Roxio Easy Media Creator 7.0

28 mai 2004 à 13h00
0
00055297-photo-logo-roxio.jpg
Il fut un temps pas si lointain, où Adaptec régnait en maître sur le marché des logiciels de gravure avec son mythique Easy CD Creator. Depuis cette époque glorieuse de l'eau a coulé sous les ponts et l'activité logicielle d'Adaptec a été rachetée par Roxio qui a eu à cœur de poursuivre le développement d'Easy CD Creator. Entre temps la firme américaine a complété ses gammes en faisant l'acquisition du canadien MGI connu pour ses logiciels multimédias VideoWave et PhotoSuite. Hélas il ne suffit pas de racheter un logiciel excellent pour garantir sa pérennité, et Roxio en a fait les frais avec la version 5.0 d'Easy CD Creator qui lui a coûté la plupart de ses partenariats OEM du fait de trop nombreux bugs, corrigés bien trop tardivement.

Conscient de ses faiblesses Roxio a rectifié le tir avec un Easy CD Creator 6.0 qui s'il ne brillait pas spécialement par ses fonctionnalités, avait pour mérite de fonctionner correctement. Aujourd'hui Roxio veut faire table rase du passé avec la septième mouture d'Easy Creator 7, renommée pour l'occasion en Easy Media Creator 7.0. Fidèle à son concept de suite de gravure, Roxio propose avec Easy Media Creator 7.0 un ensemble d'outils multimédias permettant de graver des CD, d'enregistrer des DVD, de monter des diaporamas ou bien encore de réaliser ses propres films, le tout de manière simple grâce à une intégration poussée des différents modules. En outre pour ne pas commettre deux fois la même erreur, Roxio a rapatrié la plupart de ses ingénieurs allemands qui travaillaient sur WinOnCD pour garantir la stabilité de son produit. Easy Media Creator 7.0 pourrait-il écorner la suprématie de Nero ?

0000015E00087521-photo-roxio-easy-media-creator-7.jpg

Installation

La phase d'installation d'Easy Media Creator 7.0 est relativement classique avec la possibilité d'effectuer une installation automatique ou personnalisée en choisissant manuellement les composants à déployer sur le système. Tout comme les précédentes versions, Easy Media Creator 7.0 est protégé par un numéro de série qu'il faudra saisir avant de pouvoir l'installer. Si le module d'installation n'a rien de bien sensationnel, la phase d'installation du produit est particulièrement longue et il faudra patienter de nombreuses minutes avant que le logiciel ne soit installé et ne vous propose de redémarrer votre système.

Première bonne nouvelle pour les vieux de la vieille qui comme moi gardent un mauvais souvenir d'Easy CD Creator 5, le système redémarre sans problème une fois Easy Media Creator 7 installé ! Mieux encore sur les différentes machines où nous avons déployé le logiciel, nous n'avons rencontré aucun des problèmes autrefois générés par Easy CD Creator 5 (BSOD au démarrage, disparition des lecteurs optiques dans le poste de travail, etc.) Le premier contact est donc rassurant, Easy Media Creator 7.0 semblant tenir ses promesses en terme de fiabilité.


Une interface de lancement unifiée et un nouveau design

La première grande nouveauté de cette version 7.0 vient de la présence d'un module de lancement assez différent de ce que l'on peut trouver chez la concurrence. Il s'agit ici de mettre en avant les différentes possibilités offertes par le logiciel avec des tâches classées par type d'activité : musique, données, photos, vidéo et DVD, mais aussi des raccourcis pointant directement vers les applications et outils constituant la suite de gravure. Aussi l'utilisateur débutant ne se sentira pas perdu puisqu'il lui suffira de cliquer sur 'Importation des photos' pour récupérer ses œuvres plutôt que de se perdre dans les méandres du Media Manager sur lequel nous reviendrons plus tard. Mieux encore l'interface de lancement regroupe les projets sur lesquels vous avez récemment travaillé pour les retrouver d'un simple clic de souris.

