Chercher un emploi en ligne: conseils pratiques

24 avril 2008 à 17h20
0

Mener sa recherche d'emploi en ligne

Depuis qu'Internet s'est généralisé, on ne compte plus les modifications qu'il a apportées dans notre quotidien. Pour beaucoup d'entre nous, la télévision et le téléphone transitent maintenant par Internet, les courses - qu'il s'agisse d'équipements ou d'alimentation - se font maintenant sur la Toile, les jeux en ligne ont remplacé les jeux de plateau, bref, Internet est partout et nos façons de faire ne sont plus du tout les mêmes qu'il y a dix ans. Et pour ce qui est de l'emploi ? Dans ce secteur également, les habitudes ont été profondément modifiées. La messagerie électronique a remplacé les lettres manuscrites et rares sont les candidats qui se rendent encore régulièrement dans leur ANPE locale pour chercher les nouvelles offres. Les sites consacrés à la recherche d'emploi ont en effet pris le relais des classiques tableaux d'affichage, à tel point qu'on ne les compte plus et qu'ils sont désormais devenus incontournables.

Comment ferait-on aujourd'hui, pour trouver un emploi, si l'on ne disposait plus d'Internet ? C'est un peu la question qui a motivé ce dossier. Pour autant, malgré ses nombreuses vertus (rapidité, gratuité...) Internet n'a rien d'un remède magique lorsqu'il s'agit de trouver un poste. Ou plutôt, pour exprimer les choses de façon plus juste, on peut dire qu'il s'agit d'un formidable outil dont les possibilités ne sont pas toujours complètement connues ni complètement exploitées. En nous intéressant tant à la recherche d'annonces qu'à la rédaction du CV ou encore aux logiciels spécialisés, nous avons réuni de nombreuses ressources à même de faciliter la tâche des chercheurs d'emploi.

00FA000001295136-photo-recherche-emploi-intro.jpg

Consultation des offres en ligne, recours aux CVthèques, chat emploi... Internet a profondément modifié nos façons de rechercher un emploi


La trousse à outils du chercheur d'emploi

Lorsqu'il s'agit d'organiser son temps, de gérer ses documents ou encore de rédiger le sésame qu'est le CV, de nombreux programmes peuvent s'avérer d'une aide précieuse. Voici ceux que nous conseillons à tout chercheur d'emploi.

CVitae : un logiciel pour rédiger son CV

Qu'un logiciel propose autant de services et avec autant de simplicité est tout à fait étonnant. Après avoir parcouru les fonctions de CVitae, on en vient à trouver bien pénible la façon dont on procédait auparavant et à se demander comment on a pu faire sans. Même ceux qui n'ont besoin d'aucune assistance pour la rédaction de leur CV ou de leur lettre de motivation trouveront une utilité à cette application qui inclut également un gestionnaire de contacts et de candidatures. Il est vous ainsi permis d'archiver le texte des annonces auxquelles vous avez répondu, les coordonnées des contacts associés puis les réponses reçues. Fini la gestion des candidatures sous un Excel pas vraiment adapté à l'exercice ! Quant à ceux qui peinent à organiser leur CV et à le mettre en page, ils trouveront en CVitae un assistant vraiment précieux qui leur permettra d'organiser leur document autour de six rubriques : Informations civiles, Études et diplômes, Compétences, Expériences professionnelles, Langues, Divers, loisirs et publications.

012C000000959626-photo.jpg
Un assistant à la création de CV, un gestionnaire de candidature... CVitae est tout cela à la fois


Proposé gratuitement en version d'essai de 30 jours, CVitae en version 3 est ensuite proposé à 1,80 euro, soit une somme modique, même pour un chercheur d'emploi. Le développeur du logiciel fait toutefois preuve d'un bel exemple d'attention en conseillant à ceux qui ne peuvent se permettre cette dépense de télécharger gratuitement la version 2 sur le site de CVitae.


Magic PDF : une imprimante PDF simple et gratuite

Lorsque l'on envoie des documents texte, on n'est jamais sûrs d'une part que le destinataire pourra les ouvrir, d'autre part que la mise en page sera bien respectée sur son PC. La conversion du document en fichier PDF permet d'éviter ces deux écueils. Un logiciel tel que MagicPDF permet de réaliser simplement et gratuitement cette modification. Une fois le programme installé, il vous suffira de lancer l'impression du document (c'est-à-dire sa conversion) en sélectionnant l'imprimante virtuelle nommée Magic PDF. Ainsi, vous n'aurez plus aucun problème de compatibilité et votre mise en forme sera toujours claire et nette. Seule restriction : les utilisateurs auront besoin d'Acrobat Reader pour ouvrir vos documents.

012C000000775360-photo.jpg



KeePass Password : un logiciel pour retenir les mots de passe

Mémoriser ses mots de passe, cela est plutôt simple lorsque l'on utilise toujours le même (ce que les règles en matière de sécurité déconseillent) ! Mais lorsque l'on commence à multiplier les inscriptions, les comptes mail et les mots de passe (ANPE, Apec, Keljob, Cadremploi...), même ceux dont la mémoire est très musclée peuvent déclarer forfait. Il est alors bienvenu de confier ces précieux identifiants à une application qui se chargera de les retenir pour nous.

