Logitech MX 1100 et Cordless Desktop Wave Pro

0
000000A001539122-photo-logo-logitech.jpg
Il y a plus ou moins un an, le constructeur suisse Logitech lançait en grande pompe son premier véritable clavier ergonomique : le Logitech Cordless Desktop Wave. Conçu par des experts en ergonomie, le clavier se voulait confortable grâce à une conception innovante des touches, celles-ci étant disposées en un seul bloc, à l'inverse de Microsoft, mais selon une vague afin de s'adapter à la hauteur de vos doigts. Particulièrement réussi sur le plan du design et du confort, ce clavier, vendu en kit, était handicapé par deux limitations selon nous : l'utilisation d'une connexion radio sur la bande des 27 MHz et l'inclusion d'une souris bas de gamme n'ayant rien de... confortable !

Conscient des lacunes précédemment énoncées, Logitech revient avec une nouvelle version de son Cordless Desktop Wave, le Cordless Desktop Wave Pro. Si le clavier n'évolue guère, il est à présent accompagné d'une MX 1100, la descendante naturelle de la MX 1000, une souris qui n'avait pas évolué depuis trop longtemps. De quoi faire du Cordless Desktop Wave Pro une référence ?

000000C801800380-photo-logitech-cordless-desktop-wave-pro.jpg


Présentation

Nous le disions en introduction, les familiers du Cordless Dekstop Wave ne seront pas dépaysés par le modèle du kit « Pro » puisqu'il est identique à son prédécesseur. On retrouve donc un clavier ergonomique avec repose-poignets intégré. Non détachable, celui-ci offre une surface souple et plaisante. Assez imposant dans sa taille, le clavier Wave se distingue par la conception de ses touches. Celles-ci sont placées selon un seul bloc, contrairement à la série des Natural Keyboard de Microsoft, mais leur hauteur est différente. En effet, afin de s'adapter à la différence à vos doigts, les touches sont sculptées selon une courbe : c'est subtil mais relativement agréable. Du reste, même les touches du pavé numérique bénéficient de ce raffinement. Enfin, toutes les touches de caractère ont les mêmes dimensions.

Avec sa frappe silencieuse, le Logitech Wave se dote d'une barre d'espace particulièrement large adoptant elle aussi le design ondulé avec gravure du logo Wave en son centre. Utilisant des matériaux sobres, un simple plastique mat de couleur noir, le clavier voit l'ensemble de ses touches de fonction sérigraphiées sur leur tranche avec un marquage F1, F2, F3, etc., alors que leur marquage principal indique leur rôle lorsque l'on les utilise avec la touche FN enfoncée. C'est ainsi que F1 se voit réassigné pour lancer le traitement de texte Word, F2 pour démarrer Excel, etc. Toutes ces fonctions sont reprogrammables depuis les pilotes Logitech SetPoint alors que les touches F4 à F6 n'ont aucun rôle attribué par défaut (on pourra bien entendu les personnaliser). On notera que la touche F11 permet de contrôler l'état des piles alimentant le clavier alors que F12 éjecte le CD (en rappuyant sur F12, on pourra sélectionner le lecteur à éjecter de son choix).

000000DC01800350-photo-article-logitech-mx1100-wave-pro-6.jpg


Parmi les détails assez surprenants du Wave, on retrouve non pas un mais deux taquets permettant de l'incliner. Le premier taquet inclinera le clavier selon un axe de 4°, le second selon un axe de 8°. Dépourvu de voyants indiquant l'état des touches de fonction, le Logitech Wave se dote en son sommet d'un ruban de touches multimédia. On pourra ainsi contrôler la lecture de ses morceaux, ajuster le volume, passer en sourdine, lancer le Media Center de Windows ou bien lancer son lecteur média. Optimisé pour Windows Vista, le clavier comporte un bouton activant le flip 3D, un bouton lançant le volet Windows et ses gadgets tandis qu'il dispose d'une fonction zoom écran via un bouton à bascule. Au-dessus du pavé numérique, c'est une touche pour lancer la calculatrice et un bouton pour mettre en veille l'ordinateur que nous propose Logitech.

Identique à son prédécesseur sur bien des points, le clavier Wave du kit Logitech Cordless Desktop Wave Pro se distingue par sa radio. En vérité baptisé Wave 2.4, ce nouveau Wave utilise une transmission radio enfin digne de ce nom sur la bande des 2,4 GHz, alors que la liaison est cryptée. Cela devrait limiter les problèmes d'interférences ou de délais. On se souviendra d'ailleurs que les premiers exemplaires du Wave ont eu droit à une mise à jour de leur micrologiciel à cause d'un problème de répétition de touches, errement qui n'est pas d'actualité sur ce modèle, fort heureusement ! Notez enfin que l'alimentation électrique du clavier est assurée par deux piles LR6 que l'on insère dans un logement sous le clavier alors que, nouveauté de cette édition 2.4, un bouton « On/off » permet d'éteindre totalement le clavier.

