iRiver iMP-550

Par Julien Jay
le 28 juillet 2003 à 10h19
0
0068000000059363-photo-logo-iriver.jpg
Il est des associations fructueuses aux résultats grandioses. Quand deux ténors de la Hi-Fi, tels Philips et Sony, décident de travailler main dans la main le consommateur n'a qu'à bien se tenir ! En concevant cette fameuse galette de 12cm de diamètre, plus communément connue sous le nom de CD, les ingénieurs des deux géants de l'électronique grand public, ont propulsé le monde de l'audio dans une nouvelle ère, celle du tout numérique... L'arrivée du CD n'a pas seulement bénéficié aux oreilles des mélomanes, le format Compact Disc ayant signé l'arrêt de mort des antiques 33 et autres disques 45 tours. Autre conséquence de la popularisation du CD : la lente et inexorable descente aux enfers de la cassette. Inventée par Philips, la cassette audio a connu son âge d'or en permettant aux utilisateurs d'écouter et d'enregistrer la musique qu'ils aiment. Mais avec l'apparition du CD, la cassette a pris un sérieux coup de vieux : outre une qualité audio peu satisfaisante, le format n'est pas pérenne et s'avère peu pratique à utiliser du fait notamment des temps de bobinage/rembobinage.

Dès le début des années 1990, les concepteurs et promoteurs du CD se sont donc décidés à remplacer la vieillissante cassette audio, en réalisant le potentiel d'un éventuel support numérique enregistrable et réenregistrable. Les deux ont alors fait bande à part, et en 1992 Philips présentait la DCC (Digital Compact Cassette) alors que Sony lançait le Minidisc, véritable format numérique. Cette division a causée la perte du format DCC, le Minidisc lui ayant tout de même survécu malgré une implantation qui demeure assez confidentielle.

Trop occupés par leur guerre des standards, ni Sony ni Philips, n'ont anticipé le boom du MP3. Ce format de compression audio, appartenant au français , a non seulement envahi nos PC mais il a également engendré l'apparition d'une nouvelle race de Baladeurs MP3. Qu'ils utilisent un disque dur, une mémoire flash ou des CD, les baladeurs MP3 se sont accaparés la place des Walkman et ont provoqué l'apparition de nouvelles marques...

Qui l'eut cru ? Qui aurait pu imaginer qu'un jour , Creative, et iRiver puissent taquiner Sony ? iRiver, fabricant taiwanais, s'est fait connaître par l'intermédiaire de l'américain SonicBlue qui fut l'un des premiers à commercialiser des baladeurs CD MP3. Depuis cette époque la marque a acquis ses lettres de noblesse grâce à la qualité unanimement reconnue de ses produits. A tel point qu'auprès des amateurs de baladeurs MP3, iRiver jouit d'une très belle réputation.

Alors que les baladeurs MP3 utilisant un disque dur ou de la mémoire flash sont en vogue, iRiver achève le renouvellement de sa collection de baladeurs CD MP3 en la coiffant d'un tout nouveau modèle haut de gamme, l'IMP 550.

012D000000059366-photo-iriver-imp550-vue-3.jpg

iRiver iMP-550

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Logiciel Disque dur Compact
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Microsoft brevète un stylet transformable en oreillette
Apple : de nouveaux MacBook (Air, Pro...) d'ici la fin d'année
Volkswagen investit 900 millions d'euros pour la production de batteries, avec Northvolt AB
Déjà un million de Honor 20 écoulés... rien qu'en Chine
Adobe : un prototype d'IA capable de détecter les visages photoshopés
L'app Google pour Android s'essaie au mode sombre
Google explique sa politique d'extensions en réponse à la colère des bloqueurs de pub
Le cloud gaming pourrait doubler la consommation électrique d'un joueur
Conquête spatiale : l'activité solaire des 10 prochaines années favorable à l'exploration
Elon Musk présente les nouvelles tuiles solaires de toit Tesla au prix sacrifié
scroll top