iRiver iMP-550

28 juillet 2003 à 10h19
0
0068000000059363-photo-logo-iriver.jpg
Il est des associations fructueuses aux résultats grandioses. Quand deux ténors de la Hi-Fi, tels Philips et Sony, décident de travailler main dans la main le consommateur n'a qu'à bien se tenir ! En concevant cette fameuse galette de 12cm de diamètre, plus communément connue sous le nom de CD, les ingénieurs des deux géants de l'électronique grand public, ont propulsé le monde de l'audio dans une nouvelle ère, celle du tout numérique... L'arrivée du CD n'a pas seulement bénéficié aux oreilles des mélomanes, le format Compact Disc ayant signé l'arrêt de mort des antiques 33 et autres disques 45 tours. Autre conséquence de la popularisation du CD : la lente et inexorable descente aux enfers de la cassette. Inventée par Philips, la cassette audio a connu son âge d'or en permettant aux utilisateurs d'écouter et d'enregistrer la musique qu'ils aiment. Mais avec l'apparition du CD, la cassette a pris un sérieux coup de vieux : outre une qualité audio peu satisfaisante, le format n'est pas pérenne et s'avère peu pratique à utiliser du fait notamment des temps de bobinage/rembobinage.

Dès le début des années 1990, les concepteurs et promoteurs du CD se sont donc décidés à remplacer la vieillissante cassette audio, en réalisant le potentiel d'un éventuel support numérique enregistrable et réenregistrable. Les deux ont alors fait bande à part, et en 1992 Philips présentait la DCC (Digital Compact Cassette) alors que Sony lançait le Minidisc, véritable format numérique. Cette division a causée la perte du format DCC, le Minidisc lui ayant tout de même survécu malgré une implantation qui demeure assez confidentielle.

Trop occupés par leur guerre des standards, ni Sony ni Philips, n'ont anticipé le boom du MP3. Ce format de compression audio, appartenant au français , a non seulement envahi nos PC mais il a également engendré l'apparition d'une nouvelle race de Baladeurs MP3. Qu'ils utilisent un disque dur, une mémoire flash ou des CD, les baladeurs MP3 se sont accaparés la place des Walkman et ont provoqué l'apparition de nouvelles marques...

Qui l'eut cru ? Qui aurait pu imaginer qu'un jour , Creative, et iRiver puissent taquiner Sony ? iRiver, fabricant taiwanais, s'est fait connaître par l'intermédiaire de l'américain SonicBlue qui fut l'un des premiers à commercialiser des baladeurs CD MP3. Depuis cette époque la marque a acquis ses lettres de noblesse grâce à la qualité unanimement reconnue de ses produits. A tel point qu'auprès des amateurs de baladeurs MP3, iRiver jouit d'une très belle réputation.

Alors que les baladeurs MP3 utilisant un disque dur ou de la mémoire flash sont en vogue, iRiver achève le renouvellement de sa collection de baladeurs CD MP3 en la coiffant d'un tout nouveau modèle haut de gamme, l'IMP 550.

012D000000059366-photo-iriver-imp550-vue-3.jpg

iRiver iMP-550

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top