Test du PDAphone GPS Glofiish X800 (Windows Mobile 6)

23 juillet 2008 à 17h39
0

Présentation générale du PDAphone

0001000001464346-photo-glofiish-x800.jpg

Contenu de la boite

De nombreux accessoires sont fournis avec le Glofiish X800. La boite magique recèle une housse de protection (avec clip ceinture), un câble mini USB, un kit mains libres filaire (prise de 2.5 mm), un adaptateur secteur (au format mini USB), un stylet supplémentaire ainsi qu'une version de démonstration d'office 2007. Notez que pour une cinquantaine d'euros supplémentaires, vous pourrez également vous procurer une version intégrant Garmin Mobile XT (cartographie France et Benelux 2008). Ce logiciel de navigation n'est pas le plus connu, mais il s'avère parfaitement fonctionnel.


0280000001464218-photo.jpg


Présentation vidéo du X800







À retenir :
-L'esthétique risque de diviser les foules, mais cette remarque relève d'une affaire de goûts ;
-Le X800 dispose d'un affichage VGA (480 x 640) ;
-Les accessoires sont nombreux ;
-Le stylet rétractable n'est pas assez long (même taille que celui qui équipe le M810);
-Eten a intégré de nombreux logiciels utilitaires (voir page consacrée) ;
-Les boutons matériels ne sont pas vraiment pratiques (trop fins) ;
-Comparé aux standards actuels, l'encombrement de l'appareil n'est pas négligeable ;
-Il est particulièrement difficile d'extraire les cartes microSD du slot de l'appareil.

Le X800 en photos





0118000001464218-photo.jpg
0118000001464216-photo.jpg


0118000001464214-photo.jpg
0118000001464212-photo.jpg


0118000001464210-photo.jpg
0118000001464208-photo.jpg


0118000001464206-photo.jpg
0118000001464204-photo.jpg


Spécifications techniques constructeur



  • Écran 2"8 VGA (480x640)
  • 256 Mo de ROM (Flash) et 64 Mo de RAM
  • Processeur Samsung SC3 à 500 MHz
  • Slot d'extension Micro SD
  • GSM Quadribande 850/900/1800/1900 MHz
  • Support UMTS 2100MHz / HSDPA / GPRS / EDGE
  • Bluetooth v2.0 + EDR (Enhanced Data Rate)
  • WiFi 802.11b/g
  • GPS SiRF Star III avec A-GPS
  • Poids : 146 g (avec batterie)
  • Dimensions : 113,5 x 60.5 x 15.8 mm
  • Radio FM
  • Synchronisation et/ou charge : prise combinée mini-USB
  • Appareil photo numérique de 2.0 mégapixels avec fonction zoom et Auto Focus
  • Interface audio : Microphone et haut-parleur intégré, mode mains libres pris en charge (filaire 2.5 mm ou Bluetooth).

Le point sur le récepteur GPS

Les utilitaires GPS fournis

Le glofiish X800 est équipé d'un récepteur GPS SiRF Star III. Point positif, Eten a pensé à intégrer un logiciel capable de télécharger les données accélérant la détection des signaux GPS. Comme un bonheur ne vient jamais seul, le constructeur a également équipé son rejeton d'un programme d'information GPS. Ce dernier vous indiquera la force des signaux satellites détectés, votre vitesse réelle, votre altitude, etc. Il pourra également vous servir de boussole ! La troisième application dédiée devrait aider les personnes égarées en pleine jungle. En effet, Location SMS vous permettra d'envoyer un SMS spécifiant votre position GPS actuelle (longitude et latitude).


00FA000001464908-photo.jpg
00FA000001464914-photo.jpg

Visualisez l'ensemble les données du capteur GPS - Téléchargez des éphémérides


00FA000001464918-photo.jpg
0104000001368210-photo.jpg

Inutile et pas indispensable : le GPSMS : ) - Paramètres de la tête GPS

Une solution de navigation proposée en option : une bonne idée ?

