MSI DragonWriter 48x16x48x

17 octobre 2002 à 19h57
0

Introduction

00FA000000054991-photo-msi-dragonwriter-48x-box.jpg
MSI, société fondée en 1986, s'est forgée une solide réputation grâce à ses Cartes Graphiques et autres Cartes mères. Le fabricant asiatique a opéré une diversification en investissant depuis peu le marché des graveurs de CD-R/RW. En cette fin d'année, MSI nous présente un nouveau graveur atteignant la vitesse fulgurante de 48x en gravure de CD-R, 16x en gravure de CD-RW réinscriptibles et 48x en lecture. Si au début des années 90 graver un CD était une hérésie tant par le coût prohibitif des graveurs que par celui des médias de l'époque, la gravure de CD s'est rapidement démocratisée au fil des années. A tel point qu'aujourd'hui disposer d'un graveur de CD dans sa machine est tout bonnement indispensable, ou presque. Ce nouveau graveur MSI est le second modèle produit par la société taiwanaise et présente sur le papier de très bonnes performances que nous allons vérifier lors de ce test.


Design

Le dernier graveur MSI, issu de la famille DragonWriter, répond au doux nom de MS-8348 et arbore un look des plus classiques. La façade beige est ornée d'une prise jack pour relier un éventuel casque, d'une molette pour régler le volume, d'une diode indiquant l'état du graveur et de deux boutons lecture/suivant et stop/éjection. On retrouve en face arrière du graveur divers connecteurs : une sortie audio digitale, une sortie audio analogique, un connecteur IDE ainsi qu'une prise Molex pour assurer l'alimentation. Une inscription sobre présente sur le panneau du tiroir indique la vitesse du graveur.

012C000000054992-photo-graveur-msi-dragon-48x.jpg

Graveur MSI DragonWriter 48x16x48x

0078000000054885-photo-logo-msi-multimedia.jpg
Précisons tout d'abord que MSI propose deux modèles de graveur DragonWriter 48x. Le MS-8348A utilise un chip OAK alors que le MS8348B utilise un chip Sanyo. Le modèle que nous avons reçu est le MS-8348A. Ce graveur est architecturé autour d'un chip OAK OT19797 qui prend en charge les opérations de lecture/écriture. Epaulé par 2Mo de mémoire cache et architecturé autour d'une mécanique Sanyo le graveur est doté de la technologie "ExacLink" qui a pour fonction de prévenir les erreurs de buffer underrun afin d'empêcher tout échec de la gravure. Nous ne reviendrons pas sur cette fonctionnalité, maintes et maintes fois expliquée, si ce n'est pour vous dire qu'elle présente l'énorme avantage de laisser libre d'effectuer d'autres tâches pendant que la gravure d'un disque s'effectue

En ce qui concerne le mode d'enregistrement, c'est sans grande surprise que MSI a opté pour la technologie Z-CLV (Zoned Constant Linear Velocity) pour la gravure des CD-R et CLV pour les CD-RW. Le mode Z-CLV permet d'atteindre la vitesse de 48x par paliers : l'écriture commence en 24X, franchit un premier palier à 32X avant d'atteindre la vitesse de 40x vers la moitié du CD. La vitesse de 48x n'est franchie qu'au bout de la 68ème minute et sera maintenue constante jusqu'à la fin de l'enregistrement. Lors de la gravure des premières minutes du CD le graveur opère donc en mode CAV puisque la vitesse n'est pas constante avant de passer en mode CLV lorsque le dernier palier de 48x est atteint. Ceci est rendu possible grâce à la protection buffer underrun qui entre en fonction lors de chaque interruption (appellée gap) de gravure due au changement de vitesse.

Question vitesse justement, le DragonWriter est donc plutôt bien armé : sa vitesse d'écriture de 48x offre un débit de 7200 Ko/sec vous permettant de graver un CD complet en un peu plus de deux minutes ce qui est somme toute appréciable. La vitesse d'écriture des CD-RW est pour sa part plus modeste : une vitesse de 16x correspond à un débit de - seulement - 2400Ko/sec. Certes vous me direz que graver un CD-RW en 16x est toujours plus rapide que de le graver en l0x... Ce qui est vrai ! Mais Yamaha, avec son graveur CRW-FI, propose une gravure des CD-RW en 24x : un atout non négligeable. Enfin, la lecture des CD s'effectue en 48x et l'extraction audio en 40x. Le graveur offre un large panel de vitesses de gravure, jugez plutôt : 12x, 16x, 20x, 24x, 32x, 40x, 48x pour les CD-R et 4x, 8x, 12x, 16x pour les CD-RW. Ce vaste éventail de vitesse s'avérera particulièrement utile lorsque pour une raison quelconque l'enregistrement à haute vitesse échoue. Afin de garantir un débit constant ce graveur ATAPI est compatible UDMA33.

