risquent fort de rester sur leur faim... Première chose qui frappe : pour effectuer des rotations et des redimensionnements, il est impossible de profiter pleinement de la dalle tactile du TouchSmart... quel dommage ! On aurait également apprécié de pouvoir fouiller dans ses photos comme si elles étaient posées sur une table, mais cette fois encore, le procédé s'illustrera par une rigidité excessive. En bref, cette partie manque complètement sa cible au point que l'on préférera utiliser un gestionnaire de photo traditionnel.




l'horloge

L'horloge a probablement dû être développée à la va-vite. Le choix d'une taille lilliputienne pour les chiffres est incompréhensible sur une dalle d'une telle largeur. D'autre part, sans que l'on s'explique vraiment pourquoi, la fonction réveil est totalement passée à la trappe. Dommage, cette option aurait parfaitement trouvé sa place au sein d'une interface mediacenter. Au final, on aura simplement droit à une horloge principale épaulée par deux horloges régionales. N'importe quel gratuiciel Windows mobile aurait fait mieux. D'autre part, lors du paramétrage d'une horloge, le chaland se heurtera à un défaut d'ergonomie rédhibitoire. En effet, on s'aperçoit que l'on met un temps infini pour trouver la zone régionale souhaitée. La liste proposée est particulièrement longue et son contrôle tactile est laborieux.




le surf sur Internet

Pour surfer sur Internet, deux possibilités s'offriront à vous. Vous pourrez toucher un raccourci permettant de lancer une version classique d'Internet Explorer, ou utiliser une page soi-disant optimisée pour le tactile (voir vidéo en page de garde). Dans le premier cas, la fameuse interface d'HP laissera sa place à une fenêtre traditionnelle Internet Explorer. Dans le second, vous devrez vous efforcer de surfer sans tomber à l'eau en vous dépatouillant avec un navigateur pseudo optimisé pour l'index (l'orteil ?). L'ergonomie de cet ersatz de butineur est à revoir dans son intégralité. Il est impossible de faire défiler une page en la caressant, les pop-up ne sont pas pris en charge, la surface de l'écran est particulièrement mal utilisée... La liste des griefs est tellement longue que l'on préférera s'arrêter à ces quelques remarques.


0258000001765768-photo-sans-titre.jpg
Le plug-in navigateur n'est vraiment pas pratique


Les flux RSS

Il est possible d'ajouter un module flux RSS pour suivre les nouvelles publiées sur ses sites Web préférés. Après avoir paramétré le ou les sites désirés, vous pourrez contempler la liste des dernières nouvelles. Avec ce module, deux éléments principaux ont retenu notre attention. Tout d'abord, lorsque l'on souhaite lire une nouvelle, le programme réduit l'interface tactile et ouvre la version classique d'Internet Explorer (et non la version soi-disant optimisée pour être piloté avec l'index -> voir chapitre précédent). Aveu d'échec ? Probablement. Seconde particularité : alors que l'ensemble de la surcouche d'HP arbore de grosses icônes et des polices de caractères imposantes (paradoxal quand on sait qu'il est impossible de piloter la chose de loin), dans la partie RSS, on a affaire à des polices de petite taille.


0258000001765770-photo-sans-titrehhh.jpg
Ici, les polices ont une taille normale.


Le calendrier

Toutes les personnes de la famille pourront gérer leur emploi du temps en cliquant sur le raccourci calendrier. Ce dernier donnera la possibilité d'ajouter des événements ou des rappels. Il pourra également être synchronisé avec le calendrier de Windows Vista. De plus, on note qu'à la manière de la page « Aujourd'hui» de Windows Mobile, il sera possible de visualiser les quatre prochains événements depuis la page d'accueil de l'interface tactile. Seul bémol : lors de la création d'une entrée dans le calendrier, il faudra impérativement utiliser un clavier virtuel, ou opérer une saisie cursive sur l'écran. Puisque l'on en parle, sachez que la reconnaissance cursive est puissante (elle est gérée par Windows et non par l'interface d'HP), mais que dans tous les cas, on préférera utiliser un clavier traditionnel...