Keepass remplit parfaitement cette fonction en stockant dans un seul et même fichier l'ensemble des mots de passe d'un utilisateur. La base de données est protégée par un seul et unique mot de passe ou l'insertion d'un disque amovible (clé USB par exemple). L'interface permet d'associer à chaque mot de passe une page web, un commentaire, une date d'expiration ou encore un fichier. À noter qu'une traduction française et qu'une version Pocket PC sont disponibles dans la .

00FA000001083842-photo-keepass-password.jpg



Antidote : un logiciel pour les recalés de la dictée

Avis à ceux qui sont définitivement fâchés avec l'orthographe : Antidote est une application qui devrait vous permettre d'éliminer le plus gros des fautes ! Même si - comme tous les correcteurs automatiques -, Antidote suppose d'être utilisé avec un recul critique, ses suggestions seront précieuses pour ceux dont l'orthographe est hésitante. Pour autant, attention au risque de double emploi. Les possesseurs d'une licence Office (qui disposent donc du correcteur intégré de Word) n'en auront en effet pas forcément l'utilité. À l'inverse, ce logiciel pourra être profitable à ceux qui tournent sous OpenOffice, la suite bureautique libre dont le correcteur n'est pas encore pleinement convaincant.

Du côté des applications nomades

Les applications nomades peuvent également vous être d'une aide précieuse pour mener votre recherche lors que vous êtes fréquemment en déplacement. Il en va ainsi de Portable Sunbird et de Google Agenda pour ce qui a trait à la gestion du planning.

Portable Sunbird

Comment s'en sortir en mobilité lorsque l'on ne dispose pas d'un Pocket PC pour retenir ses rendez-vous ? La solution peut consister à gérer son planning au moyen d'un agenda électronique à l'aide de l'application Portable Sunbird. Il vous permettra notamment de synchroniser un calendrier en ligne et de vous abonner aux calendriers d'autres utilisateurs. L'avantage de cette version portable, c'est qu'elle peut tenir sur une clé USB (il ne pèse que 5 Mo) et ne nécessitant donc pas d'installation. Portable Sunbird peut donc être utilisé sur les machines bridées (comme celles proposées dans les lieux publics) qui refusent l'exécution de programmes. De plus, vous ne courrez plus le risque de laisser derrière vous des informations privées et confidentielles.

00FA000000644952-photo-portable-sunbird.jpg


  • Télécharger Portable Sunbird

Google Agenda

Pour la gestion de leurs rendez-vous, certains préféreront faire appel aux services du presque classique Google Agenda, que ce soit pour travailler en mobilité ou depuis chez eux. Outre l'agenda proprement dit qui permet de noter des rendez-vous, de planifier des alertes et d'insérer des tâches récurrentes, ce programme de Google permet d'accéder à un module de documents en ligne ainsi qu'à un webmail. Cette période de recherche d'emploi sera le moment idéal pour découvrir ces nouveaux types services et vous y adapter.

00FA000001291774-photo-recherche-emploi-google-agenda.jpg


Petits et grands conseils

Bien choisir son format de document, être attentif à l'adresse mail utilisée et à la façon dont elle s'affiche, en apprendre plus sur la société qui recrute sans autant de petits points de détail à ne pas négliger. Voici donc, sous la forme d'un pot-pourri, les petits et grands conseils que nous pouvons vous transmettre à ce sujet.

En apprendre plus sur l'entreprise qui recrute

Même si l'entreprise est rarement nommée dans l'offre, il arrive qu'un indice (notamment l'adresse mail du contact) suffise à vous dévoiler son identité. Quels sont ensuite les outils qui peuvent vous permettre d'en apprendre plus sur elle, de façon à mieux orienter votre lettre de motivation voire votre entretien ?

015E000001294790-photo-recherche-emploi-societe-com.jpg

Le site Societe.com vous permettra de connaître la structure juridique de l'entreprise et ses derniers bilans


En premier lieu le site corporate qui témoigne des valeurs de l'entreprise en donne souvent accès à des informations précieuses : politique salariale (pour les grands groupes), effectifs, orientations et valeurs. Pour des informations à caractère financier cette fois, vous pouvez vous rendre sur le site www.societe.com qui vous permettra de connaître la structure juridique de l'entreprise et ses derniers bilans.

Sous quel format envoyer mes documents ?

Sous quel format envoyer mon CV pour être sûr que tous les recruteurs pourront le lire ? Voici l'une des épineuses questions qui guettent le chercheur d'emploi. Il faut en effet savoir que tous ne sont pas équipés de la suite bureautique Windows et donc que votre classique CV sous Word pourra poser problème à certains.

 AvantagesInconvénients
DocC'est le format texte le plus couramment utilisé.Une mise en page très soignée pourra parfois bouger sous d'autres versions ou applications que celle d'origine.

