Android TV : comment se débarasser d’un ransomware

06 janvier 2017 à 18h58
0
Si Noël rime normalement avec bonnes surprises, pour cet informaticien originaire du Kansas, ce jour a été marqué par un fâcheux ransomware qui a pris le contrôle de sa télé.

Seule solution : réinitialiser sa télé

C'est en allumant sa télé que Darren Cauthon se rend compte qu'un ransomware s'est invité dans son salon. L'écran affiche ce qui est fait pour ressembler à un document officiel, complet avec en-tête, signature et cache du... FBI. Le texte lui apprend que des fichiers suspects auraient été trouvés sur l'appareil, et que celui-ci aurait servi à visionner des contenus pornographiques. En faisant référence à un soi-disant document faisant loi, le prétendu FBI lui réclame 500 dollars.

Sans paniquer, l'informaticien se met à chercher un tutoriel pour réinitialiser son appareil aux paramètres d'usine, mais n'en trouve pas. Il contacte LG, le fabricant de sa télé, mais cette demande ne donne pas de résultat. Alors, il poste sur Twitter une photo de sa télé infectée, en précisant que LG refuse de lui communiquer comment réaliser ce fameux « factory reset ». C'est là que LG le contacte de sa propre initiative, en lui donnant les instructions nécessaires. L'informaticien réussit à réinitialiser son appareil et tourne même une vidéo pour épargner à d'autres victimes ce parcours du combattant.

0258000008630580-photo-android-tv-smart-tv-infect-malware-ransomware.jpg


Éviter les fausses solutions

Les ransomware, ces logiciels pirates malveillants qui profitent de la naïveté et du sentiment de honte des victimes pour les contraindre à payer une rançon, ne sont pas chose nouvelle. Il n'empêche qu'ils ont connu une diffusion très large cette dernière année. La société de cybersécurité Proofpoint évalue la progression du nombre de différents ransomwares à 600 % depuis décembre 2015.

Afin d'éviter d'être infecté, il convient d'installer les mises à jour des systèmes d'exploitation et les correctifs aussitôt qu'ils deviennent disponibles. Un logiciel de sécurité est également incontournable, quel que soit le type d'appareil connecté.

Et si, par malchance, vous êtes infecté, le mieux est de déconnecter l'appareil du réseau, afin d'empêcher d'infecter d'autres appareils que vous possédez. Par ailleurs, sachez que les outils de désinfection gratuits, bien que parfois efficaces, peuvent occasionner des dégâts encore plus importants s'ils sont eux-mêmes des malwares. Et dans le cas où ils ne le seraient pas, les capacités de ces logiciels se limitent au traitement d'un type précis de malware, qui peut ne pas être le vôtre, ou bien conviennent uniquement aux malwares diffusés lors d'une campagne d'attaque précise.


Télécharger :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top