000000F000089523-photo-ecdc-7-launcher.jpg
000000F000089518-photo-ecdc-7-gravure.jpg

Interface de lancement de Roxio Easy Media Creator 7.0 - Dialogue de gravure

Avec Easy CD/DVD Creator 6.0 Roxio avait clairement définit le concept de suite de gravure, mais on pouvait lui reprocher son côté trop disparate, les différents logiciels fournis disposant tous d'une interface et d'une ergonomie différente, au plus grand damne des utilisateurs. Les critiques ne sont pas restées lettre morte, et Roxio nous propose avec cette septième édition une suite de gravure dont les différents modules sont totalement intégrés les uns aux autres puisqu'ils partagent une interface commune pour une homogénéité à nul autre pareil. Roxio Easy Media Creator 7.0 est donc à la gravure ce qu'Office 2003 est à la bureautique grâce à un look & feel commun entre ses divers composants. L'interface du Roxio nouveau est en pratique relativement agréable à contempler avec une finition arrondie et une couleur argentée qui n'est pas sans évoquer un certain MacOS X. En fonction du module utilisé l'agencement de l'interface change avec tout de même pour constante une barre des tâches présente sur le côté gauche de la fenêtre qui regroupe diverses fonctions et raccourcis vers d'autres outils. L'un des points fort de la dite barre des tâches est l'intégration d'une mini visionneuse qui permet de voir, ou d'écouter, le contenu de vos fichiers multimédias d'un simple glisser/déplacer. En fonction de l'application cette visionneuse peut même être intégrée directement à la vue d'exploration des fichiers : un clic suffit alors pour lire un média.


Les classiques...

Avant d'aborder les multiples nouvelles fonctions proposées par Easy Media Creator 7.0 nous avons décidé de nous épancher quelque peu sur le cœur de la suite avec un tour rapide de ses fonctions historiques. Le module de gravure de CD ou DVD de données est ici baptisé Creator Classic et utilise toujours le même type de présentation avec dans sa partie supérieure l'affichage d'un explorateur de fichiers et en dessous l'affichage du contenu de votre projet. Il suffit alors de glisser les fichiers d'une vue à l'autre pour créer l'arborescence et le contenu de votre disque avant de cliquer sur le bouton gravure, dont l'icône évoque curieusement un certain Nero. Les fonctions disponibles dans Creator Classic varient suivant le type de projet sélectionné et ce dernier peut être défini soit depuis le lanceur soit depuis Creator Classic. Roxio propose ici des projets CD audio, Disque MP3, CD amélioré, CD mixte, Disque de données ou bien disque amorçable. Roxio a profité du passage en version 7.0 pour réagencer certaines des fonctions de Creator Classic en les déportant sur d'autres modules. C'est le cas de la gestion des ISO et de la gravure des DVD vidéo qui passe dorénavant par DVD Builder ou Disc Copier, suivant si votre projet existe déjà ou non. Techniquement Creator 7.0 supporte l'ensemble des graveurs CD/DVD disponibles à ce jour mais aussi, et c'est une première pour ce logiciel, les graveurs DVD-RAM et les graveurs DVD double couche. La curiosité de cette version vient de la disparition de la fonction Overburning qui n'est maintenant disponible que pour les projets de CD Audio.

000000E600089513-photo-ecdc-7-creator-1.jpg
000000E600089524-photo-ecdc-7-creator-3.jpg

Creator Classic : nouvelle interface et rip audio intégré

Le module Creator Classic est annoncé comme 10% plus performant que son prédécesseur et dispose de quelques raffinements sympathiques comme l'intégration aux projets MP3 d'une playlist. Ainsi après avoir glissé les fichiers MP3 à graver sur le projet en cours, Easy Media Creator 7 crée automatiquement une playlist qu'il est possible d'éditer manuellement en changeant l'ordre de lecture des morceaux ou en définissant une lecture aléatoire. L'audio est décidemment à la fête avec Creator 7, le logiciel offrant dorénavant une prise en charge du format Ogg Vorbis, en sus des formats WAV, MP3 et WMA. En outre Creator Classic permet de ripper vos CD-Audio directement depuis l'interface avec la même facilité d'utilisation qu'un Windows Media Player ou un iTunes. Il suffit d'insérer un CD-Audio, de sélectionner le lecteur où le disque est inséré pour que Creator Classic affiche le nom des pistes et de l'album. Il est alors possible de sélectionner les morceaux à ripper et de définir les options d'encodage. Creator Classic permet ainsi de générer des fichiers MP3 ou MP3 Pro avec un bitrate constant ou variable, et supporte aussi l'encodage aux formats Ogg, WAV ou WMA. Le logiciel vous laisse par ailleurs libre de choisir le format d'appellation du fichier : pour ce faire vous sélectionnez dans une liste les informations que vous souhaitez voir apparaître dans le nom du fichier (titre, artiste, numéro de piste, etc.). Durant le processus de copie des pistes audio, Creator Classic affiche l'état d'avancement de l'opération titre par titre.

