30 fois plus de types de ransomwares en 2016 qu’en 2015

09 février 2017 à 14h02
0
Les pirates redoublent d'efforts et d'inventivité pour réussir à faire tomber dans leurs pièges les professionnels et les particuliers. L'entreprise spécialisée dans la sécurité informatique ProofPoint a dévoilé, le 7 février 2017, son analyse des menaces pour le quatrième trimestre 2016 et l'ensemble de l'année. Une tendance se confirme : le ransomware a la cote.

L'activité des pirates informatiques ne cesse d'évoluer causant, malheureusement, de plus en plus de victimes et de dégâts partout dans le monde. En France, selon une étude menée par Avast, 250 000 personnes et entreprises ont été victimes de ransomwares en 2016.

Les ransomwares se multiplient à vitesse grand V



L'un des chiffres les plus étonnants du rapport annuel Proofpoint est sans aucun doute celui de la multiplication des ransomwares. L'entreprise estime que les variantes de ces virus qui bloquent les ordinateurs et demandent à leurs propriétaires de payer une rançon pour en récupérer l'usage ont été multipliées par 30 entre fin 2015 et fin 2016.

Les ransomwares ont été véhiculés essentiellement par des campagnes de mailing massives dont le volume est en augmentation. La plus grosse enregistrée au quatrième trimestre 2016 a été 6,7 fois supérieure à la plus grosse du troisième trimestre de la même année, selon Proofpoint. La grande majorité des attaques a été menée par le biais de code javascript malveillant. Pas étonnant que Google ait décidé que ce type de code serait désormais interdit sur Gmail.

0258000002295848-photo-hacker-logo.jpg


Les réseaux sociaux ciblés par les attaques de phishing



Du côté du vol des données personnelles, ce sont les réseaux sociaux qui sont le terrain de chasse préféré des pirates. Le nombre d'attaques a été multiplié par 5 entre la fin de l'année 2015 et la fin de l'année 2016. Le « Angler Phishing », qui définit le fait de se faire passer pour un service officiel d'une marque (SAV, jeux concours...) afin d'obtenir des informations confidentielles de la part des clients, est notamment en forte hausse.

Du côté des téléphones portables, une vaste attaque basée sur une redirection DNS a potentiellement affecté des milliers d'appareils, selon Proofpoint, mais ce sont surtout les fausses versions des applications à succès comme PokemonGo et Super Mario Run qui ont été très efficaces.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top