C'est un format propriétaire qui pourra poser problème aux utilisateurs de Mac à moins d'installer NeoOffice.
DocxC'est le format Word d'Office 2007.Oblige les utilisateurs d'Office 2003 à installer un pack de compatibilité.
OdtOpenOffice permet également de faire des .doc : préférez cette solution.Oblige les utilisateurs de Microsoft Office à installer un plug-in (voir ce lien pour le téléchargement).
RTFLisible par tous les logiciels de traitement de texte.Limité pour ce qui est de la mise en page.
PDFConserve la mise en page.Suppose que l'utilisateur ait installé Adobe Reader.

Ce format n'est pas toujours accepté par les CVthèques.

Ce format est relativement volumineux.


Note :
  • À ces différentes solutions vient s'ajouter celle qui consiste en envoyer un lien vers le fichier (que l'on aura préalablement hébergé sur un serveur) en lieu et place du fichier lui-même. Cette façon de faire permet de disposer d'un message léger et de rendre le document plus facile à ouvrir et à partager qu'une pièce jointe traditionnelle.

Utilisez les liens hypertextes

Les liens hypertextes vous permettent d'inviter le recruteur à aller plus loin, s'il le souhaite, dans la découverte de vos réalisations. N'hésitez donc pas à faire des liens vers vos travaux et sites personnels sur lesquels vous dévoilez plus largement vos compétences.

01294870-photo-recherche-emploi-blog.jpg


Pour inclure un lien dans un document Word, allez dans le menu Insertion et cliquez sur Lien hypertexte. Renseignez les champs Texte à afficher et Adresse.

0226000001294884-photo-recherche-emploi-hypertexte.jpg
Pensez à utiliser les liens hypertextes dans vos documents Word


Email : une adresse sérieuse et des messages bien classés

Afin de mieux séparer vie personnelle et professionnelle, n'hésitez pas à créer une adresse spécialement pour vos recherches d'emploi. Exploitez pour cela l'offre des fournisseurs d'accès qui vous permettent en général de créer au moins une dizaine d'adresses mail. D'autres possibilités vous sont offertes afin de créer des adresses mail gratuitement, par exemple chez Free. Evitez en revanche les adresses de type Yahoo et Hotmail.fr de même que les noms fantaisistes (zorro@hotmail.com, choupinette@yahoo.fr...). Évitez enfin d'utiliser l'adresse mail de votre petit(e) ami(e). Si beaucoup de couples ont pris l'habitude d'avoir une adresse commune, cette pratique ne peut que dérouter dans le cadre d'un recrutement !

Dernier conseil, celui de créer dans votre messagerie un dossier spécifique pour accueillir les réponses à vos candidatures. Vous pouvez faire ce tri manuellement ou bien automatiquement via un filtre portant sur le nom du destinataire ou sur un mot-clé contenu dans l'objet du message.

Voici comment procéder sous Outlook :
1 - Dans le menu Outils, cliquez sur Règles et alertes.
2 - Dans l'onglet Règles du courrier électronique, cliquez sur Nouvelle règle.
3 - Sélectionnez le modèle de votre choix (ici : Déplacer les messages qui contiennent des mots spécifiques dans l'objet vers un dossier).
4 - Sélectionnez les conditions de votre choix (ici : Contenant des mots spécifiques dans l'objet/le corps du message).

015E000001294738-photo-recherche-emploi-r-gle-messagerie.jpg
015E000001294740-photo-recherche-emploi-r-gle-messagerie.jpg

Sélectionnez des conditions et un modèle


5 - Dans le deuxième champ de cette fenêtre, renseignez les mots spécifiques et le dossier concerné.

015E000001294742-photo-recherche-emploi-r-gle-messagerie.jpg
015E000001294736-photo-recherche-emploi-r-gle-messagerie.jpg


Renseignez le mot spécifique et le dossier de destination

6 - Sélectionnez l'action souhaitée (ici : Le déplacer dans le dossier spécifié) puis préciser des exceptions si besoin. Il ne reste plus qu'à valider votre règle.

Quels sites pour ma recherche d'emploi ?

Internet regorge de sites proposant des offres d'emploi. Comment s'y retrouver parmi cette multitude, et comment éviter de perdre un temps précieux à parcourir les uns et les autres ?


Bon à savoir :

Voici quelques données à garder à l'esprit lorsque vous parcourez les sites de recherche d'emploi :
  • La fréquentation de ces sites permet de se tenir informé des salons professionnels et des manifestations relatives à l'emploi. Ces événements sont autant d'opportunités précieuses pour le candidat à l'emploi de rencontrer des recruteurs ou de nouvelles entreprises.
  • L'immédiateté qu'offre l'envoi d'une candidature par Internet ne doit pas faire oublier les autres étapes de la recherche, à commencer par la relance par téléphone !
  • Certains sites proposent des dossiers thématiques et des conseils (Premier job, démission, réussir se période d'essai...). Prenez le temps de les consulter avant de vous lancer corps et âme dans les candidatures.