Les classiques... La suite !

Roxio a voulu simplifier la sauvegarde des données avec Easy Media Creator 7 en dotant son Creator Classic d'un module de sauvegarde au demeurant simple à utiliser. Il suffit en effet de répondre à trois questions (Quoi, Quand et Comment ?) pour créer une tâche de sauvegarde. Si le logiciel est capable de vérifier la validité des fichiers sources et d'exclure automatiquement certains types de fichiers dont vous définissez l'extension, la définition de la périodicité de sauvegarde tiens plus du gadget. En effet le logiciel n'est pas capable d'exécuter les sauvegardes en tâche de fond de manière automatique et se contente d'afficher un simple rappel vous invitant à lancer la sauvegarde... Par contre il est possible d'utiliser un cryptage sur 128 bits pour assurer la confidentialité des données que vous sauvegardez. Notez que le cryptage des données est aussi disponible dans Creator Classic lorsque vous gravez des disques de données. Sachez en outre que si votre projet de sauvegarde excède la taille maximum du média de destination (CD ou DVD), Creator Classic peut gérer le spanning, c'est-à-dire la création de sauvegardes sur plusieurs disques. Lorsqu'un tel projet est créé il faut utiliser l'utilitaire Roxio Retrieve pour rassembler les données réparties sur plusieurs disques.

000000E600089514-photo-ecdc-7-creator-2-backup.jpg
000000C800089525-photo-ecdc-7-backup-2.jpg

La sauvegarde à l'oeuvre

Toujours dans le chapitre des classiques, le module de création d'étiquettes, Roxio Label Creator a subit une profonde mutation. Il est dorénavant doté d'un assistant baptisé Instant Label Creator et censé rendre son fonctionnement plus simple. Celui-ci peut être appelé depuis Creator Classic et permet de choisir un type d'étiquette (disque, DVD, livret, livret DVD, etc.) avant de définir le thème graphique et les informations qui figureront sur la dite étiquette. Dans le cadre d'une étiquette de CD-Audio le programme est par exemple capable de récupérer automatiquement les noms des morceaux figurant sur le CD pour les ajouter sur le livret ou l'étiquette que vous concevez. On retrouve le même genre de fonction pour les CD de données où le logiciel liste automatiquement le nom des fichiers présents. Pour les utilisateurs exigeants Roxio Label Creator dispose bien entendu d'un mode manuel où il est possible de disposer soi-même les éléments que votre étiquette doit contenir à la manière d'un logiciel de PAO. La création d'une étiquette est ici extrêmement simple avec un affichage par onglet des différents styles. Le logiciel s'avère fort complet avec des options de transparence et d'alignement en plus d'une nouvelle fonction qui adapte automatiquement le texte en forme de cercle pour l'arranger à votre guise sur les étiquettes circulaires. Petite curiosité toutefois lors de l'ajout d'un cadre de texte, il faut double cliquer dessus pour ouvrir une fenêtre afin de saisir le texte en question. L'impression des étiquettes est toujours aussi souple et si le papier que vous utilisez n'est pas présent dans les modèles du logiciel, vous pouvez définir vous-mêmes les marges permettant de caler l'impression. Question fonctionnalités, le Label Creator peut graver directement sur un média plutôt que sur une étiquette pour peu que vous disposiez du matériel adéquat alors qu'il est possible de créer des étiquettes pendant que le logiciel Creator Classic grave vos galettes.