000000BE01800352-photo-article-logitech-mx1100-wave-pro-7.jpg
000000BE01800354-photo-article-logitech-mx1100-wave-pro-8.jpg
000000BE01800356-photo-article-logitech-mx1100-wave-pro-9.jpg

Détails du clavier Wave 2.4

Logitech MX 1100 : une souris nouvelle génération

Grande nouveauté de ce kit Wave Pro, la MX 1100 qui succède à la vieillissante MX 1000. Pour cette nouvelle souris, Logitech propose un design relativement agressif mélangeant les matériaux avec d'un côté un plastique brillant faisant le tour de la base de la souris, un plastique mat sur le corps de la souris, ainsi que des bandes de caoutchouc situées sur chacune de ses extrémités. Dotée de larges patins en téflon - on en dénombre trois -, la souris épousera parfaitement la forme de votre main droite grâce à une coque relativement large alors qu'elle affiche une très bonne glisse. Très confortable, avec sa zone de repos pour le pouce, la MX 1100 propose un certain nombre de boutons dont une roulette MicroGear héritée, ou presque, de la MX Revolution. Presque car cette roulette, si elle propose bel et bien un mode de défilement cranté et un mode de défilement libre, ne dispose pas de fonction de basculement automatique entre les modes. Il faudra en effet appuyer sur le bouton MicroGear situé juste en dessous de la roulette pour changer de mode : les joueurs apprécieront vraisemblablement alors que les utilisateurs de suite bureautique regretteront le système de bascule automatique de la MX Revolution. Rappelons que sur cette souris, le passage d'un mode de défilement à l'autre s'obtient soit via un clic de la molette soit, lorsque la vitesse de défilement devient rapide, en détectant automatiquement l'application en cours d'exécution pour proposer le mode le plus adapté. Comme sur les dernières versions de la MX Revolution, dont son incarnation Bluetooth, la roulette de la MX 1100 est à présent fabriquée dans un métal mat alors qu'elle comporte toujours une bande de caoutchouc légèrement sculptée pour une très bonne adhérence avec votre index.

0000010401800340-photo-article-logitech-mx1100-wave-pro-1.jpg


Munie d'un capteur optique laser, la MX 1100 affiche une résolution maximale de 1 600 dpi : c'est deux fois plus que la MX 1000. Petit détail amusant, la sensibilité du capteur est ajustable via un sélecteur, placé juste à côté du bouton gauche de la souris : sur ce type de souris, ce n'est pas le genre de réglage que l'on s'attend à retrouver, mais pourquoi pas après tout ? Par défaut, l'amplitude de réglage autorisée est comprise entre 800 et 1 600 dpi, mais il est possible de redescendre à 400 dpi, par le biais des pilotes SetPoint.

000000B401800342-photo-article-logitech-mx1100-wave-pro-2.jpg
000000B401800344-photo-article-logitech-mx1100-wave-pro-3.jpg


Sur le flanc gauche de la souris nous retrouvons deux boutons attribués par défaut aux fonctions page précédente et page suivante alors que le bas de la zone où se loge votre pouce est cliquable. D'une pression sur ce bouton on active le flip 3D de Windows Vista et il est bien sûr possible de modifier cette fonction, toujours pas le biais des pilotes SetPoint. Munie d'un accumulateur rechargeable, et non d'une batterie Lithium-Ion comme la MX Revolution notamment, la MX 1100 est dotée d'un indicateur visuel de son état que l'on admirera en la raccordant à son chargeur. Ici encore, Logitech déroge à ses habitudes puisque le fabricant suisse nous propose, non pas une base de chargement comme sur la plupart de ses modèles depuis la MX 700, mais un câble au format propriétaire que l'on reliera au sommet de la MX 1100. Ce câble peut soit être branché à l'adaptateur secteur fourni soit à une prise USB de votre PC ou de votre écran (par exemple). Terminons en notant la présence, sous le socle de la souris, d'un bouton permettant de l'éteindre complètement.

000000B401800346-photo-article-logitech-mx1100-wave-pro-4.jpg
000000B401800348-photo-article-logitech-mx1100-wave-pro-5.jpg

La MX 1100 vue sous toutes ses coutures, ou presque


Logitech SetPoint : que vive l'immobilisme !

Cela fait maintenant plusieurs articles que nous regrettons la lourdeur et l'interface franchement datée des pilotes SetPoint. Malgré ces critiques, qui se confirment hélas de version en version, Logitech reste fidèle à ce qu'il nous propose depuis plusieurs années déjà. Si les fonctions offertes par les pilotes SetPoint nous conviennent parfaitement, avec notamment la possibilité de paramétrer finement certaines actions en fonction du programme utilisé, ou encore la possibilité de changer les affectations des touches à sa guise sans limitation aucune ou presque, l'interface est franchement vieillissante et peu agréable à utiliser. C'est d'autant plus vrai que l'ensemble est assez lourd et parfois un rien irritant.