Les méta-moteurs : ou comment gagner en temps et en efficacité

Quelques sites se présentent comme des méta-moteurs de recherche, c'est-à-dire des sites qui agrègent le contenu de plusieurs autres, de manière à augmenter la puissance de la recherche. Vous remplacez plusieurs recherches identiques menées sur des sites différents (ici 440 sites institutionnels, d'emploi, d'entreprises, de cabinets de recrutement et de sociétés de travail temporaire) par une seule et unique recherche menée sur le méta-moteur. Joli gain de temps à la clé !

Le fait d'agréger un nombre conséquent d'offres organisées au moyen de filtres variés oblige les méta-moteurs à se montrer plus synthétiques. Les critères sont donc moins nombreux que sur d'autres sites, ce qui conviendra d'autant mieux aux chercheurs pressés. La recherche s'effectuera donc principalement au moyen du champ « Intitulé du poste / Mots Clés ».

Dans le cas de Keljob, vous noterez que de nombreux résultats proviennent d'agences d'intérim ce qui est précieux tant il est long d'interroger les agences une à une. Au détour d'une offre, ces méta-moteurs vous permettront également de découvrir des sites plus spécialisés dont vous ignoriez l'existence et qui vous ouvriront eux-mêmes la porte d'offres que vous n'aviez pas trouvées au moyen de vos recherches classiques.

015E000001292612-photo-recherche-emploi-keljob.jpg

Un site tel que Keljob agrège les annonces en provenance 1 395 sites


Les sites à visiter :

Les sites nationaux

L'ANPE et l'Apec, bien connus des chercheurs d'emploi, ne sont pas uniquement un bâtiment dont sont dotées toutes les villes grandes et moyennes. Ces deux services ont aussi leur place sur la Toile et c'est logiquement, du fait du nombre d'offres brassées, qu'ils figurent au premier rang des sites à visiter.

  • L'ANPE pour tous les chercheurs d'emploi
Les principaux inconvénients du site sont les suivants :
  • Il est rarement possible d'envoyer directement sa candidature à l'employeur : les lettres de motivation transitent le plus souvent par l'ANPE qui filtre les candidatures en fonction des exigences présentes dans l'annonce. Les offres sur lesquelles figure directement l'adresse du recruteur sont assez rares.
  • L'obligation de passer par le module de CV en ligne : ce module ne permet pas de faire un CV personnalisé. Il oblige par ailleurs à passer par une étape fastidieuse de renseignement de formulaire qui pourrait décourager les moins motivés.
Malgré ces défauts, le site de l'ANPE reste une référence en terme d'offres proposées. Il a également pour avantage de faciliter la communication en proposant d'informer du résultat d'une candidature par téléphone (messages vocaux ou bien SMS).

015E000001292650-photo-recherche-emploi-anpe.jpg
015E000001294890-photo-recherche-emploi-apec.jpg

Le nombre d'offres et leur variété recommandent l'ANPE et l'Apec à tous les chercheurs d'emploi


  • L'APEC pour les emplois cadre.
Sa principale (et seule ?) limitation est la contrepartie de sa spécialisation. Alors que l'ANPE propose tous les niveaux de postes, l'APEC se focalise sur l'emploi des cadres. Pour autant, il accueille volontiers les profils de jeunes diplômés non expérimentés. Si vous sortez d'études et n'avez pour tout bagage que quelques stages, rendez-vous dans la rubrique correspondante du site.

Les principaux avantages de l'APEC sont les suivants :
  • Il permet de gérer jusqu'à trois CV.
  • Il permet de connecter son compte Apec à son réseau LinkedIn.
  • Il propose de nombreux dossiers thématiques sur le marché de l'emploi (Focus, tendances, interview, conjoncture, mobilité, rémunération, international, les salaires par fonction...).
  • Il propose de participer au programme apecnext (envoi d'informations sur l'actualité des fonctions, secteurs et régions que vous avez choisis, propose des outils, méthodes et conseils pratiques pour vous aider dans votre projet de mobilité ou de recherche d'emploi, fait parvenir des newsletters hebdomadaires et mensuelles, etc.).

Les sites pour trouver un job près de chez soi

Certains sites sont spécialisés dans la recherche d'emploi sur un critère géographique. Si vous n'êtes pas mobile ou si ce critère est le principal pour vous (Ex. : vous vous apprêtez à suivre votre conjoint qui est muté dans telle ville ou département, etc.)

Un site à visiter :

Bon à savoir :

L'analyse de ces sites peut également vous apporter de précieuses informations sur les entreprises et les secteurs qui embauchent dans votre région. Cela peut être intéressant si vous projetez un changement d'orientation ou de passer par une formation avant de véritablement commencer votre recherche d'emploi).


Les sites thématiques

00E6000001292664-photo-recherche-emploi-sites-sp-cialis-s.jpg
Dès lors qu'un candidat a ciblé avec précision sa fonction ou son secteur d'activité, il a beaucoup à gagner à fréquenter les sites thématiques, en particulier lorsque le créneau est un peu pointu. Ces sites thématiques sont tellement nombreux qu'il est impossible de les recenser tous. Leurs avantages : ils sont bien connus des professionnels, et regroupent des offres que l'on ne trouve pas ailleurs.

