Une backdoor dans les smartphones Archos, ZTE et Lenovo ?

23 décembre 2016 à 14h00
0
Le secteur des télécoms en Chine est secoué par un scandale de surveillance : une backdoor a été découverte dans les OS Android embarqués sur plusieurs dizaines de modèles de smartphones bas-de-gamme. Via cette backdoor, des données personnelles étaient récupérées et envoyées vers un serveur chinois.

La firme de sécurité Trustlook a découvert cette backdoor et a lancé l'alerte pour prévenir les utilisateurs. La backdoor a initialement été identifiée sur les smartphones de la marque chinoise BLU par la firme Kryptowire, mais il semblerait que des marques bien plus connues soient également concernées, selon les informations dévoilées par l'entreprise à la mi-décembre 2016.

43 constructeurs de téléphones concernés par la backdoor

Trustlook n'y va pas avec le dos de la cuillère : la révélation des marques concernées par le scandale a de quoi faire peur. Pas moins de 43 constructeurs chinois et internationaux auraient, sur leurs téléphones, cette backdoor. Parmi ces 43 marques, trois sortent du lot : le français Archos, mais également les très connus Lenovo et ZTE.

Si le nombre de smartphones sur lesquels la backdoor a été installée explose, le scandale est toujours le même. Le logiciel espion installé dans l'OS Android embarqué par ces téléphones, et développé par l'entreprise de Shanghai Adups Technology, capterait des données personnelles, allant de l'IMEI du téléphone aux SMS et au journal des appels, pour envoyer toutes ces données sur un serveur situé en Chine.

0226000008595626-photo-t-l-phone-portable-archos-55b-platinum-16go-noir.jpg


Plusieurs centaines de millions de smartphones espionnés ?

Les constructeurs concernés restent flous : aucun ne confirme une volonté d'espionnage et tous nient avoir installé le logiciel. Mais le logiciel est bien présent sur les smartphones vérifiés par les deux firmes de sécurité et, selon leurs estimations, quelque 700 millions de smartphones pourraient avoir été ainsi surveillés depuis juillet 2016 partout dans le monde.

De son côté, Adups Technology estime qu'il s'agit d'une erreur : le logiciel a été développé pour une entreprise qui voulait utiliser les données, mais il n'aurait pas dû se retrouver sur un autre marché que le marché chinois. Par ailleurs, l'entreprise a déclaré qu'une mise à jour du logiciel a bloqué la collecte des données.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Tesla Cybertruck, l’impressionnant pick-up électrique venu d’ailleurs
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Droit voisin : des éditeurs de presse français portent plainte
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top