iRiver iFP-1095

Par
Le 27 juillet 2004
 0
00fa000000095090-photo-iriver-ifp-1095-bo-te.jpg
Mars 2004, Hannovre en Allemagne, dans un hall du Messe à l'occasion du CeBIT, des dizaines de personnes s'agitent autour d'un stand : celui de iRiver. Le Coréen y présente ses nouveautés. Pas moins de 13 produits sont ainsi exposés derrière des vitrines pour que les visiteurs puissent les admirer. De notre côté, nous avions eu la chance de les avoir en mains pendant quelques minutes, nous espérions alors pouvoir tester rapidement ces baladeurs. Pourquoi tant d'enthousiasme et d'impatience me direz-vous ? Tout simplement parce qu'iRiver à véritablement bousculé le monde du baladeur MP3 l'année dernière, notamment grâce à son iHP-100, avec lequel la firme coréenne a réussi à obtenir les meilleures notes du moment dans la presse (y compris sur Clubic) en devançant le fameux et incontournable iPod d'Apple.

Aujourd'hui et après quelques semaines d'attente, le premier produit de la nouvelle gamme iRiver est enfin arrivé dans notre laboratoire : il s'agit de l'iFP-1095. La dernière évolution de la marque en matière de baladeur à base de mémoire Flash va donc naturellement être maintenant analysée, décortiquée et finalement jugée afin de savoir si iRiver a été oui ou non en mesure de nous proposer un produit digne de sa réputation récemment acquise.


Une rapide présentation et quelques spécifications


Pour sa nouvelle génération de baladeurs mémoire iFP, iRiver n'a pas souhaité trop chambouler le design un peu particulier de sa gamme. On retrouve ainsi avec l'iFP-1095/1090 la même forme de type « Toblerone » qui avait déjà été utilisée avec l'iFP-180, l'iFP-190 et l'iFP-195. Quelques modifications cosmétiques ont toutefois été apportées à cette silhouette réalisée par Inno, une société spécialisée dans le design qui dessine, pour le compte d'iRiver, les formes de nombreux baladeurs de la marque coréenne.

012c000000095099-photo-iriver-ifp-1095.jpg


L'iFP-1095 conserve donc sa forme « Toblerone » mais la couleur générale a été revue. Ainsi l'iFP-1095 affiche un corps à la couleur champagne, alors que les autres iFP étaient blanc cassé, beige ou noir. Cette couleur à l'avantage de renforcer la beauté du baladeur puisqu'elle se marie particulièrement bien avec le métal que l'on retrouve sur chaque petite plaque placée sur les côtés du baladeur et sur ses différents boutons. L'iFP-1095 est très discret puisqu'il ne mesure que 32 x 25 x 82 mm, pour un poids de 63 grammes. Le côté gauche du baladeur accueille un petit stick qui peut sortir et rentrer à l'intérieur de la coque du baladeur, ce petit stick n'est rien d'autre qu'une mini-caméra qui permet de prendre des photos, mais nous reviendrons sur cette fonctionnalité plus tard. Aux alentours de ce stick se trouvent les connecteurs USB et jack pour le casque stéréo. Sur la façade du baladeur, on trouve un petit trou utilisé par le microphone intégré au produit. A droite de cela, un logo « iRiver » est présent, il est à proximité de l'écran 2.6 millions de couleurs qui possède une diagonale effective de 3 cm. Juste après l'écran, se trouvetn un mini-joystick quadri-directionnel qui permet de diriger le baladeur et une petite diode qui s'allume lorsque le baladeur est en charge ou connecté à un PC.

00c8000000082748-photo-iriver-lecteur-mp3-ifp-1095.jpg
Sur la partie arrière de l'iFP-1095 trois autres boutons de contrôle sont mis à disposition de l'utilisateur. Juste en dessous de ce petit groupe on peut apercevoir la batterie amovible du baladeur et une petite glissière qui permet de verrouiller l'utilisation de ces mêmes boutons. Sur le plan technique, l'iFP-1095 possède une mémoire intégrée de 512 Mo (seulement 256 Mo pour la version iFP-1090) et seul l'USB 1.1 (vitesse théorique de 1.5 Mo/sec) est pris en charge. Il est bien entendu possible de brancher le baladeur sur un port USB 2.0 mais l'iFP-1095 ne tira pas profit de la vitesse supérieure d'un tel port. Pour la compatibilité, le dernier bébé d'iRiver est particulièrement bien loti puisqu'il prend en charge la lecture des fichiers encodés dans les formats audio MP3, WMA et Ogg Vorbis (bitrate maximal de 256 kbps). Grâce à son écran couleur, l'iFP est capable d'afficher certaines photos au format JPG. Outre cela on peut également notifier la présence standard d'un Tuner FM et d'un micro. L'enregistrement en temps réel au format semi-propriétaire .REC, qui peut être facilement converti en un fichier .WAV à l'aide d'un petit programme, est utilisé tant au niveau du micro qu'au niveau du Tuner FM.

Dans sa boîte, l'iFP-1095 est particulièrement bien accompagné. On trouve ainsi avec le baladeur : un CD d'installation (avec pilotes et applications), trois notices traduites en français (notice complète du baladeur, note de démarrage rapide et notice du logiciel iRiver), un câble USB, un transformateur, une hausse de protection semi-transparente, un brassard pour transporter le baladeur et un petit cordon en tissu pour utiliser l'iFP comme un collier. En bref, tout est complet et rien ne manque, enfin presque... En effet, on aurait quand même aimé trouver un mini-adapteur USB pour facilement transformer le baladeur en clef USB utilisable n'importe où. En l'absence de cet adaptateur, il faudra se balader avec le cordon avec soi pour utiliser l'iFP-1095 comme module de stockage sur le PC de monsieur tout le monde... Maintenant que vous avez pris connaissance de l'aspect et des fonctionnalités du produit, nous allons pouvoir attaquer le test et les évaluations à proprement parler, en commençant par tout ce qui concerne l'installation et la vitesse de transfert de ce nouvel iRiver.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités CeBIT

scroll top