Hercules DV Action!

Par
Le 31 octobre 2000
 0

Présentation

00fa000000046390-photo-dv-action-photo-de-la-carte.jpg
Le DV Action est une carte d’acquisistion vidéo DV pour camescope numérique comprenant uniquement deux port IEEE 1394 (firewire) externes et un port interne. Cette carte se connecte sur un port PCI.

Le firewire est une norme de port à haut débit inventée par 2 permettant des transferts à haut débit allant jusqu'à 400Mbits par seconde. Cette norme permet une connexion/déconnexion à chaud de 16 périphériques physiques simultanément sans les problèmes de terminaison et d’ID que l’on trouve avec le standard SCSI.

Le signal transmis sur un port firewire est bidirectionnel, un périphérique peut donc être à la fois lecteur et enregistreur sans qu’aucune modifications ne soit apportée à la cablerie.

Le DV est un standard de compression développé par un consortium formé des sociétés Sony, Matsushita, Philips, 84, Toshiba, Hitachi, JVC, Sanyo, Sharp et Mitsubishi. Ce standard a maintenant été adopté par tous les acteurs de la vidéo et tant à se généraliser. La méthode de compression utilisée est dérivée du format jpeg.
Le standard DV donne un taux de compression qui avoisine le 5:1 ce qui amène à un débit de transfert de l’ordre de 3.2Mo/s (d’ou l’utilité d’un port firewire). Il faut donc 11Go pour stocker une heure de vidéo au format DV. La qualité du standard DV se situe au dessus du standard Betacam SP à quoi on s’ajoute les corrections d’erreurs propres aux formats numériques afin de supprimer les défauts d’image.
00046391-photo-camescope-sony.jpg

Le pack du DV action se compose de :
- La carte d’acquisition
- Le cable DV de liaison (à connecter sur le port firwire de la carte et sur le camescope)
- Le manuel d’installation
- Un CD contenant les pilotes
- Le logiciel 4.0 SE
- Le logiciel Primo CD Plus

Installation et mise en œuvre

00046392-photo-dv-action-formats-support-s.jpg
L’installation se passe sans aucun problèmes si l’on suit à la lettre les informations de la documentation, c’est à dire dans l’ordre :
- Installation de la carte sur un port PCI libre
- Installation des pilotes et du logiciel de montage fourni
- Connexion du camescope

Le camescope utilisé pour le test (un Sony TRV 900) a été reconnu sans problèmes par les pilotes (comme doivent normalement l’être tous les camescopes).

Après l’installation, un icône apparaît dans la barre des tâches permettant de lancer le logiciel de montage (VidéoStudio) pour un nouvelle création dans un des 9 formats proposés (AVI, Mpeg1 Pal, Mpeg1 NTSC, Vidéo CD, Mpeg2, DV…). On peut également lancer une des deux versions directement par le menu « démarrer » qui propose une version débutant (video wizard) et la version comprenant toutes les possibilités.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Logiciel

scroll top