000000F000089526-photo-ecdc-7-label-creator.jpg

Le module de création d'étiquettes

Le célèbre module de copie de CD présent depuis la nuit des temps dans Easy CD Creator, est toujours fidèle au poste et s'enrichie pour l'occasion de quelques petites nouveautés au demeurant fort sympathiques. Son interface est maintenant fractionnée en mode simple ou avancé et le logiciel propose une fonction de gravure d'images disques (les fameuses ISO) ou de gravure de dossiers vidéos (pour les DVD). Il peut même générer des images des disques présents dans vos lecteurs (ISO ou DVD). L'innovation de cette version vient, comme vous l'aurez compris, du support des DVD vidéos en copie. Bien sûr le logiciel ne peut copier que les DVD non protégés à moins que... bref je m'égare... et vous propose d'alléger le contenu des DVD (double couche ou non) en question pour les faire rentrer sur un média de 4,7 Go. Au contraire d'un Nero Recode, Disc Copier effectue de manière automatique la re-compression vidéo et il ne vous sera pas possible d'affiner le taux de compression. Disc Copier peut faire sauter les menus et les langues étrangères pour gagner de la place et il peut même détecter d'un clic les dossiers DVD structurés présents sur votre disque dur vous permettant ainsi de les graver directement ce qui est somme toute pratique si vous disposez uniquement d'un graveur. La sélection des vidéos devant constituer votre DVD ainsi recomposé donne toujours lieu à un aperçu des différents éléments et durant le processus de recréation du DVD, le logiciel affiche la progression de la compression avec une prévisualisation des images en cours de traitement. Pour le reste Disc Copier continue de proposer une copie bit à bit de CD avec les mêmes aléas que dans les précédentes versions, le logiciel se cassant les dents sur la plupart des protections employées par les jeux vidéos (Starforce, SafeDisc, etc).

000000DC00089516-photo-ecdc-7-dvd-copier-1.jpg
000000BE00089517-photo-ecdc-7-dvd-copier-2.jpg

Copier un DVD les doigts dans le nez !

Le packet writing fait toujours parti des fonctions supportées par Easy Media Creator 7.0 même si DirectCD est baptisé, depuis quelque temps déjà, Drag To Disc. Depuis ses débuts ou presque, Easy CD Creator comporte un module d'édition de fichiers audios, le fameux Sound Editor. La version 7.0 est l'occasion pour Roxio de l'améliorer un peu plus en le dotant de quelques raffinements supplémentaires. Il est ainsi possible d'effectuer des zooms sur la structure de l'onde et de copier une sélection audio en la mixant à la sélection actuelle. Le logiciel propose dorénavant une fonction d'annulation sur plusieurs niveaux pour une édition non destructrice de vos pistes, et intègre de nouveaux effets audio avec notamment la possibilité d'invertir ou de renverser un fichier. De nouveaux effets de fondu sont disponibles et il nous faut préciser que Creator Classic dispose toujours des options avancées de conception de CD Audio qui ont contribué à faire son succès avec la possibilité de modifier l'espacement entre les pistes, d'insérer des fondus, etc. Les fonctions d'acquisition analogique du logiciel ont été améliorées avec une séparation automatique des morceaux très utile lors de la capture depuis un 33 tours ou une cassette mais aussi la possibilité d'enregistrer en numérique depuis n'importe quelle source analogique. Rappelons que le logiciel dispose d'un excellent filtre permettant d'enlever les craquements qui émaillent les enregistrements de vos vinyles préférés. Parfaitement intégré au reste de le suite, Sound Editor permet d'éditer des fichiers WAV, MP3, WMA et OGG et de sauvegarder les modifications apportées avec le même format.

Place au multimédia !

Avec Easy Media Creator 7, Roxio veut clairement innover, quitte à s'aventurer dans des terrains laissés vierges par la concurrence. C'est ainsi qu'il faut interpréter l'apparition du Media Manager qui permet de gérer les divers médias (sons, vidéos, photos, etc.) présents sur votre système. Le logiciel affiche une vue à la manière de l'explorateur de fichiers Windows avec pour les médias supportés une prévisualisation directe de son contenu sous forme de miniature. Cet aperçu marche aussi bien pour les photos que pour les fichiers audio et vidéo où une petite icône en forme de bouton lecture apparaît dans le coin inférieur droit de leur représentation. Un clic suffit pour lancer la lecture de la vidéo ou du fichier audio et cette fonction est tout bonnement excellentissime ! A la manière d'un Photoshop Album, Media Manager gère les fichiers par album ou plus exactement par collection. Vous pouvez basculer du mode explorateur de fichiers au mode collection en un clic et Roxio a même prévu un mode d'affichage mixte regroupant en haut la vue explorateur de fichiers et en bas l'affichage des collections : il suffit alors de faire un drag & drop pour se constituer rapidement un album.