Liens utiles :
  • Un site a largement investi le créneau, il s'agit de enligne-fr.com . Ce site se comporte comme un portail qui oriente vers des centaines de sites très spécialisés : chaudronniers, fleuristes, métiers la mode, graphistes, directeurs de projet, etc.
  • Pour trouver des sites spécialisés, nous vous renvoyons à cette sélection proposée par la rédaction de JobEtic.

Garder un œil sur la presse

Certaines revues et journaux offrent également un accès sur la Toile aux offres que leur sont transmises. C'est le cas de :

Les sites où ne pas perdre son temps

Les sites de fournisseurs d'accès et plus généralement les portails d'information disposent souvent d'une rubrique emploi. Ne vous y attardez pas : loin de vous donner accès à des offres inédites, ces sites utilisent les bases d'un service mieux connu type Keljob sur les portails Neuf Telecom, Orange et Free, ANPE pour le site France 5, etc. À moins d'être un inconditionnel des portails d'information, évitez d'y passer trop de temps à l'occasion de vos recherches.


Existe-t-il des labels de qualité ?

01294896-photo-recherche-emploi-appei.jpg
Il est un écueil qui a toutes les chances de toucher le chercheur d'emploi à moyen terme : le découragement. Celui-ci peut être causé par l'absence de réponses, mais aussi par le manque de crédibilité de certaines offres. Une fois que le profil du ou des postes recherchés est bien défini, comment faire le tri en les offres sérieuses et celles qui ne le sont pas, entre les offres toujours actuelles et celles qui ont trouvé preneur ?

Une association appelée APPEI (Association des professionnels pour la promotion de l'emploi sur Internet) a pour but d'encadrer les sites en leur proposant d'adhérer à une charte de déontologie. Voici les engagements tels qu'ils sont affichés sur le site :

Concernant les annonces :
  • Toutes les annonces sur les sites doivent être réelles et proposer un poste à pourvoir et non fictif.
  • Les coordonnées de l'annonceur doivent être connues et vérifiées par le site éditeur.
  • Les annonces ne peuvent être envoyées au candidat que s'il en fait la demande.
  • Les annonces doivent être actualisées régulièrement.
  • Les annonceurs s'engagent, auprès des sites membres de l'APPEI, à publier leurs offres en conformité avec la législation en vigueur, notamment le Code du travail.

Concernant les CV :
  • Le mode de commercialisation des CV (méthode et tarifs) doit être clairement affiché sur les sites.
  • Les sites doivent avoir déposé une déclaration auprès de la CNIL.
  • L'hébergement des mots de passe des candidats doit être protégé et se trouve sous la responsabilité du site émetteur.
  • Les candidats doivent pouvoir se désinscrire de façon simple et permanente.
  • Les sites s'engagent à indiquer clairement la durée de vie d'un cv et à en respecter la durée
La liste des sites partenaires est disponible sur cette page.

Réduire le temps consacré à la recherche

Plusieurs outils sont à votre disposition pour réduire le temps consacré à une recherche d'emploi, au premier lieu desquels figurent les CVthéques, puis l'abonnement aux offres d'emploi et enfin l'utilisation des flux RSS.

Déposer un CV en ligne

00FA000001293070-photo-recherche-emploi-cvth-que.jpg
Même si le procédé est à la fois long et rébarbatif, le fait de renseigner un CV en ligne peut s'avérer porteur. En effet, une fois qu'il a rejoint une CVthèque, votre CV est potentiellement accessible par tous les recruteurs intéressés par votre domaine d'activité, sans que vous ayez d'efforts à faire pour le leur transmettre. Une fois vos informations personnelles mises en ligne, c'est la CVthèque qui travaille pour vous : il s'agit donc d'une solution idéale pour se mettre en veille.

Voici quelques conseils à suivre pour mettre le maximum de chances de votre côté :
  • ne confondez pas espace candidat (mémorisation de vos critères, de vos alertes, des propositions reçues...) et CVthèque. Seule cette dernière est accessible aux moteurs de recherche
  • réalisez votre CV en suivant les catégories classiques (État civil, expériences professionnelles, formation...) : il n'en sera que plus facile à analyser ;
  • pensez à actualiser régulièrement votre CV de façon à ce que votre candidature reste en tête des listes des CVthèques qui classent les candidatures en ordre chronologique ; cette précaution est d'autant plus importante que la plupart des sites ne conservent les CV que sur un temps limité ;
  • ne sous-estimez pas l'importance du titre du CV, car un premier tri est souvent effectué sur ce champ : évitez les appels au secours du type « Cherche emploi urgent ! » et préférez un titre factuel qui indique votre titre et vos prétentions salariales.


Votre CV est-il parfait techniquement ? Testez-le !