Les petits amuse-bouches précédemment cités ne sauraient remplacer une solution de navigation routière complète. Eten propose donc son X800 nu, ou accompagné de Garmin Mobile XT (carte France et Benelux de 2008). Même si ce programme est moins connu que les ténors du genre, il n'en demeure pas moins sympathique. L'argument prix pourra également faire pencher la balance en faveur du pack complet. En effet, la rallonge demandée par Eten pour le modèle intégrant Garmin mobile XT est loin d'être excessive (une cinquantaine d'euros selon les boutiques). Dans tous les cas, si vous n'appréciez pas ce logiciel de navigation, vous pourrez toujours vous procurer le modèle de base, et opter pour la solution de navigation de votre choix (Route 66, ALK CoPilot Live 7, ou TomTom 6, par exemple).

Faut-il vraiment opter pour un pack complet ?
À l'évidence, la réponse est non. Cette conclusion pourrait laisser penser que Garmin Mobile XT est un mauvais logiciel de navigation. Il n'en est rien. Comme expliqué, ce programme donne entière satisfaction. Pourquoi faut-il éviter le bundle ? Simplement parce que la version fournie est bridée pour ne fonctionner que sur le Glofiish X800 (ou sur tout autre appareil équipé d'une puce GPS estampillée «Garmin». En apprenant cela, on se rend vite compte qu'il est préférable de dépenser quelques euros de plus pour acquérir une version qui fonctionnera avec tous les PDA, Smartphones et têtes GPS disponibles sur le marché. Cette limitation est d'autant plus regrettable que l'application fournie est installable sur un appareil Windows Mobile, Palm ou Symbian...


Remarque à propos des performances de l'appareil : nous tenons à clarifier un point important. Le X800 souffre d'une lenteur particulièrement gênante (voir chapitre consacré aux performances). Les applications de navigation sont relativement lourdes, il est donc légitime de se poser des questions sur l'aisance d'exécution de Garmin XT. Nos tests se sont montrés concluants : le petit logiciel de Garmin fonctionne à la perfection sur le X800 d'Eten.


00FA000001464910-photo.jpg
00FA000001464928-photo.jpg

Garmin mobile est moins connu que les ténors du genre, mais il se défend plutôt bien.


Accroche du Signal GPS

Sur ce point, le X800 se montre particulièrement efficace. Après ouverture, au premier démarrage, Garmin mobile XT est parvenu à obtenir les informations de géolocalisation en quelques secondes à peine ! La possibilité de télécharger des éphémérides (avec l'utilitaire nommé Satellite Data Update) explique probablement cette bonne performance. Dans l'ensemble, la partie GPS du X800 donne entière satisfaction.

Remarque
Il est impossible de brancher une antenne GPS externe sur le Glofiish X800.

Test des performances techniques de l'appareil

Autonomie constatée en utilisation normale

0046000001370932-photo.jpg
Soyons francs, l'autonomie du X800 n'est pas excellente. Avec écran allumé (4 barres sur 10) et en laissant une liaison Bluetooth ouverte (lecture d'un MP3 en A2DP avec Windows Media Player), le niveau de la batterie est tombé de 100 à 25 % en 5 heures. À titre de comparaison, dans les mêmes conditions, notre HTC S300 de référence affichait toujours un niveau de charge de 60 % !!

A propos des performances techniques

0046000001370934-photo-logo-engrenage.jpg
Le X800 souffre du même problème de lenteur que son petit frère, le M810. Le manque de pêche est flagrant. Bien qu'il soit équipé d'un processeur cadencé à 500 MHz, ce PDAphone accuse un temps de latence non négligeable lors de l'ouverture des menus et des applications. Pire encore, dans le menu démarrer, il arrive (souvent) que les icônes des programmes ne s'affichent pas instantanément ! Étrangement, comme avec le M810, il sera impossible d'ajuster manuellement la fréquence du processeur (mode économique ou bonnes performances). La donne sera donc à prendre ou à laisser. Pour voir ce que le X800 a dans le ventre, nous avons lancé trois tests de performance. L'appareil a été éprouvé dans des conditions normales d'utilisation :
  • Non connecté au PC (pour éviter que la liaison ActiveSync ne dégrade les performances).
  • Avec tous les réglages par défaut.