Le graveur est doté du système ROPC qui améliore la qualité de gravure en calibrant la puissance du laser en fonction du CD-R ou RW présent dans l'unité. La fonction EXACT-Rec (Enhanced eXtracting & Adapting Control Technology For Recording) vérifie quant à elle l'intégrité des données en cours d'écriture. MSI annonce un temps d'accès moyen de 100ms. Avec cette nouvelle génération de graveur, MSI en a profité pour implémenter un nouveau système AWSS, dont l'acronyme signifie Advanced Weighting Suspension System, dans le but de réduire les vibrations et autres bruits émis lors de la gravure. Le résultat est assez convaincant car le graveur s'est avérer particulièrement silencieux lors de nos tests. Le petit plus étant que le tiroir s'éjecte dans un silence absolu.

Le dernier graveur de Micro Star International supporte les modes d'enregistrement suivants : Disc At Once, DAO /96, SAO-RAW, Cue Sheet, Track At Once, Multisession, Pack-et Writing & Raw Writing. La correction EFM (Eight Fourteen Modulation) est fonctionnelle et permet de dupliquer des disques protégés par la méthode SafeDisc. L'overburning est également de la partie puisque ce modèle grave sans problème jusqu'à 99 minutes de données sur un CD.

00FA000000054993-photo-nero-5-5-propri-t-s-du-graveur-msi.jpg
00FA000000054994-photo-clonecd-4-0-propri-t-s-du-graveur-msi.jpg

Propriétés du graveur MSI vues par Nero 5.5 & CloneCD 4


Le bouton de lecture présent en façade du drive permet de lire, sans passer par un quelconque logiciel, le CD-Audio présent dans le graveur pour peu que le Dragon Writer soit bien relié à votre carte son. Frappé du logo 'conçu pour Windows XP', le Dragon Writer 48x16x48x supporte officiellement les disques de 790Mo, 700MB et 650MB. Lors de la gravure de CD-Audio, le bébé de MSI peut ajouter des informations CD-Text afin que le titre du morceau et le nom du chanteur soient affichés par les lecteurs compatibles lorsque le disque est en train d'être lu.


Logiciel

MSI a eu la bonne idée de fournir son graveur avec la suite ultime de gravure qu'on ne présente plus, j'ai nommé Nero 5.5. Ce logiciel, connu de tous, regorge de fonctionnalités et permet de graver une foultitude de formats de CD en toute facilité. Vous trouverez également sur le CD le logiciel InCD qui permet de faire fonctionner votre graveur comme un lecteur de disquette avec les disques CD-RW. Avec cet utilitaire, vous pouvez vous affranchir de Nero pour graver des fichiers sur le CD-RW : il suffit simplement de glisser les fichiers que vous voulez enregistrer sur l'icône du graveur MSI dans le poste de travail Windows et InCD se charge du reste. Le dernier logiciel inclut dans le package est Nero MediaPlayer. Autant vous le dire tout de suite vous pouvez passer votre chemin et ne pas l'installer vu que de lecteur de fichiers multimédia est carrément basique et n'arrive pas à la cheville d'un Winamp ou d'un Windows Media Player.

015E000000054995-photo-interface-de-nero-5-5-livr-avec-le-graveur-msi.jpg

Interface de Nero 5.5 (pour ceux qui ne la connaissent pas déjà


Accessoires

Outre le pack de logiciels évoqué plus haut, le DragonWriter 48x est fournit avec un jeu de 4 mini vis, un câble audio analogique permettant de relier le graveur à la carte son, ainsi qu'un CD-R certifié 48x et un CD-RW certifié 16x. Curieusement aucune nappe IDE n'est présente dans le bundle.

