Wikileaks aurait accumulé plus de 46 millions de dollars en Bitcoins

09 juillet 2019 à 19h16
5
Wikileaks
© Shutterstock

Julian Assange, le fondateur de Wikileaks est adepte de Bitcoin depuis longtemps déjà. Ce serait néanmoins depuis son arrestation que les dons se seraient accumulés, représentant aujourd'hui plusieurs millions de dollars.

L'arrestation du fondateur de Wikileaks a fait, il y a peu, les gros titres de la presse. Depuis plusieurs dons se sont accumulés, venant compléter les Bitcoins déjà engrangés par Wikileaks.

Au moins 22 millions de dollars de don

En 2016, les dons reçus s'élevaient déjà à 22 millions de dollars. Depuis ses débuts avec la cybermonnaie, Wikileaks aurait accumulé un total de 4 054 bitcoins. Avec le taux de conversion actuel, cela équivaut à 46,2 millions de dollars.

Avec l'arrestation du fondateur, en avril dernier, un don de 12 bitcoins aurait été réalisé sur un compte de soutien d'Assange, représentant actuellement près de 130 000 dollars.

Reste qu'il est impossible de savoir si Wikileaks est toujours en possession de ces plus de 4 000 bitcoins, qui auraient en effet pu être vendus partiellement, notamment pour assurer la couverture de frais d'avocats par exemple.

Wikileaks et le Bitcoin, une histoire qui dure depuis plusieurs années

En 2017, Julian Assange adressait un tweet au gouvernement américain. Il le remerciait d'avoir incité les entreprises de paiement bancaire à bannir Wikileaks. Ce blocus bancaire illégal l'avait en effet incité à investir dans le Bitcoin, lui permettant d'obtenir un rendement supérieur à 50 000%.



Ainsi, si l'on remonte l'histoire entre Wikileaks et le Bitcoin, on découvre que tout a commencé en 2010, et que dès 2011 les dons en Bitcoins étaient recevables par Wikileaks, qui lançait d'ailleurs un appel aux soutiens financier, en Bitcoin.

Source : Journal du Coin
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
Badulesia
“Wikileaks aurait accumulé …”<br /> “les dons se seraient accumulés …”<br /> “un don de 12 bitcoins aurait été réalisé …”<br /> “4 000 bitcoins, qui auraient en effet pu être vendus …”<br /> Je souhaite critiquer la forme de l’article, pas le fond.<br /> Pour publier une information, on affirme un fait vérifiable, donc on écrit au présent (ou au passé pour rappeler). L’usage répété du conditionnel signifie que vous n’avez pas d’information, et que l’article est donc dans le registre de la rumeur. Il s’agit d’un usage journalistique répandu que je trouve regrettable.
wannted
c’est BFMCLUBIC lol
Vanilla
Mauvais troll ou alors tu n’a jamais lu un article d’un journaliste de ta vie ??<br /> Tout journaliste utilise ce conditionnel précisément parce que l’information n’est pas vérifiable !!<br /> Pour le vérifier il faudrait demander directement à assange si tout ceci est vrai ou non, et je crois qu’il nest pas vraiment disponible pour répondre à ces questions dans l’immédiat…
Badulesia
Vous auriez appris le vouvoiement … (information non vérifiable).<br /> Ne perdez pas votre temps à répondre, je ne perdrai pas le mien à vous lire (information vérifiable).<br /> Cdt.
Al_One49
maintenant que les usa l’ont récupérer sa m’étonnerai bcp qu’il arrive à la retraite, il est probablement déjà 6 pieds sous terre ds le désert
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'humain bien responsable d'une intensification des épisodes de canicule
Un jeu Ken le survivant aka Fist of the North Star s'invite sur Android
Virgin Galactic sera bien la première société de vols spatiaux habités cotée en bourse
Vous paierez jusqu’à 18 € d’écotaxe en prenant l’avion, dès l’année prochaine
Jaguar va bien construire sa XJ
Circulation, santé : le vélo électrique en ville, une meilleure option que la voiture électrique
Gogoro va lancer un service de location pour ses scooters à batterie interchangeable
Jean-Louis Borloo refuse gentiment la présidence de Huawei France
🔥 Soldes : les meilleurs bons plans de ce mardi soir !
🔥 Les BforBank Days : offre de bienvenue 150€ offerts !
Haut de page