Résultat des benchmarks et tests





SPB benchmark : Pour télécharger le fichier de résultat généré par SPB benchmark (au format .XML), .
00737852-photo.jpg

: Gxmark ne fonctionne pas sur le X800. La résolution native de ce PDA explique probablement ce problème. En effet, malheureusement, il n'est pas rare de constater des incompatibilités avec les PDAs dotés d'affichages VGA.
00737852-photo.jpg

Vsbenchmark 2007 (cliquez sur les clichés pour les agrandir) :

0258000001464660-photo.jpg


00C8000001464668-photo.jpg
00C8000001464670-photo.jpg
00C8000001464672-photo.jpg


012C000001464664-photo.jpg
0118000001464662-photo.jpg


Temps de démarrage de la machine
Sans ajouter de programmes additionnels (en dehors de ceux qui sont proposés par le constructeur), le Glofiish X800 met une minute et 54 secondes à démarrer ! Ce laps de temps s'écoule entre le moment où l'appareil est lancé (après un soft reset) et se termine lorsque le PDA est totalement utilisable (écran « Aujourd'hui » correctement affiché et menu démarrer actionnable). Cette performance est loin d'être exceptionnelle, la séquence de démarrage de l'appareil est particulièrement longue.

Que vaut l'appareil numérique intégré ?

Le X800 est équipé d'un objectif photo de deux mégapixels avec fonction autofocus. Dans les environnements obscurs, ce dernier sera épaulé par un petit flash (il ne faudra toutefois pas s'attendre à des miracles). La résolution maximale est de 1 600 x 1 200. Étrangement, le logiciel de capture n'est pas le même que sur le M810. Première différence, sur le X800, l'ouverture du programme est précédée par un temps de chargement de huit secondes (tout de même). On regrettera également que les petits effets proposés par le M810 (photo ancienne, etc.) ne soient plus de la partie. Rassurez-vous, Eten a tout de même pensé aux cadres gadget fantaisie (applicables à des clichés de 640 x 480 au maximum). Ces derniers vous permettront peut-être d'oublier que comme avec beaucoup de PDAphones, la partie photo est en retrait.

Que ce soit pour les photos ou les vidéos, les options de réglage sont des plus classiques. Vous pourrez donc modifier la résolution, capturer de petites vidéos (format 3GP), régler la luminosité, ajuster le niveau de zoom (numérique uniquement) , activer le flash, ou utiliser un retardateur. Malgré cela, il ne faudra pas compter sur le X800 pour remplacer un appareil photo classique : les clichés produits sont de qualité passable. La fonction photo ne devrait donc pas dépasser le stade de gadget qui dépanne occasionnellement.


0118000001464900-photo.jpg
0118000001464898-photo.jpg

Photo d'extérieur en haute résolution


0118000001464888-photo.jpg
0118000001464890-photo.jpg

Panda avec, ou sans flash


0118000001464906-photo.jpg
0118000001464984-photo.jpg

Les cadres fantaisie sont sympathiques - Les réglages sont peu nombreux


0118000001465008-photo.jpg
0118000001464924-photo.jpg

Il est possible d'utiliser l'objectif visio - Un temps de chargement pour l'appareil photo ? (8 secondes tout de même)