Votre CV est-il lisible par les logiciels des recruteurs et par les sites d'offres d'emploi ? Cette question, qui a l'air anodine, ne l'est en fait pas le moins du monde. Cela s'explique tout simplement par la part de plus en plus importante prise par les logiciels dans l'analyse des CV. Avant d'arriver sur le bureau d'un recruteur, ce document est souvent passé à la moulinette d'un programme informatique puis intégré dans une CVthèque. Or, si le logiciel en question échoue à reconnaître certaines informations, votre CV a peu de chances d'en ressortir. C'est pour réduire cet écueil que le site Jobetic s'est associé à Lingway pour mettre au point un service gratuit de test de CV. Ce test vous permettra de savoir si les informations de votre CV sont correctement analysées par les logiciels et de corriger, si besoin, le tir avant de commencer à l'adresser aux recruteurs.

01294898-photo-recherche-emploi-test-cv.jpg

Pour tester votre CV, il vous suffit de télécharger votre document au format Word ou PDF sur cette page
.


S'abonner aux offres d'emploi

L'abonnement aux offres est une fonction incontournable que tous les sites de recherche d'emploi dignes de ce nom se doivent de proposer. Quel en est le principe ? Celui d'automatiser une recherche de façon à recevoir directement les annonces correspondantes dans sa boîte de messagerie. Quels sont les principaux avantages et inconvénients de ces alertes mail ?

Les avantages
  • Fait gagner beaucoup de temps et réduit le temps passé en ligne, ce qui est intéressant pour ceux dont la connexion est limitée.
  • La configuration des alertes est très rapide : il suffit bien souvent de sauvegarder le résultat d'une recherche pour la rendre automatique et récurrente.
015E000001293198-photo-recherche-emploi-alerte.jpg

Les alertes permettent de recevoir des annonces ciblées directement dans sa boîte mail

Les inconvénients
  • L'abonnement aux offres finit par rendre passif : les jours où aucune annonce n'est mise en ligne ou bien où aucune de celles qui le sont n'est intéressante, on se sentirait presque libre d'aller à la plage ! Ce type de veille ne doit donc pas suffire : tant mieux si aucune annonce nouvelle n'est publiée, c'est alors l'occasion de disposer plus de temps pour les relances téléphoniques, pour la lecture de la presse, etc.
  • Si les alertes manquent de pertinence ou sont trop précises, on risque de passer à côté d'annonces intéressantes : malgré l'abonnement aux offres, il faut continuer à se rendre sur les sites pour s'imprégner des critères utilisés, faire une recherche inédite, jeter un œil sur les nouveaux dossiers, etc.
  • Certains sites limitent le nombre d'alertes : si vous êtes à même d'endosser plusieurs casquettes, cela peut être exagérément limitatif pour vous.

S'abonner à un flux RSS

S'il est un outil bien connu des passionnés d'actualité, c'est bien les flux RSS. Tout comme les alertes mail qui réduisent considérablement le temps consacré au surf, les flux RSS permettent d'aller plus vite que dans le cas d'une recherche classique dans la mesure où ils permettent de consulter les nouveautés sans visiter le site. La mise en œuvre est assez simple, et si vous disposez d'une page d'accueil personnalisée, ce type de flux y aura parfaitement sa place.

Du côté des avantages :
  • Les flux permettent d'être informé en temps réel de la mise en ligne de nouvelles offres.
Du côté des inconvénients :
  • Les critères mis à disposition ne sont pas aussi précis que ceux employés dans une recherche classique.

Liens utiles :

Créer un CV original

Dans certaines situations, ou pour certains types de recrutements, il peut être intéressant de se démarquer en proposant un CV qui rompt avec les standards. C'est en particulier le cas des postes commerciaux dans laquelle la personnalité du candidat, son audace et son aisance à communiquer sont fondamentales.

Oser le CV vidéo ?

Le CV vidéo est un petit clip vidéo qui permet au candidat se présenter de façon vivante en mettant l'accent sur ses qualités et compétences (créativité, maîtrise des langues...). S'il s'agit d'un type de présentation bien dans l'air du temps, gare au moment où l'effet de mode va passer ! Il s'agit également d'user de ce support de communication avec discernement. Le CV vidéo ne convient en effet pas à tous les métiers : attention donc au risque d'être catalogué comme un original et de voir son CV rejeté pour cette simple raison.

Un CV vidéo réussi suppose par ailleurs de soigner la réalisation technique (éclairage, image, son), sous peine de voir le résultat desservir le candidat. Sachez-le, faire un bon clip vidéo est un métier, et mieux vaut faire appel à un professionnel ou à un ami qualifié que réaliser cette vidéo par soi-même, avec les moyens du bord (simple webcam), sans vrai scénario ni connaissances techniques. Dernier écueil à signaler, le CV « long métrage » que les recruteurs risquent de zapper faute de temps.


Voici un CV vidéo dont la qualité a été déjà maintes fois saluée


Même s'il ne faut déjà plus compter sur l'effet de surprise, le CV vidéo reste un bon outil de mise en valeur, à condition de cibler ses propos, de maîtriser son image et d'être concis. Notez enfin que le CV vidéo n'a pas vocation à détrôner le CV classique qui reste indispensable pour rappeler les différentes formations et expériences ; il vient donc en renfort des documents traditionnels, ou au mieux en remplacement d'une lettre une motivation.