Le bloc-notes

Contre toute attente, le bloc-notes incarne (de loin) la partie la plus réussie. On prendra un malin plaisir à créer de petits post-it virtuels en les badigeonnant de peinture fictive. Cet exercice transformera votre index en un véritable pinceau aux multiples couleurs. Cette fois, toutes les capacités tactiles de la large dalle tactile qui équipe les IQ500 et IQ810 sont mises à contribution. Dans ce cas précis, l'interface tactile prend tout son sens au point que l'on se surprend à redécouvrir des logiciels basiques comme Paint, pour ne citer que le plus connu.


0258000001764084-photo-touchsmart014.jpg
Le bloc note est tout bonnement excellent ! On en redemande
Point positifs : La vérité est ailleurs... Contre toutes attentes, la force principale du produit réside dans ses atouts physiques, et non logiciels... explications. La machine d'Hewlett Packard est silencieuse, belle, et bien équipée. D'autre part, le concept « tout-en-un » inspiré de la gamme iMac d'Apple devrait ravir les utilisateurs qui préfèrent éviter de s'encombrer avec de nombreux passages de câble antipratiques et inesthétiques au possible. La surcouche tactile est loin de nous avoir convaincus, mais on pourra toujours se poser des questions concernant d'éventuelles utilisations détournées. Malheureusement, les artistes amateurs et professionnels ne pourront pas compter sur la dalle sensitive qui équipe les TouchSmart pour remplacer leur tablette graphique. Néanmoins, il faut souligner que cette interface prend tout son sens avec les programmes de dessin. Cette fonctionnalité ne devrait pas passer inaperçue avec les enfants et les grands enfants. Une seule question subsiste : serez-vous prêt à payer le surcoût entrainé par ce qui s'apparente plus à un gadget qu'à une réelle fonction pratique ?

Points négatifs L'apparence est flatteuse, mais les caractéristiques ne suivent pas. Pourtant, les IQ 500 et IQ810 se positionnent d'emblée sur une fourchette de prix équivalente à une machine dédiée au jeu vidéo. Malheureusement, le plumage ne se rapportera pas au ramage. À ce tarif, Hewlett Packard offre le strict minimum syndical : ces
00E6000001764124-photo-touchsmart034.jpg
composants équipent généralement les PC portables d'entrée de gamme ! Sur le plan logiciel, les déconvenues risquent également d'être de la partie. Tout d'abord, nous avons été étonnés de constater la présence d'une version 64 bits de Windows Vista. Certes, cette solution est tournée vers l'avenir, mais pour l'heure, dans le domaine privé, le gain est nul et il est encore possible de rencontrer des problèmes d'incompatibilité. Intéressons-nous cette fois au principal argument de vente... La surcouche tactile se contente à peu de choses près de proposer les mêmes services que l'interface mediacenter qui est déjà intégrée à Windows Vista familiale premium... à une différence près. Les menus d'HP sont certes tactiles, mais ils ne pourront pas profiter de la télécommande fournie ! Étrange. On pourra également ajouter que cette surcouche est plombée par de nombreuses imperfections. Les capacités tactiles sont sous-exploitées, il arrive que l'on observe des ralentissements, mais surtout, le procédé n'apporte pas grand-chose par rapport aux programmes traditionnels (pilotés à l'aide du clavier et de la souris). Pire encore, dans bien des cas, on préférera éviter de s'encombrer avec ce menu peu ergonomique. Par exemple, il est impossible de classer les pistes audio par répertoires, la navigation Web fait de la peine (voir vidéo), les saisies obligent de revenir au clavier, l'écran ne répond pas toujours comme on le souhaiterait, etc. Quoi qu'il en soit, au final, on s'aperçoit qu'en dehors de ces essais manqués, on a simplement affaire à une compilation de raccourcis pointant vers des applications classiques.