A propos des interfaces WiFi et Bluetooth

Le X800 embarque une triple connectique sans fil GSM, Wi-Fi 802.11b/g et Bluetooth v2.0. Vous pourrez les activer, les désactiver ou les paramétrer en passant par un traditionnel gestionnaire de communications. Notez qu'un mode avion vous permettra de couper tous les circuits sans fil. Le paramétrage de l'interface Wi-Fi s'opèrera en utilisant les menus traditionnels de Windows Mobile. Seul regret : aucun mode d'économie d'énergie n'est de la partie (impossible de privilégier l'autonomie ou les performances). Concernant le Bluetooth, les plus observateurs d'entre vous auront probablement remarqué que le X800 n'est pas équipé d'une pile Bluetooth de type Microsoft (il semblerait qu'il s'agisse d'une pile Broadcomm). Cette dernière offre tout de même la prise en charge des principaux services (A2DP compris), mais il faut savoir que certains programmes ou périphériques sont uniquement compatibles avec les stacks Microsoft.


0118000001465182-photo.jpg
0118000001465184-photo.jpg

Eten a opté pour le gestionnaire sans fil de Windows Mobile


0118000001465186-photo.jpg
0118000001465180-photo.jpg

Paramètres Bluetooth - Gestionnaire de communications

VoIP : confort du SIP en WiFi

SIP, quésaco ?

0064000000533160-photo-t-l-phonez-gratuitement-logo.jpg
Pour ceux et celles qui ne connaissement pas encore, SIP est un protocole d'acheminent de communications qui permet de passer des appels à faibles coûts en utilisant une liaison Wi-Fi (et non GSM). Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous recommandons de parcourir le dossier que nous avons consacré à cette technologie (cliquez sur le lien suivant pour y accéder). Comment procéder pour réaliser des appels « low cost » avec le X800 ? On retiendra principalement deux méthodes bien distinctes.

Les solutions SIP avec le X800




Client SIP de Windows Mobile 6 : La première technique consiste à utiliser le client SIP intégré à Windows Mobile 6. Malheureusement, la vie d'un économe en herbe est parsemée d'embûches : sur le X800, ce programme est désactivé par défaut ! Pour remédier à ce problème, vous devrez télécharger et installer deux programmes. vous permettra de « débloquer » l'application SIP. Pour configurer votre compte SIP, vous devrez utiliser un second programme ().


0118000001368054-photo.jpg
0118000001372710-photo.jpg

L'outil de configuration SIP non officiel vous permettra de débloquer le client intégré à Windows Mobile 6. Un comble.


Les applications SIP : Il est presque plus simple d'utiliser l'une des nombreuses applications SIP tierces disponibles sur Windows Mobile 6 que de configurer le client officiel (un comble). Si vous êtes à la recherche d'un client SIP, jetez un œil du côté de , , ou (à la rédaction, nous utilisons principalement les deux derniers programmes cités).

Avec toutes les applications citées précédemment, le principal problème est que les sons émis par votre interlocuteur seront dirigés vers le haut-parleur externe, et non dans l'écouteur du téléphone. Pour contourner ce souci technique, tentez votre chance avec une oreillette Bluetooth en utilisant BTAudio Toggle. Vous trouverez une seconde solution technique en consultant le paragraphe suivant.


0118000000565645-photo.jpg
0118000001372714-photo.jpg

Fring et Wengophone, deux applications SIP mobiles remarquables.


Un plus pour la VoIP ?

Le menu « Sons et notifications » (dans les paramètres) du X800 recèle une option qui devrait faire le bonheur des utilisateurs de programmes SIP ou VoIP (si besoin, vous trouverez de nombreux logiciels de ce type dans notre logithèque. ). Comme nous l'avons expliqué au cours du paragraphe précédent, nos PDAs n'ont pas été conçus pour accueillir les applications SIP dans de bonnes conditions : le son de l'appel est émis par le biais du haut-parleur mains libres, et non de l'écouteur du téléphone. Il en résulte un écho particulièrement désagréable pour votre correspondant. Ce souci peut être évité en activant le Détécteur de casque d'écoute (voir photo d'écran). Le but de cette option est de diriger les paroles de votre interlocuteur vers l'oreillette d'un kit mains libres, et non vers les haut-parleurs du mobile.