Où héberger son CV vidéo ?
Une vidéo doit être hébergée en ligne pour pouvoir ensuite être envoyée à un contact sous la forme d'une URL. Voici les liens vers quelques sites susceptibles d'héberger vos vidéos :

Le GéoCV, ou comment localiser ses expériences professionnelles

Les services de cartographie en ligne ont le vent en poupe et sont à présent utilisés à de nombreuses fins : exploration d'une région, mais aussi localisation de services, de photos ou encore... d'expériences professionnelles. C'est en effet l'idée originale qu'a eue Christian Chevalier, un demandeur d'emploi qui a mis à profit les possibilités de Google Maps pour créer son propre CV géolocalisable (voir ce lien). Le CV prend alors la forme d'une carte sur laquelle pointent les différentes expériences du candidat. Une jolie façon de mettre un peu d'interactivité dans sa candidature.

015E000001292040-photo-recherche-emploi-geo-cv.jpg

Étudiant à Dublin, technicien à Lyon, chef de projet à Strasbourg... si votre parcours vous a conduit à changer de région fréquemment, valorisez cette mobilité au moyen d'un GéoCV

Les nouvelles façons de recruter

Si les candidats n'hésitent pas à revoir leur façon de communiquer de façon à sortir du lot ou mieux répondre aux attentes, ils ne sont pas seuls à faire des efforts en ce sens. Certaines entreprises n'hésitent en effet pas ainsi à sortir de la communication institutionnelle pour prendre le chemin des plateformes de mondes virtuels et des tchats.

La mise en situation virtuelle

Même si la majeure partie des initiatives a lieu Outre-Atlantique, les opérations de mise en situation virtuelle se généralisent petit à petit en Europe. Elles sont surtout le fait d'entreprises qui cherchent à se démarquer et qui souhaitent disposer de nouveaux outils pour détecter le potentiel des candidats. Côté postulants, cette stratégie offre la possibilité de mieux appréhender la réalité et les conditions de leur futur poste.

00FA000000516044-photo-ibm-second-life.jpg
Cette solution est notamment employée par un salon du recrutement du type de Neo Job-Meeting organisé dans l'univers de Second Life. Pour participer à ces recrutements virtuels, il convient de se créer un avatar puis de s'inscrire en ligne sur le salon Neo Job-Meeting. Les demandes de participation sont traitées sous huit jours. En même temps que sa confirmation, le candidat reçoit un lien pour se rendre sur l'île TMPNEO dans l'univers Second Life. La conversation s'engage ensuite avec l'avatar des recruteurs via le système de tchat privé. Quelques retours d'expériences sont disponibles sur la Toile, parmi lesquels celui de la rédaction de RegionsJob et celui-ci de Sud Ouest. Ce sont principalement les grands groupes qui se laissent tenter par ce mode de recrutement : , Vedior France, Areva, Alstom, L'Oréal, ou encore Unilog y ont déjà eu recours.

Plus récemment, la Nasa a opéré un programme de séduction à l'adresse des jeunes générations qui semblent s'être dépassionnées pour la conquête spatiale. L'administration nationale de l'aéronautique et de l'espace a ainsi investi à son tour les communautés virtuelles telles que Second Life pour mieux prospecter.



Note :
  • Il ne faut pas confondre ces entretiens dans des mondes virtuels avec les recrutements par simulation proposés par l'ANPE. Les premiers ont pour but de permettre au candidat de se faire un ressenti du poste et de valider ses performances et sa motivation. Quant aux secondes, ils visent plus à permettre la détection de potentiels.

Les tchats emploi

Les tchats emploi constituent également un bon moyen pour les entreprises et les candidats d'entrer en contact et d'apprendre à mieux se connaître. Les tchats ne sont en effet pas des outils de recrutement directs, mais plutôt des événements qui permettent aux deux parties de se découvrir. Côté entreprises, la discussion à bâtons rompus permet de mieux identifier les besoins des futurs candidats. Côté candidats, le tchat apporte des renseignements sur les méthodes de travail, l'organisation interne, les processus de recrutement, les valeurs de l'entreprise, etc.

Les tchats sont généralement mis en place par des sociétés organisatrices telles que En ligne pour l'emploi. Par le biais de ce site, l'internaute peut accéder au calendrier des tchats ainsi qu'au compte-rendu des discussions passées. À noter que l'Apec propose elle aussi ce type de services, mais cette fois autour de thématiques de la recherche d'emploi, telles que la préparation à l'entretien de recrutement, l'activation de son réseau, la création d'entreprise, etc. (voir cette page).

015E000001292470-photo-recherche-emploi-chat.jpg

Une fois le tchat terminé, le site met en ligne un compte-rendu de la discussion


Le recrutement via les réseaux sociaux

Voici une nouvelle qui intéressera les inconditionnels de Facebook : sur ce réseau social qui fait la part belle aux rencontres et à l'expression de ses passions, on peut à présent initier sa recherche d'emploi. Quelques entreprises se sont en effet investi le créneau, comme Areva, CSC, L'Oréal et Logica qui proposent à leurs collaborateurs de relayer sur leurs pages Facebook les offres d'emploi de leur entreprise (voir cet article).