000000A001800138-photo-logitech-mx1100-pilotes-setpoint-1.jpg
000000A001800140-photo-logitech-mx1100-pilotes-setpoint-2.jpg
000000A001800142-photo-logitech-mx1100-pilotes-setpoint-3.jpg
000000A001800144-photo-logitech-mx1100-pilotes-setpoint-4.jpg

Logitech SetPoint : quelques captures de la version 4.60


Confort de frappe, précision de la souris

A l'usage, le Wave 2.4 est particulièrement agréable, d'abord grâce à son repose poignet qui procure, comme sur le Natural Keyboard 4000 de Microsoft, une très bonne assise aux paumes de votre main. Les touches sont, face à un Natural Keyboard 4000, peut être un peut trop resserrées au goût de votre serviteur, alors que le contact offert par la barre d'espace n'est que délice. La courbure des touches est assez subtile et nécessite quelques frappes successives pour être ressentie : cela ne joue pas tant sur le confort de frappe que sur la facilité à placer ses doigts aux bons endroits sur le clavier. Particulièrement agréable à utiliser, le Wave nous déçoit sur un point : la disposition verticale de ses touches de positionnement. La touche « Suppr » occupe ainsi la place de deux touches normales alors que le pavé numérique est particulièrement rapproché du reste des touches du clavier, ce qui en soit n'est pas problématique.

Quant à la souris, cette fameuse MX 1100, ce n'est... que du bonheur ! Plus volumineuse qu'une Microsoft Wireless Laser Mouse 7000, elle épouse la forme de votre main et glisse parfaitement sur le bureau. Avec ses multiples commandes, la MX 1100 surprend même par son bouton caché permettant d'activer le Flip 3D de Windows Vista ! Niveau précision, le capteur optique ne rougit pas face aux MX Revolution du même constructeur avec une vitesse de déplacement tout à fait convenable pour un usage bureautique. Face à la MX 1000, la MX 1100 offre une vitesse de déplacement suffisamment rapide pour ne pas activer l'accélération logicielle.

Conclusion

Alors que la première édition du Wave ne nous avait pas laissé un souvenir impérissable, la faute à des choix technologiques particulièrement contestables, en l'occurrence l'usage d'une transmission radio obsolète et l'inclusion d'une souris franchement bas de gamme, Logitech corrige enfin le tir avec ce pack « Wave Pro ». Aussi, grâce à la connexion radio 2,4 GHz, nous pouvons maintenant apprécier un clavier qui retranscrit nos frappes sans délai ou répétition erratiques alors qu'il offre une ergonomie particulièrement appréciable. En cela, Logitech fait très fort puisque le Suisse propose un clavier étudié pour le confort sans les inconvénients d'un Natural Keyboard de Microsoft par exemple où une phase d'apprentissage est indispensable. Lequel des deux est le meilleur ? Difficile à dire... Le Wave est très agréable, non seulement grâce à ses touches sculptées mais aussi grâce à son repose poignets ou au silence desdites touches, alors que la séparation en deux zones de frappe d'un Natural Kebyoard reste le must en la matière, selon nous. Mais face à un clavier droit, le Wave fait merveille, tout simplement.

Quant à la souris, la MX 1100 mérite elle aussi des éloges puisque Logitech fait évoluer l'un de ses modèles phares de bien belle manière. Glisse impeccable, prise en main plus que confortable, et précision au rendez-vous sont autant d'arguments pour cette MX 1100 qui se paye le luxe d'être rechargeable et de se doter de la roulette MicroGear, certes dans une version hélas moins avancée que sur la MX Revolution, le passage d'un mode de défilement à l'autre restant manuel. Mais ne boudons pas notre plaisir puisque ce mulot permet à Logitech de rendre son kit Cordless Desktop Wave Pro enfin séduisant en le positionnant véritablement sur le segment initialement visé, celui du confort, de la performance et de l'ergonomie. Quant à la tarification, elle reste pour ainsi dire inchangée puisque le modèle Pro se négocie aux alentours des 95 euros TTC soit à peu de choses près, le prix de lancement du Wave.

Logitech Cordless Desktop Wave Pro

8

Les plus

  • Technologie radio 2.4 GHz
  • Véritable souris de qualité
  • Excellent confort d'ensemble

Les moins

  • Clavier non rechargeable ?
  • Molette MicroGear manuelle

0

Ergonomie9

Fonctionnalités8

Qualité/prix8




Cet article vous intéresse ? Retrouvez-le dans le :
  • Comparer les prix du Logitech Cordless Desktop Wave Pro

  • Venez discuter de ce dossier dans le forum
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Logitech Cordless Desktop Wave Pro : un must ?
Petroglyph travaille sur  Mytheon
Finalement, Apple ne recommande pas d'antivirus
Une extension OpenID pour le navigateur Flock
Apple revient à la charge contre Psystar
IBM confie sa logistique à Geodis, filiale de la SNCF
Moonlight 1.0 disponible en bêta 1
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
E-Pub : Le marché publicitaire pourrait croître de 10 % en 2009
Le Blackberry Pearl Flip dispo fin décembre chez Bouygues Telecom
Haut de page