Après test, nous avons pu constater que cette fonctionnalité donnait entière satisfaction en utilisant le kit mains libres filaire fourni (test réalisé à l'aide de ) . En revanche, les oreillettes Bluetooth ne semblent pas avoir été logées à la même enseigne. Après avoir parrainé un casque stéréo sans fil (compatible avec le service mains libres), l'option Détécteur de casque d'écoute est restée grisée (et donc, impossible à activer).


0118000001467324-photo.jpg

Cette option fera le bonheur des économes

La couche de téléphonie

Les utilitaires téléphoniques

Le principal point fort du X800 concerne l'offre logicielle. Dans le lot des programmes fournis en standard, on dénombre quelques petits utilitaires de téléphonie sympathiques. Au cours de ce chapitre, nous nous intéresserons principalement aux programmes qui facilitent la vie d'un utilisateur de mobile. D'autres utilitaires annexes sont disponibles, vous trouverez une liste détaillée de ces programmes en parcourant la page consacrée a l'offre logicielle.

Voice Comander : Cette application de reconnaissance vocale vous permettra de lancer la composition d'un numéro de téléphone en prononçant le nom d'un contact. Deux modes de fonctionnement sont disponibles. Vous pourrez associer une prononciation particulière à chacun de vos contacts, ou laisser le programme reconnaître automatiquement un nom. Bien qu'inférieur à , Voice Comander : se montre tout de même fonctionnel. Bien sûr, comme avec tous les logiciels de ce type, il faudra éviter les environnements bruyants.


0118000001368102-photo.jpg
0118000001368100-photo.jpg


Dans la pratique, pour lancer la reconnaissance, vous devrez appuyer brièvement sur une touche matérielle de l'appareil, ou de façon prolongée sur la touche de décrochage d'une oreillette Bluetooth (ou d'un casque Bluetooth stéréo). Il ne vous restera alors qu'à prononcer une phrase du type « appeler au bureau » (par exemple).

Speed dial est un pavé de grosses touches permettant d'accéder rapidement à un numéro de téléphone. La première méthode (qui est de loin la plus pratique) consiste à afficher la liste des derniers numéros composés. Seconde possibilité : appuyer sur une lettre de l'alphabet pour filtrer les contacts qui commencent par ce caractère. Malheureusement, dans ce cas, il est impossible d'indiquer une chaine de caractères.



0118000001368098-photo.jpg
0118000001368096-photo.jpg



Call filter est un programme qui vous permettra de filtrer les appels et SMS entrants. Le moins que l'on puisse dire est que cet utilitaire ne laissera pas un souvenir impérissable. À titre d'exemple, la saisie des contacts bloqués ou autorisés se fera forcément manuellement (il est impossible de piocher dans la base des contacts) !



0118000001367968-photo.jpg
0118000001367970-photo.jpg



MMS Message et SMS sender : Sans surprises, nous avons affaire a deux petites applications qui vous permettront d'envoyer des SMS ou des MMS. Rien à signaler de particulier concernant ces deux programmes, les fonctionnalités offertes sont identiques à celles qui sont proposées en standard sur Windows Mobile Phone édition.


0118000001368094-photo.jpg
0118000001368028-photo.jpg



SIM Manager est un programme qui vous permettra de gérer les donnés qui stockées dans la carte SIM. Ces informations peuvent être de deux natures (SMS et contacts). L'application vous donnera donc la possibilité de gérer toutes les informations enregistrées dans cette petite mémoire.



0118000001368088-photo.jpg
0118000001368090-photo.jpg




Scenarios : Ce nom étrange désigne un gestionnaire de profils de notification. Grâce à lui, vous pourrez adapter le comportement du téléphone en fonction des situations (normal, réunion, silencieux, etc.). En standard, quatre profils sont disponibles. Bien sûr, vous pourrez modifier tous les paramètres à loisir (volume général, de sonnerie, vibrations ou non, rétroéclairage).