Facebook s'est par ailleurs enrichi de nombreux services (quelques 10 000 à la fin 2007) parmi lesquels MonCV.com, une application réalisée par la société du même nom et intégrée dans l'interface du site. Il suffit aux utilisateurs de Facebook d'installer l'application « My CV » pour le rendre visible sous forme de vignette dans leur profil. Il ne reste plus alors, aux amis de passage, qu'à consulter ce document et à le faire suivre à un recruteur susceptible d'être intéressé.

Du côté de LinkedIn, Viadeo...
D'une façon générale, le fait d'être présent sur des réseaux sociaux n'est pas à négliger en période de recherche d'emploi, que l'on soit en simple veille (Quelles sont les offres et les salaires disponibles sur le marché ?) ou bien en phase de recherche active. D'autres réseaux sociaux, plus sérieux que Facebook, permettent jour après jour aux inscrits de se faire connaître, de partager leur carnet d'adresses et d'élargir leur réseau en entrant en relation avec les contacts de leurs contacts directs.

015E000001292430-photo-recherche-emploi-viadeo.jpg
015E000001292432-photo-recherche-emploi-linkedin.jpg

Viadeo et LinkedIn disposent d'une authentique rubrique d'offres d'emploi


Liens utiles :
  • LinkedIn (En anglais, environ 17 millions d'utilisateurs).
  • Viadeo (Nombreuses langues dont le français, environ 3 millions d'utilisateurs).
  • 6nergies.net (En français)

Conclusion

00FA000001295500-photo-recherche-emploi-conclusion.jpg
Pour ceux qui ont vingt ans aujourd'hui, la question ne se pose même pas : c'est sur le Net que se fait la recherche d'emploi. Et non seulement la recherche d'annonces, mais aussi l'envoi d'une candidature voire, dernière étape du processus, parfois le recrutement en lui-même. Pour trouver une offre, rien ne justifie plus en effet de se déplacer. Qu'ils soient généralistes ou spécialisés, les sites se bousculent pour proposer à l'internaute des opportunités qu'il pourra organiser en fonction des critères qui lui sont propres : localité, expérience, prétentions salariales, etc. La recherche passive est également possible grâce aux CVthèques dans lesquelles l'internaute peut renseigner son profil de façon à le rendre consultable par tous les recruteurs de passage.

Si les outils aujourd'hui à notre disposition sont simples et d'un accès aisé, il serait exagéré de croire que, du simple fait qu'on les maîtrise, l'obtention d'un emploi s'en trouve grandement facilitée. Si réaliser son CV vidéo est une chose, le faire sans longueurs et en suivant un vrai scénario en est une autre. Si maîtriser un outil de texte est indispensable, cela ne garantit en rien que le CV ainsi créé sera totalement exploitable par les moteurs des CVthèques. Par ailleurs, la multiplicité des sites d'offres d'emploi ne présente pas que des avantages : à aller de site en site, on perd souvent un temps précieux qui pourrait être mis à profit pour passer des appels ou rédiger des candidatures. Autre écueil qui guette le candidat : la tentation d'abuser du courrier électronique (totalement gratuit) pour contacter massivement les entreprises dont on trouvera les coordonnées sur les sites d'emploi ou dans les rubriques « Nous contacter ».

On le voit, la recherche d'un emploi sur le Net peut rapidement s'avérer chronophage et peu efficace. Comme la recherche classique, celle menée en ligne réclame, pour être porteuse, de posséder de bonnes notions de communication et d'être formé aux outils utilisés. Elle demande également à savoir s'adapter aux façons de faire du moment : CV vidéo, tchat emploi... Les candidats, comme les recruteurs, rivalisent pour trouver de nouveaux outils de communication et de mise en valeur, et il ne s'agit pas d'utiliser des techniques déjà démodées. À défaut de permettre de trouver un emploi, la recherche en ligne offre au moins la possibilité, via la lecture des dossiers, des sites et des forums, de s'imprégner du marché et des tendances de l'emploi. Une bonne raison donc de se connecter, que l'on soit en pleine recherche ou simplement en veille.

Télécharger CVitae pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nos conseils pour trouver un emploi en ligne
Football Challenge : tournois de foot 3D gratuit
AMD Phenom X3 8750/X4 9850 en test sur Clubic
Yahoo et CNET Networks dévoilent leur alliance
  Mafia 2  en images, une petite ballade en extérieur
SSD : Toshiba mise sur 512 Go pour la fin 2009
Nicolas Guieysse : « Gallery est une boite à outil à destination des éditeurs de sites mobiles »
Antivirus gratuit : AVG Free Edition 8.0 disponible
Direction Le Mans en vidéo avec  Race Driver GRID
Linux : Ubuntu 8.04 Hardy Heron disponible
Haut de page