000000EB00089519-photo-ecdc-7-mediamanager-1.jpg
000000EB00089520-photo-ecdc-7-mediamanager-2.jpg

Roxio Media Manager

Dans un album photo chaque image peut être visualisée dans une petite fenêtre avec la possibilité de faire un zoom ou une rotation et cerise sur le gâteau vous pouvez rajouter des commentaires aux images et consulter les informations EXIF (si disponibles). Les commentaires peuvent même être de nature sonore et Media Manager vous offre la possibilité de classer vos photos par groupe ! Le logiciel peut également lancer un diaporama des photos sélectionnées et celles-ci peuvent être envoyées par email, partagées en ligne, imprimées ou retouchées d'un clic avec le logiciel PhotoSuite. Le partage en ligne est relativement pratique puisque le logiciel redimensionne automatiquement les photos que vous souhaitez exporter avant d'ouvrir le site Roxio PhotoCenter, dont l'abonnement est pour l'instant gratuit et qui hébergera gracieusement vos photos tout en vous offrant des services payant comme l'impression des dites photos. Roxio propose aussi un module StoryBoard, en vérité dérivé de VideoWave, qui permet de créer des diaporamas animés de vos photos. Il est ici question d'ajouter des transitions entre les photos, d'égayer le tout avec un fond sonore, de rajouter des titres, d'ajuster la durée d'affichage de telle ou telle photo et de donner de la vie à vos photos avec des effets de zoom ou de défilement que vous créez vous-même ! Une fois achevé votre diaporama peut être gravé sur tout média à votre convenance ou exporté au format DivX ou bien encore être envoyé par email. Quelle souplesse !

000000EB00089528-photo-ecdc-7-storyboard.jpg

Création de diaporamas

Si Media Manager ne propose pas de navigation par calendrier comme PhotoShop Album il est possible de rechercher des photos et de sélectionner un mois et une année pour afficher les prises de vues effectuées à telle ou telle époque. Enfin et c'est bien sûr indispensable vu la nature du logiciel, chaque album peut être gravé directement sans quitter Media Manager : il suffit de sélectionner les fichiers que vous voulez archiver pour les mettre facilement en lieu sûr. Mais Roxio fait encore plus fort au niveau de l'intégration puisque depuis les autres modules de la suite, il est possible de récupérer les données multimédias contenues dans les albums que vous avez créé ! Roxio a qui plus est doté son Media Manager d'une fonction de capture qui facilite l'importation des médias sur votre PC et ce quelle que soit leur nature.

000000DC00089515-photo-ecdc-7-roxio-capture.jpg

Roxio Capture

Le module peut importer des images en provenance de vos disques ou appareils numériques mais aussi capturer des pistes sonores depuis une source analogique ou bien encore acquérir des vidéos (que ce soit en analogique ou numérique). La fonction de capture est également disponible depuis le logiciel de montage vidéo fournit, VideoWave, et se distingue par sa fonction SmartScan qui analyse rapidement vos bandes DV avant capture pour vous permettre de sélectionner les scènes que vous voulez réellement capturer. Ceci permet de ne capturer que ce qui vous intéresse sans perdre un temps fou à caler la bande ou à dérusher vos œuvres, tout en économisant de l'espace disque dur. Toujours dans le chapitre multimédia, Easy Media Creator 7 intègre le Roxio Player qui est, comme son nom ne l'indique peut être pas, un simple lecteur de DVD.

La création de DVD

Introduit avec Easy CD/DVD Creator 6.0, le module DVD Builder passe ici en version 2.0 avec un certain nombre d'améliorations. Rappelons que ce logiciel permet de créer des DVD, VCD et autres SVCD en vous laissant définir des menus, boutons, chapitres et autres fonds. Arborant le nouveau look commun à ce septième cru de Easy Media Creator, DVD Builder semble au premier abord beaucoup plus abouti que son prédécesseur. Toutefois l'utilisateur novice déchantera vite puisque l'ajout d'une vidéo à un projet DVD n'est pas du tout évident. En fait tout vient de la localisation de l'interface et plus spécifiquement de la fonction 'Ajouter un titre' qui peut laisser croire qu'il s'agit ici d'ajouter un titrage au menu alors qu'il s'agit en fait d'ajouter une vidéo. Une fois que vous avez saisi cette subtilité, DVD Builder devient limpide et vous pouvez créer des DVD contenant indifféremment des vidéos AVI, MPEG ou DivX. Easy Media Creator 7.0 supporte en effet nativement le DivX mais aussi le XviD, le MOV et le WMV.