0118000001368070-photo.jpg
0118000001368050-photo.jpg



Détécteur de casque d'écoute : Avec la quasi-totalité des Softphone Windows Mobile, les sons sont émis pas le biais de l'écouteur mains libres (et non dans l'écouteur du combiné téléphonique). Il en résulte un problème de taille : les correspondants sont systématiquement importunés par un phénomène d'écho particulièrement désagréable. Grâce à l'option Détécteur de casque d'écoute , vous pourrez contourner ce problème lorsque vous utiliserez le kit mains libres filaire. En l'activant, les sons émis par votre interlocuteur seront bien dirigés vers l'oreillette, et non vers le haut-parleur externe de votre téléphone. Attention, le système ne semble pas fonctionner avec les oreillettes Bluetooth (consultez ce chapitre pour plus de détails).


00F0000001467324-photo.jpg
00F0000001467326-photo.jpg

Cette option fera le bonheur des économes - Wengophone est un excellent softphone mobile

Détail de l'offre logicielle

L'offre logicielle est à l'image des accessoires fournis : cette fois encore, Eten a mis les bouchées doubles. Nous avons regroupé toutes les applications intégrées en standard dans le tableau suivant. Néanmoins, sachez que vous ne serez pas obligé de les installer toutes. Au premier démarrage du mobile, un menu d'installation vous proposera de choisir les éléments que vous souhaitez déployer.



Photo d'écran
(cliquez sur une photo pour l'agrandir)
Nom de l'applicationFonction
Add RingtoneApplication permettant d'ajouter des sonneries en toute facilité. Le programme scanne l'intégralité de l'appareil pour rechercher des fichiers audio. Il ne vous restera alors qu'à cocher les morceaux souhaités pour les transformer en sonnerie.
Battery MeterAfficher le niveau de la batterie en dessous de l'icône du réglage du volume.
Name Card managerLogiciel OCR spécialisé dans la reconnaissance des cartes de visite. Prenez une carte de visite en photo, lancez le scan, complétez les informations, et le tour est joué.
Backup RestoreProgramme de « Backup » capable de sauvegarder (et restaurer) toutes les données de l'appareil mobile (dans un fichier). Attention, lors d'un bref test, nous avons constaté qu'un bug empêchait de restaurer les données (ce problème n'est pas forcément systématique).
+Pour découvrir d'autres programmes de ce type, cliquez ici
Voice Comander (de Cyberon)Application de reconnaissance vocale permettant de piloter son appareil à la voix (recherche de contacts, composition téléphonique et lancement de programmes).
Phone applicationEnsemble de petits utilitaires de téléphonie (consulter ce chapitre pour plus de détail) :
-Sim Manager
-SMS sender
-Speed dial
-Call filter
-MMS Message
-Standard Display
-Full screen Display
Glofish ScenariosGestionnaire de profils qui vous permettra de créer quatre modes de notification différents (général, réunion, extérieur, silencieux). Les paramètres ajustables concernent le volume sonore de la sonnerie et des appels, le mode vibration ou la luminosité de l'écran.
GPS ViewerProgramme qui vous permettra de visualiser toutes les informations relatives à votre capteur GPS. Vous pourrez afficher la force du signal reçu par les différents satellites détectés, votre vitesse réelle, votre altitude ou consulter une boussole. En somme, nous avons affaire à une sorte de ou de GPS Utilities pour Pocket PC.
Location SMSUne application qui vous permettra d'envoyer un SMS comprenant vos coordonnées GPS (donnée de géolocalisation x et y).
MDeskM-Desk est une sorte de menu simplifié permettant de lancer des programmes, ou d'accéder rapidement à de nombreux paramètres de modification du Pocket. Vous pourrez classer tous les programmes et paramètres en utilisant quatre onglets (renommables).
Multimedia ManagerGestionnaire qui vous permettra d'afficher vos contenus multimédias (photos, etc.). Vous pourrez aussi lancer des diaporamas. En fait, ce programme fait un peu double emploi avec « Images et vidéos » de Microsoft.
Satellite Data UpdateProgramme de téléchargement de données satellites. Concrètement, ces données vous permettront d'accélérer la détection de signal GPS.
SPB Mobile shell (en v1 uniquement)Ajoute un plug-in « Aujoud'hui » permettant de lancer des applications en touchant de grosses touches de raccourcis tactiles (paramétrables). Attention, seule la version 1.x du programme est fournie gratuitement. Pour bénéfice des très nombreux ajouts apportés par la version 2.0 (menu « cube 3D » évolué), vous devrez débourser 15 euros.
Vidéo téléphoneApplication de visiophonie.