Pour tester les performances du graveur MSI nous avons utilisé la configuration suivante :

-Carte mère MSI KT4 Ultra
-Athlon XP 2000+ 0.13µ
-256Mo DDR400 CAS 2.5
-GeForce 4 MX460
-Disque dur Maxtor 40Go - UDMA133 - 7200rpm
-Windows XP Pro Service Pack 1


Performances en lecture

027F000000054986-photo-msi-dragon-48x-read.jpg


On constate avec ce premier test effectué par Nero CD Speed que les performances en lecture du graveur MSI correspondent à celles annoncées. La lecture démarre à 22x, avant d'atteindre à la 70ème minute la vitesse de 48,07x. Le DragonWriter 48x offre donc une vitesse moyenne de lecture de 37,56x. Le temps d'accès mesuré de 101ms est excellent et se paye même le luxe d'être supérieur à celui du Yamaha CRW-F1 (119ms). L'utilisation du CPU reste très correcte.


Performances en écriture

027F000000054987-photo-msi-dragon-48x-write.jpg


Les choses sérieuses commencent avec ce test d'enregistrement sur un CD-R de 80 minutes certifié 48x. Du fait de l'emploi de la technologie Z-CLV, la gravure débute à 20x avant d'atteindre après 4 minutes la vitesse de 24x. Cette vitesse est maintenue constante jusqu'à la seizième minute où elle passe à 32x. Après les trente premières minutes le graveur passe de 32x à 40x et garde sa vitesse stable jusqu'à la 65ème minute où il atteint, un peu tardivement, les 48x : vitesse à laquelle la gravure s'achèvera. Lors de ce test nous avons mesuré une vitesse de gravure moyenne de 34.21x.


Performances en réécriture

027F000000054988-photo-msi-dragon-48x-cdrw.jpg


Le test de gravure sur CD-RW ne révèle aucune surprise. La gravure démarre instantanément en 16x et s'achève en 16,01x, la vitesse étant maintenue constante pendant toute la durée de l'opération grâce à la technologie CLV.


Extraction Audio (DAE)

027F000000054989-photo-msi-dragon-48x-audio.jpg


Avec son CRW2100, Yamaha a ouvert la voie des graveurs capables d'extraire, le plus rapidement possible, des pistes musicales depuis un CD-Audio. Depuis tout bon graveur digne de ce nom se doit d'être suffisamment véloce pour procéder à une extraction audio numérique en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. MSI l'a bien compris et annonce une vitesse d'extraction audio de 40x. Lors de notre premier test la vitesse du graveur MSI nous a semblé faible. Après quelques investigations nous nous sommes aperçu que le problème venait du firmware employé. Nous avons donc mis à jour le firmware en version 1.20D pour que l'appareil donne le meilleur de lui-même, ce qu'il n'a pas manqué de faire ! Pour ce test nous avons jeté notre dévolu sur le CD 'Queen - Greatest Hits II' dont la durée est de 75 minutes. L'extraction audio a démarré aux alentours de 19x pour s'achever à 42,25x, soit une vitesse moyenne de 32,15x. Le temps d'accès à un CD-Audio est de 105ms ce qui est légèrement plus long que pour un CD normal mais reste excellent. L'occupation CPU est quant à elle très réduite.

A l'heure d'aujourd'hui, MSI ne s'est pas encore fait, à proprement parler, un nom sur le marché particulièrement saturé des graveurs PC. Toutefois ce nouveau modèle parvient à conjuguer un prix attractif (~80€) à des performances top niveau, ce qui devrait permettre au constructeur taiwanais, de se faire une place sur ce marché hautement concurrentiel. Certes par rapport à des concurrents comme Yamaha, le DragonWriter CD-RW 48x 16x48x n'offre qu'un minimum de fonctionnalités mais cela satisfera amplement les utilisateurs désireux de graver simplement des CD.


MSI DragonWriter 48x16x48x

4

Les plus

  • Silencieux
  • Rapide
  • Correction EFM
  • Prix

Les moins

  • Gravure CD-RW lente
  • Peu de fonctionnalités avancées

Note globale8

Performances9

Fonctionnalités6

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

M6 poursuit les synergies TV/Téléphone avec
IDEALX lance un programme
La GSM Association se dote d’un nouveau conseil consultatif
Business & Decision signe avec les laboratoires Roche
BSA France mène campagne contre le piratage de logiciels
AMD : l'Opteron d'abord, l'Athlon XP 64 ensuite
Les Athlon XP 2400+ sont disponibles
Graveur MSI DragonWriter 48x en test sur Clubic
Nouvelles images et date pour Need for Speed
DigiContent 2.0 : l'open source au service de la gestion de contenus
Haut de page