Souris Microsoft Wireless Laser Mouse 6000 v2 / 7000

Par Julien Jay
le 16 mai 2008 à 12h30
0

Microsoft Wireless Laser Mouse 6000 v2 : le mulot tout terrain



Modèle milieu de gamme, la Wireless Laser Mouse 6000, ici proposée dans sa version 2.0, inaugure une toute nouvelle forme qui va de pair avec une toute nouvelle robe. Parfaitement adaptée aux grandes mains, la Wireless Laser Mouse 6000 se veut épurée et racée alors que ses formes inclinées la destinent exclusivement aux utilisateurs droitiers. Sur le côté droit de cette souris nous retrouvons une surface au toucher doux dont les creux visent à accueillir votre annulaire et votre petit doigt. De l'autre côté de la souris, nous retrouvons une zone spécialement sculptée pour le pouce et adoptant, elle aussi, un revêtement doux.

000000CD01322916-photo-microsoft-wireless-laser-mouse-6000-1.jpg
000000CD01322918-photo-microsoft-wireless-laser-mouse-6000-2.jpg

Microsoft Wireless Laser Mouse 6000 v2


Au dos, la Wireless Laser Mouse 6000 dispose de quatre patins de glisse, des patins du reste assez étroits alors qu'un emplacement pour les deux piles LR6 prend place au centre de la souris. Comme pour les précédents modèles, la Wireless Laser Mouse 6000 peut fonctionner avec une seule pile alcaline même si dans ce cas son autonomie sera moindre. Bien que le design de la Wireless Laser Mouse 6000 ne la destine pas à un usage nomade, les concepteurs de la souris ont prévu un emplacement pour loger la clé radio, emplacement qui, sculpté dans le cache des piles, laisse la clé à moitié apparente une fois celle-ci mise en place. Point positif, l'insertion de la clé sous la souris coupe l'alimentation de cette dernière, un petit contacteur étant judicieusement placé sous le mulot. De même, le retrait de la clé provoque la mise sous tension de la souris, une mise sous tension qui se remarque par l'illumination d'une diode verte au sommet de la Wireless Laser Mouse 6000.

000000CD01322920-photo-microsoft-wireless-laser-mouse-6000-3.jpg
000000CD01322922-photo-microsoft-wireless-laser-mouse-6000-4.jpg


En ce qui concerne les boutons de clic, la zone dédiée à l'accueil du pouce se dote de deux boutons argentés, l'un permettant de passer à la page précédente, pratique lors du surf, l'autre activant la fonction zoom. Petit regret, le bouton précédent est un peu trop renfoncé ce qui le rend difficile d'accès et force à l'utiliser non pas avec l'extrémité du pouce mais plutôt avec sa phalange. Avec les traditionnels boutons de clic gauche et clic droit, la souris adopte une molette multidirectionnelle, molette dont le clic central active, sous Windows Vista, la fonction Flip 3D. La molette reste hélas perfectible puisque son défilement se fait toujours sans crantage. Contrairement à Logitech, Microsoft propose depuis quelques années déjà des roulettes souples : impossible donc d'être véritablement précis lorsqu'on s'en sert, aucune sensation n'étant ressentie lorsque l'on actionne la molette en question. Esthétiquement, cette molette est de couleur noire et arbore très discrètement la marque Microsoft.

000000FA01322924-photo-microsoft-wireless-laser-mouse-6000-5.jpg

Microsoft Wireless Laser Mouse 6000 v2 : de dos !


Au niveau des caractéristiques techniques, la Wireless Laser Mouse 6000 v2.0 adopte un capteur laser optique présenté comme un capteur haute définition avec une résolution affichée de 1 000 dpi. Développé en interne par Microsoft, ce capteur est déjà utilisé depuis quelque temps sur un certain nombre des souris de la marque. Niveau radio, le mulot de Microsoft utilise une transmission sur la bande des 2,4 GHz, Microsoft n'ayant pas retenu la technologie Bluetooth pour ce modèle.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
A l'aube des élections européennes, Facebook est envahi par la propagande d'extrême droite
ARM annonce arrêter de travailler avec Huawei : l’avenir des puces Kirin compromis
L'OS mobile de Huawei pourrait débarquer dès cet automne (et a déjà un nom)
Découvrez Digit, le robot bipède qui pourrait remplacer votre livreur
scroll top