000000DC00089531-photo-ecdc-7-dvd-builder.jpg

Roxio DVD Builder

Le logiciel offre la possibilité d'ajouter des transitions entre les différentes vidéos qui vont constituées votre DVD et l'on retrouve un éditeur de menu à l'efficacité et à la souplesse exceptionnelle. Si par exemple NeroVision Express affecte d'office un numéro devant chaque bouton de menu lançant une vidéo sans qu'il ne soit possible de l'enlever, DVD Builder offre une totale liberté avec en plus des outils de mise en page sophistiqués permettant de faciliter l'agencement et l'alignement des divers éléments. Le tout fonctionne par thème et si vous pouvez créer un menu totalement personnalisé, vous pouvez utiliser l'un des nombreux modèles fourni. Signalons toutefois à ce sujet que certains n'ont curieusement pas le comportement escompté puisque l'image de fond du menu ne change pas toujours comme elle le devrait. DVD Builder propose également une fonction Plug & Burn qui grave en direct sur DVD la vidéo en cours d'acquisition par le système à la manière d'un Ulead DVD Movie Factory. Autre nouveauté, DVD Builder supporte les DVD+VR : en clair il vous permet de modifier les menus d'un DVD déjà gravé sans pour autant le recréer en intégralité. Bien sûr DVD Builder dispose d'un mode de prévisualisation avec télécommande qui permet de vérifier le bon comportement de vos menus et il est capable de générer des DVD aux formats PAL ou NTSC.


PhotoSuite et VideoWave

Terminons notre tour d'horizon de cette véritable suite multimédia par quelques mots sur PhotoSuite et VideoWave. Les deux logiciels étant déjà fort complets, ils évoluent finalement peu, mais profitent bien sûr de la toute nouvelle interface. Du coup si PhotoSuite était par le passé assez rebutant, il devient véritablement convivial tout comme d'ailleurs VideoWave qui jouit ici d'une vue de base en forme de timeline pour une édition vidéo réellement intuitive. Il est important de préciser que les deux logiciels sont livrés en version complète, Roxio nous proposant VideoWave 7 Pro et PhotoSuite 7 Platinum. Le logiciel de retouche photo s'enrichit d'une fonction de traitement par lot des images qui permet d'appliquer le même effet à un groupe de photos avec une facilité de mise en œuvre pour le moins déconcertante. Cette fonction est accessible soit depuis le Media Manager soit depuis PhotoSuite et Roxio a également peaufiné son logiciel en rajoutant la gestion des calques, un outil de sélection par détection des bords et des brosses d'édition permettant d'appliquer avec une plus grande précision les effets spéciaux. Si on ne peut que saluer l'arrivée de ces nouvelles fonctions, celles-ci demeurent bien sûr perfectibles et les brosses pourraient par exemple s'enrichir d'un paramètre de détection de la pression pour une application encore plus réaliste des effets.

000000EB00089529-photo-ecdc-7-photosuite-7.jpg
000000EB00089530-photo-ecdc-7-photosuite-7-2.jpg

PhotoSuite 7

VideoWave poursuit son bonhomme de chemin et s'il n'est pas en mesure de rivaliser avec un Studio 9, il peut se targuer d'être relativement complet ! Outre l'arrivée salutaire d'un mode d'édition et de montage digne de ce nom basé sur une timeline le logiciel s'enrichit du support Dolby Digital, du support DivX et offre quelques nouvelles fonctions comme le Smart MPEG Rendering. Ce dernier permet d'éditer des vidéos MPEG 2 plus facilement en ne réencodant que les portions effectivement modifiées. Comme nous le constations précédemment Roxio a mis l'accent sur l'intégration et l'interface de VideoWave se compose de trois éléments : un moniteur de prévisualisation, un explorateur de fichiers qui d'un clic affiche les collections du Media Manager ou les effets disponibles ainsi que la timeline qui occupe le bas de la fenêtre. Le moniteur de prévisualisation des vidéos dispose d'une molette qui en l'actionnant avec la souris permet de se déplacer avec précision au sein du film. L'affichage timeline est logiquement disponible en mode simple (ici baptisé StoryLine) et avancé, ce dernier mode affichant outre la vidéo, les pistes sons, effets, et autres titres. Si VideoWave peut gérer huit pistes audio simultanément, il reste incapable de désynchroniser une piste son d'une piste vidéo. En outre cette piste ne peut être éditée qu'en ouvrant une autre fenêtre : dommage d'autant que pour couper le son il va falloir faire quelques bidouilles fort peu commodes. VideoWave propose pour le reste des fonctions similaires à ses concurrents avec une édition des niveaux audios depuis la timeline, une fonction de montage par insertion de point d'entrée et de sortie et la possibilité de fractionner les clips à votre guise.

