Ricoh MP-5125A

20 septembre 2002 à 12h25
0

Face à la faiblesse de la concurrence en matière de DVD, les performances ont une importance finalement relativement modeste. En France seuls trois modèles de graveurs DVD paraissent en effet dignes d'intérêt au vu des tarifs proposés : le Pioneer A04, le Ricoh MP5125 et le Philips DVDRW228. Le premier est un cas à part puisqu'il est à la norme DVD-R et n'entre donc pas tout à fait dans la même catégorie. Comparer les deux autres n'a pas beaucoup d'intérêt puisqu'ils sont faits sur la même base, une mécanique Ricoh.

Notre Ricoh était pour l'occasion associé à une configuration que l'on peut qualifier de moyenne. Il était donc brancher en maître du second port IDE alors que le premier port était occupé par un 120 Go 7200 tr/mn. La carte mère était, quant à elle, une Abit KG7 associée à 512 Mo de DDR et un Athlon XP 1800+.


Performances en lecture

Qui peut le plus, peut le moins comme dit le proverbe. Aussi les graveurs actuels peuvent très bien remplacer la plupart des lecteurs. Un graveur de DVD présente même l'avantage de pouvoir remplacer aussi bien un lecteur de CD qu'un lecteur de DVD. Pour ces quelques tests nous avons fait confiance à des logiciels très réputés dans leur domaine : Nero CD Speed fourni avec le célèbre logiciel édité par Ahead, permet d'avoir de nombreuses informations sur le comportement du lecteur alors que Nero CD DAE renseigne de manière plus précise sur les capacités d'extraction audio du périphérique.

027F000000054592-photo-ricoh-mp-5125a-nero-cd-speed.jpg

En lecture CD, le MP5125 est censé se comporter comme un modèle 32X, mais il faut bien reconnaître que sans être catastrophiques, les résultats ne sont pas conformes à cette valeur théorique. La lecture se termine bien à 33.20X sur notre CD d'exemple (une compilation de 700 Mo), mais, en moyenne, on ne dépasse que de justesse le 25X. Cela suffira heureusement pour la plupart des utilisations et permet d'ailleurs de conserver un niveau de bruit relativement faible.

0136000000054593-photo-ricoh-mp-5125a-nero-dvd-speed-dvd-r.jpg
0136000000054594-photo-ricoh-mp-5125a-nero-dvd-speed-dvd-rw.jpg

La lecture de DVD donne des résultats un peu plus surprenants et pas vraiment conformes à ce que l'on pouvait attendre d'un tel produit. Nous avons procédé à trois types de lectures afin de couvrir la plupart des possibilités. Avec des DVD gravés (un DVD+R et un DVD+RW pratiquement saturés de données), le MP5125 est largement en dessous de ses capacités théoriques. Rappelons qu'il s'agit d'un 8X en lecture et comme vous pouvez le voir sur les graphiques ci-dessus, il peine déjà à atteindre les 5X ! En moyenne, nous sommes même en-dessous des 4X !

0278000000054595-photo-ricoh-mp-5125a-nero-dvd-speed-dvd-vid-o.jpg

Ces 4X permettent tout de même un taux de transfert très correct (5520 Ko/s.) puisqu'à peu près équivalent au 36X des lecteurs de CD-ROM, tout en restant parfaitement silencieux. Mais compte tenu des performances avancées par le fabricant, on est en droit d'être déçu. Nous avons également décidé d'ajouter un test toujours réalisé avec Nero DVD Speed mais à l'aide, cette fois, d'un DVD Vidéo double-couche de 7.86Go (The Talented Mr. Ripley, disque 1) et ceci pour plusieurs raisons.

Un tel test est intéressant pour plusieurs raisons. Il permet tout d'abord de vérifier que le MP5125 est suffisant pour lire des DVD Vidéo, comme il suffit d'une vitesse de 1X le contraire serait malheureux ! Il permet en outre d'entrevoir ce que donnera le graveur lorsque des DVD-ROM double-couches arriveront sur le marché. Enfin, il nous offre la possibilité de tester un DVD pressé au contraire des DVD gravés des autres tests.

Le bilan de ce test DVD Vidéo n'est pas très convaincant puisque le MP5125 obtient même des résultats encore un peu plus faibles que précédemment avec une moyenne de 3.19X... On est bien loin des 8X théoriques !