Au final : Pour cerner le produit, il est important de distinguer les atouts physiques des capacités tactiles. En toute franchise, les personnes qui recherchent un ordinateur esthétique, tout-en-un (de type iMac) et surtout, silencieux pourront considérer les IQ 500 et 810 avec tout l'intérêt qu'il se doit. Le design abouti de cet appareil trouvera aisément sa place au sein d'un salon moderne. De plus, ce dernier ne polluera pas l'environnement sonore. Puces mobiles obligent, nous avons droit à une dissipation thermique des plus silencieuses. Bien sûr, il est inutile de rappeler que cette qualité prend tout son sens dans une pièce à vivre. En revanche, concernant le principal argument de vente à savoir, la partie tactile, le bilan est nettement plus mitigé. La surcouche greffée par HP entre en concurrence directe avec la partie
0118000001764062-photo-touchsmart003.jpg
mediacenter qui est déjà intégrée en standard sur toutes les versions familiales premium ou intégrale. Il est également étonnant qu'Hewlett Packard ait opté pour un concept « mediacenter ». Rappelons qu'à l'origine, ce procédé a été pensé pour permettre le pilotage d'une machine à distance, et non de près. À quoi bon utiliser des icônes qui occupent une grande partie de l'écran s'il faut obligatoirement se situer à moins d'une longueur de bras de ce dernier ? À l'usage, on s'aperçoit qu'il est vraiment plus pratique de piloter son mediacenter assis dans son canapé, télécommande à la main (télécommande qui, rappelons-le, ne pourra pas être utilisée avec la surcouche d'HP), plutôt qu'en gardant le nez doigt collé à l'écran. Les mots sont lâchés : cette interface ne convainc pas. En position verticale, tant qu'il faudra rester à proximité de l'écran pour que le système fonctionne, il y a de fortes chances pour que l'on préfère utiliser son clavier et sa souris. En l'état actuel des choses, le procédé n'apporte pas grand-chose, si ce n'est bonne crampe au bras. Cette règle est d'autant plus vraie qu'avec l'interface d'HP, la valeur ajoutée est quasi nulle. En dehors du bloc note sympathique, les autres percées sont anecdotiques et les capacités tactiles restent largement sous-exploitées. En résumé, si vous cherchez un ordinateur compact et silencieux au design ravageur, étudiez la question. Attention, il faudra garder à l'esprit que dans le genre, chez Apple (iMac), l'entrée de gamme vous coutera 500 euros de moins. En revanche, si les capacités tactiles vous attirent, nous vous recommandons d'attendre encore quelques mois ou années. Au lieu d'opter pour un mode de saisie salissant et peu pratique, nous aurions préféré qu'HP fournisse un périphérique gyroscopique de type MX Air ou Wiimote.


TouchSmart IQ810

6

Les plus

  • Esthétique flatteuse / Concept tout-en-un
  • Équipement / Silencieux
  • Super pour le dessin

Les moins

  • Pas forcément pratique
  • Interface tactile sous exploitée
  • Le tactile est plus adapté aux mobiles
  • Télécommande inutilisable avec l'interface

0

Esthétique9

Silence9

Accessoires8

Couche tactile2

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

[Vidéonaute] 20 minutes avec le smartphone Android T-Mobile
Le futur d'AMD : Fusion dès 2011 avec Llano en 32 nm
  WoW : Wrath Of The Lich King  , le lvl 80 déjà atteint
Google Android / G1 : découverte en vidéo exclusive !
Traveler 117 et 127 : Pharos lance de nouveaux PDAPhone 3G+ et A-GPS sous WM 6.1
TouchSmart : un PC qui obéit au doigt et à l’œil !
« Internet et la crise : menace… ou opportunité ? » une tribune de Patrick Rein
La SNCF lance son portail professionnel
Jeux mobiles : le service N-Gage de Nokia s'ouvre aux N78 et 6210 Navigator
LeWeb'08 dévoile sa sélection de jeunes pousses
Haut de page