000000EB00089521-photo-ecdc-7-videowave-1.jpg
000000EB00089522-photo-ecdc-7-videowave-2.jpg

Roxio VideoWave 7

Le logiciel s'aventure même dans le terrain des fonctionnalités professionnelles avec une fonction d'incrustation vidéo et la possibilité d'ajuster les valeurs gamma ainsi que la vitesse de lecture d'un clip. Pour les utilisateurs réellement flemmards, Roxio propose la fonction CineMagic qui transforme automatiquement une vidéo brute en un clip vidéo animé au rythme de votre musique : il suffit pour cela de suivre les quatre étapes proposées par l'assistant. Le StoryBuilder est une variante qui monte votre vidéo en fonction d'un thème particulier (mariage, baptême, anniversaire, etc.) Question format de sortie VideoWave offre un grand nombre de possibilité avec outre l'export DVD ou DivX, la possibilité d'enregistrer votre production sur un Caméscope Numérique ou une source analogique.

Conclusion

Que dire sinon qu'Easy Media Creator 7 est certainement bien plus qu'un logiciel de gravure ! Pour être tout à fait franc cette septième version m'a réellement impressionnée par sa stabilité, son homogénéité record et sa richesse fonctionnelle sans équivalent à l'heure où nous écrivons ces lignes. Roxio a ici réalisé un travail de fond pour proposer quelque chose que je qualifierai d'inédit tant les divers modules constituant Easy Media Creator sont imbriqués les uns aux autres. Du très bon travail donc, qui n'est pas entaché par des bugs comme cela pouvait être le cas des précédentes versions. Non content de remplacer un logiciel de retouche d'image et de montage vidéo, Easy Media Creator 7 propose une alternative de taille à Photoshop Album et à Pinnacle Instant Photo Album tout en offrant des fonctions de gravure assez perfectionnées.

Bien sûr Easy Media Creator 7.0 ne joue pas dans la même cour que Nero et là où son concurrent s'aventure dans la création d'un codec s'opposant au DivX (Nero Digital) tout en offrant moult options avancées pour créer des galettes à votre guise, le dernier bébé de Roxio fait dans la simplicité efficace et ce toujours avec brio. Et c'est là le point fort d'Easy Media Creator 7.0 qui parvient à mettre à portée de tous bien plus que la gravure en dédramatisant, grâce à une approche on ne peut plus conviviale, la création de DVD, étiquettes, vidéos, et autres activités multimédias de notre monde moderne. Alors bien sûr on reprochera au logiciel son côté parfois tentaculaire et quelques lacunes assez évidentes, mais force est de constater que pour les tâches multimédias quotidiennes, Easy Media Creator 7.0 est tout bonnement excellent. Son prix de 99€ nous paraît donc justifié et nous serions même tenté, chose impensable il y a encore quelques mois, de le recommander chaleureusement ! Au final je n'aurai qu'un mot à dire aux développeurs : Keep It Up* !

*Keep It Up : Continuez !

Roxio Easy Media Creator 7.0

8

Les plus

  • Richesse fonctionnelle
  • Haut niveau d'intégration
  • Simple, facile, complet, beau et stable

Les moins

  • Côté 'usine à gaz'
  • Quelques incohérences
  • Améliorations encore possibles

0

Ergonomie9

Fonctionnalités8

Performances8



Cet article vous intéresse ? Retrouvez le dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de Roxio Easy Media Creator 7.0
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Boîtier / pack 4 en 1 chez Advance
Nouvelle démo et un patch pour Pro Rugby Manager
Roxio Easy Media Creator 7 en test sur Clubic.com
Enfin une victoire pour Lindows en Europe
Affaire Xavier Niel : Free en danger ?
Un petit nouveau chez Nikon
Mémoire DDR-2 et Low-Latency chez OCZ
Double couche NEC ND-2500A : nouvel avertissement
Une console PC / Xbox 2 chez Microsoft ?
SpeedScript, nouvelle méthode de saisie sur Pocket PC
Haut de page