Norton dévoile Norton Crypto, sa solution "d'exploitation" de crypto-monnaie

NortonLifeLock a annoncé ajouter la possibilité de miner de l'Ethereum directement au sein de son antivirus Norton 360 , avec Norton Crypto.

C'est une nouvelle surprenante dont on ne connaît pas encore tous les détails, mais avec cet ajout, Norton déclare vouloir rendre le minage de crypto-monnaies plus accessible et sécurisé.

Un antivirus qui devient un logiciel de minage

Norton a justifié l'intégration du minage d'Ethereum dans son antivirus comme une façon supplémentaire de « protéger la vie numérique en constante évolution de [ses] clients ». Pour appuyer cette décision, il indique que certains logiciels de minage de crypto-monnaies sont malfaisants et peuvent installer des virus ou des ransomswares sur l'ordinateur, ou encore voler les gains de leurs utilisateurs.

C'est pourquoi l'entreprise a décidé de traiter le mal à la racine et de proposer elle-même une solution de minage afin que ses utilisateurs puissent « miner des crypto-monnaies avec Norton, une marque en qui ils ont confiance ». Le principe consiste à utiliser votre carte graphique lorsque vous n'êtes pas sur votre ordinateur pour « rentabiliser » ces temps morts.

La marque propose également un portefeuille dans le cloud, appelé Norton Crypto Wallet, dans lequel les utilisateurs pourront stocker leurs gains et ainsi éviter qu'ils soient sur leur disque dur personnel. Pour pouvoir les utiliser, un porte-parole de l'entreprise a indiqué à The Verge qu'un bouton permettra de mettre son argent sur Coinbase .

Plusieurs interrogations persistent

Cependant, Norton n'a pas encore dévoilé précisément tous les détails entourant le fonctionnement de son logiciel. On ne sait par exemple pas si chaque utilisateur minera indépendamment ou s'ils seront réunis afin d'avoir plus de chances de miner un bloc, ni si l'entreprise prendra un pourcentage sur ce qui est miné.

BleepingComputer met également en garde contre les taxes et impôts aux États-Unis, ce qui est aussi vrai en France. Il est désormais nécessaire de déclarer aux impôts les comptes et portefeuilles de crypto-monnaies possédés, sauf ceux sur les plateformes françaises, sous peine d'une amende. De plus, s'il n'est pas nécessaire de déclarer ses achats de crypto-monnaie, toute crypto-monnaie convertie en monnaie fiat doit faire l'objet d'une déclaration.

Toutefois, le public qui utilise l'antivirus de Norton ne disposera pas forcément de ces informations, ce qui risque de lui créer de mauvaises surprises. Sans compter l'impact écologique de nouveaux arrivants dans le domaine du minage. Si, malgré tout, vous souhaitez tester Norton Crypto, sachez qu'il est disponible pour les utilisateurs de Norton 360 en bêta, et dans quelques mois pour tous les autres.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le Bitcoin chute à moins de 30 000 $ : quelles causes et conséquences ?
La Chine poursuit sa guerre contre les crypto-monnaies en interdisant progressivement le minage sur son territoire
D’après la BCE, l’euro numérique va offrir une meilleure protection de la vie privée que les stablecoins
Des hackers envoient des Ledger trafiqués pour dérober des crypto-monnaies
Le Salvador se heurte aux réticences de la Banque mondiale dans son projet de donner cours légal au bitcoin
Porsche lance une plateforme dédiée aux tokens non fongibles (NFT)
Tim Berners-Lee va vendre aux enchères le code source originel du World Wide Web en tant que NFT
En Thaïlande, les
Projet Jura : la France et la Suisse testent une monnaie numérique pour les échanges transfrontaliers
Euro 2021 : l’Équipe de France se lance dans les NFT avec des cartes collectionnables sur la blockchain
Haut de page