Ransomware : une deuxième ville de Floride cède aux hackers en une semaine

27 juin 2019 à 20h33
0
Lake City
Vue depuis 160 E Duval Street, à Lake City © Google Maps

La ville de Lake City va verser un demi-million de dollars aux pirates informatiques qui l'ont attaquée.

À ce rythme-là, on ne va pas tarder à parler de malédiction. Une semaine après Riviera Beach, une seconde ville de Floride a fini par craquer sous la pression des hackers. Nous avons effectivement appris que la coquette ville de Lake City, 12 000 habitants, avait accepté de payer la rançon réclamée par les pirates informatiques, dans l'espoir de reprendre le contrôle de ses systèmes informatiques municipaux.

Un seul mail aura suffi à paralyser les services de la ville

« Je n'aurais jamais imaginé que cela puisse se produire, surtout dans une petite ville comme la nôtre ». Le maire de Lake City, Stephen Witt, est forcément désabusé, sa ville étant paralysée par une cyberattaque qui prend la forme d'un ransomware, et qu'il n'est possible d'enrayer, selon lui, qu'en acceptant de verser aux hackers la somme qu'ils réclament : soit 500 000 dollars (environ 440 000 euros).



L'attaque, qui a démarré après l'ouverture d'un lien frauduleux contenu dans un mail, empêche les employés municipaux d'avoir accès à leur messagerie électronique et bloque également les administrés, qui ne peuvent plus régler leurs factures en ligne. Les services d'urgence, eux, restent joignables.

Rassuré par le FBI et son assurance, le maire accepte de payer la note

Le maire Witt a fini par craquer et fait même un cadeau aux hackers, qui risquent de ne pas être rassasiés après sa déclaration : « Les assurances couvriront tous les frais, sauf 10 000 dollars », a-t-il déclaré à Action News Jax, en affirmant en avoir d'abord discuté avec le FBI.

L'agence fédérale a par ailleurs précisé qu'elle n'encourageait pas les villes à payer les criminels, afin d'éviter de propager un peu plus le phénomène du ransomware.

Il y a quelques jours, c'est la ville de Riviera Beach, plus au nord mais toujours en Floride, qui avait indiqué avoir accepté de payer la rançon réclamée par les hackers, soit 600 000 dollars (environ 530 000 euros). Les cyberattaquants avaient alors demandé à être payé en bitcoins.

Source : Action News Jax

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

Modifié le 27/06/2019 à 21h39
12
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top