018F000000054583-photo-ricoh-mp-5125a-extraction-audio.jpg

L'extraction audio est un domaine particulier qui met souvent à mal les lecteurs de CD, bien que d'énormes progrès aient été accomplis ces derniers temps. Le MP5125 n'est pas un mauvais compétiteur mais il est loin de rivaliser avec les meilleurs de la catégorie. Avec notre CD Audio de test et ses 80 minutes d'enregistrement (No Quarter de Jimmy Page et Robert Plant), le Ricoh est parvenu à une moyenne de 20,1X et des pointes à presque 27X. Un résultat moyen mais qui devrait tout de même être suffisant pour de nombreux utilisateurs, d'autant que la qualité d'extraction ne souffre aucune critique.


Performances en gravure

Qu'un périphérique comme le MP5125 puisse faire office de lecteur de CD/DVD est certes une bonne chose, mais ce n'est tout de même pas sa vocation première. Il est donc temps de voir plus précisément son attitude face aux gravures de CD et plus important encore de DVD ! Espérons cette fois que les performances avancées par le fabricant soient confirmées par nos tests réalisés sous Nero Burning Rom en version 5.5.9.0.

018A000000054584-photo-ricoh-mp-5125a-tests-de-gravure.jpg

Pour tester la vitesse de gravure nous avons tout bonnement réalisé une compilation CD (701 Mo) et une compilation DVD (4479 Mo) que nous avons gravées sur un support standard puis sur un support réinscriptible. Les résultats rassemblés dans le tableau ci-dessus parlent d'eux-mêmes. Les valeurs obtenues sont assez proches des valeurs théoriques et le moins que l'on puisse dire est que ce Ricoh MP5125 remplit très bien la tâche qui lui est dévolue... Nous n'en attendions pas moins de la part d'un tel fabricant !

018A000000054585-photo-ricoh-mp-5125a-formatage-sous-nero.jpg

Après la gravure, vérifions la vitesse de formatage d'un disque réinscriptible. Pour ce test nous avons continué à faire confiance à Nero Burning Rom et nous avons, pour chaque media, fait deux tests de formatage : rapide et complet. On pourra le plus souvent se contenter du premier mais de temps à autre il peut être utile de procéder à un formatage complet en particulier lorsque la gravure s'est mal passée.

Le MP5125 s'est montré incroyablement véloce sur les tests rapides et il n'a fallu que 32 secondes pour effacer un CD-RW de 650 Mo ! Encore plus incroyable, 8 petites secondes ont suffit pour effacer les quelques 4.7 Go de données de notre DVD+RW de test... Remarquable ! Les formatages complets se sont bien sûr révélés beaucoup plus lents, mais rien de catastrophique : ils sont restés dans des normes très acceptables. Moins de 8 minutes pour un CD-RW et un petit peu plus de 24 minutes pour un DVD+RW.

00D2000000054586-photo-ricoh-mp-5125a-informations-clonecd.jpg
Terminons ces tests de gravure avec un autre logiciel, CloneCD dans sa version 4.0.0.1. Mis au point par Elaborate Bytes, ce logiciel se distingue par son mode de fonctionnement : il effectue en effet des copies en mode DAO-RAW, ce qui lui permet de reproduire à l'identique pratiquement n'importe quel CD pourvu que le graveur utilisé soit capable d'exploiter ce mode de fonctionnement. Un petit tour dans les options de CloneCD nous permet justement d'avoir des informations sur notre périphérique. La liste retournée par CloneCD est assez complète, mais seules les lignes de la fin nous intéressent et en particulier celle-ci : "Support du mode DAO-RAW".

Tout n'est cependant pas parfait et comme nous l'avions déjà remarqué lors du test du Yamaha CRW-F1E, il ne suffit pas que cette technique soit implémentée pour garantir des copies parfaites. Le MP5125 de Ricoh souffre en effet du même défaut que le Yamaha : il ne supporte pas la correction EFM avec les dernières versions de SafeDisc. Un disque protégé de cette manière et reproduit avec ce graveur fonctionnera donc parfaitement à condition de n'être utilisé qu'avec un Ricoh MP5125.

Modifié le 18/09/2018 à 11h59
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top