L'avis de la rédaction

Sur le papier, le Glofiish X800 en impose. Malheureusement, ce mobile hérite des mêmes défauts que son petit frère, le M810. Une brève période d'utilisation suffit pour mettre en évidence le problème de lenteur qui plombe ce PDAphone. Ouvrez le menu démarrer et ses sous rubriques,
00C8000001464346-photo-glofiish-x800.jpg
vous découvrirez le pot aux roses... Le manque de tonus de la partie matérielle est tel que le X800 a toutes les peines du monde à afficher toutes les icônes des programmes simultanément ! Un comble. La puissance réclamée par l'affichage VGA serait-elle responsable de ces soucis ? Rien n'est moins sûr. N'oublions pas que ce problème impactait déjà le M810, un PDAphone équipé d'un affichage classique en 320*240. Puisque nous abordons les spécificités liées à l'affichage, il est important de rappeler que les PDA VGA posent encore de nombreux problèmes de compatibilité avec les différents logiciels disponibles sur le marché. Le X800 ne fait pas exception à la règle.

Sur le plan esthétique cette fois, contrairement au M810, le X800 ne fera pas forcément l'unanimité. Même si cela relève avant tout d'une affaire de goûts, nous trouvons que le design général rompt avec la finesse et l'élégance du M810. La beauté est une chose, la robustesse en est un autre. Même si un avis définitif ne peut être émis qu'après plusieurs mois d'utilisation quotidienne, il semble tout de même que le X800 soit robuste. Qui plus est, son niveau de finition inspire clairement confiance. Pour clore le chapitre des points positifs, on pourra aussi parler de l'exhaustivité de l'offre logicielle et périphérique. En standard, l'appareil est fourni avec de très nombreux programmes (utilitaires). Du côté des accessoires, Eten offre à peu près tout ce dont un utilisateur nomade est en droit de réclamer.



 



Glofiish X800

4

Les plus

  • -Utilitaires fournis
  • -Accessoires fournis
  • -Qualité et finition
  • -Écran VGA (lisibilité de l'écran)

Les moins

  • -Lenteur de l'appareil
  • -Esthétique moyenne
  • -Accès carte mémoire à revoir
  • -Touches un peu trop étroites
  • -Écran VGA (incompatibilités éventuelles)

0

Fonctionnalités8

Performances2

Autonomie3

Accessoires fournis9

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Flagship va mal ;  Hellgate London  repris par Namco ?
Crytek fait l'acquisition de Black Sea Studios
  SdA Online  : le Livre 14 à présent disponible
Une démo jouable de  Space Siege  dès lundi
Partech International Partners est racheté par ses associés
Transformez votre machine en supercalculateur !
L'interface de Facebook rénovée
Xavier Niel rejoint l'advisory board de Vpod.tv
Nokia compte sur Taïwan pour diminuer les coûts de production de ses mobiles
Internet toujours plus présent dans la consommation média des Français
Haut de page