Contre toute attente, les Mac auraient été deux fois plus touchés par les malwares en 2019

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
12 février 2020 à 12h40
0
MacBookPro.jpg

L'utilitaire américain Malwarebytes, spécialisé dans l'élimination de malwares, a publié cette semaine son rapport annuel State of Malware. Derrière ce titre assez peu inventif, un état des lieux complet pour l'année 2019, avec quelques révélations : les Mac auraient été, l'année dernière, presque deux fois plus touchés par les programmes malveillants que leurs cousins sous Windows.

L'aura de machines immaculées, invulnérables ou presque aux virus et autres malwares des ordinateurs estampillés d'une pomme s'effrite. Si l'on sait que les Mac sont en réalité tout à fait sujets aux virus, voilà que la Malwarebytes Corporation en rajoute une couche. Selon le bilan annuel du groupe, les ordinateurs d'Apple auraient été en moyenne visés par 11 menaces par appareil, contre seulement 5,8 pour les ordinateurs sous Windows.

Une hausse des menaces de 400 % en 2019 pour les Mac... mais un chiffre à relativiser

Autre chiffre marquant du dernier rapport de Malwarebytes : le nombre de menaces à destination du monde macOS aurait grimpé de 400 % entre 2018 et 2019. Ce qu'il faut toutefois préciser, c'est que l'étude de Malwarebytes se fie aux données collectées sur le parc d'appareils ayant installé son utilitaire... et ce parc a considérablement gagné en machines sous macOS cette année. La Malwarebytes Corporation insiste néanmoins : « Une fois qu'on calcule en termes de menaces par appareil, les Mac surpassent toujours les ordinateurs Windows avec un ratio de presque 2 pour 1 ». Rien de très encourageant pour les utilisateurs d'ordinateurs Apple : les cybercriminels semblent très motivés à l'idée de leur coller dans les pattes un malware.


On apprend enfin que les types d'attaques ont évolué et qu'elle ciblent désormais plus les entreprises que par le passé, avec une hausse de 13 % en la matière, au moyen de logiciels rançonneurs, notamment. À titre d'exemple, Malwarebytes note que les menaces émanant des ransomwares « Ryuk » et « Sodinokibi » ont respectivement augmenté de 543 % et 820 %. Comme le relève Tom's Hardware, les Adwares, ces logiciels malveillants conçus pour déployer des publicités douteuses, ont également toujours la cote... pour notre plus grand déplaisir.

Des cybercriminels toujours plus « créatifs » selon le patron de Malwarebytes

« L'augmentation du nombre de logiciels malveillants préinstallés, de logiciels publicitaires, mais aussi des attaques multi-vecteurs, indique que les acteurs à l'origine de ces menaces sont de plus en plus créatifs et persistants dans leurs campagnes », explique notamment Marcin Kleczynski, PDG de Malwarebytes dans un communiqué.


« Il est impératif qu'en tant qu'industrie, nous continuions à élever la barre pour nous défendre contre ces attaques sophistiquées, en protégeant activement tant les utilisateurs que les entreprises, en signalant et en bloquant tous les programmes susceptibles de violer leur vie privée, d'infecter leurs appareils ou même de retourner contre eux les infrastructures dont ils dépendent ».

Source : Tom's Hardware
32
20
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Le processeur AMD Threadripper 3990X peut faire tourner Crysis… Sans carte graphique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top