Ripple (XRP) met fin à son partenariat avec le service de transfert d’argent MoneyGram

09 mars 2021 à 12h02
2
Ripple

Ripple (XRP) annonce la fin de son partenariat avec le service mondial de transfert d’argent MoneyGram.

La rupture de ce partenariat fait échos aux poursuites judiciaires du gendarme financier américain à l’encontre de Ripple.

Ripple de plus en plus isolé

Lundi, Ripple a annoncé dans un communiqué de presse qu'elle et MoneyGram ont trouvé un terrain d'entente pour officiellement « mettre fin à leur accord de partenariat actuel ».

En 2019, Ripple et MoneyGram avaient conclu un partenariat stratégique pour les paiements transfrontaliers. Le géant des transferts d’argent américain avait accepté d’utiliser les services de Ripple, à savoir les services de liquidité à la demande (ODL) et RippleNet pour les transactions de change. Dans le cadre de cette collaboration, Ripple devait également investir environ 50 millions de dollars en échange d’actions MoneyGram.

Mais, depuis quelques mois, les problèmes judiciaires s’accumulent pour les deux sociétés. Début mars, MoneyGram a été poursuivi devant un tribunal californien pour de prétendues fausses déclarations concernant son partenariat avec Ripple Labs et le token natif XRP. L’action collective a été déposée au nom des investisseurs qui ont acheté des actions MoneyGram entre juin 2019 et février 2021.

Ripple face au gendarme financier américain

Ripple est quant à elle attaquée par le gendarme financier américain, ou Securities and Exchange Commission (SEC), depuis décembre 2020.

Dans les accusations déposées devant le tribunal fédéral de Manhattan, la SEC prétend que le token XRP est classé comme un titre et accuse Ripple et ses deux dirigeants d’avoir levé plus de 1,3 milliard de dollars par le biais d’une « offre non enregistrée » faite aux investisseurs à partir de 2013. La SEC allègue également que les deux fondateurs n’ont pas enregistré leurs ventes personnelles de XRP, estimées à 600 millions de dollars.

Depuis décembre, plusieurs plateformes d’échange de crypto-monnaies ont décidé de suspendre la vente de XRP. Ainsi, le token n’est plus disponible sur Coinbase , Kraken ou Crypto.com .

Source : The Block , Ripple

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
twenty94470
C’est plus disponible pour les usa, sur mon profil kraken je peux encore acheter des ripple
toast
Pour les US, tout ce qui est assimilé à une «&nbsp;Security&nbsp;» est régulé, donc dans le doute, les exchanges l’interdisent aux américains.<br /> Maintenant, la plainte de la SEC ne repose sur rien de vraiment concret à part une profonde envie d’emm… Ripple. On verra ce que ça va donner, mais Ripple et XRP étant séparés, pas sûr que ça aille très loin.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Crypto wallet : Facebook s'apprête à lancer son portefeuille Novi
Bitcoin : la cryptomonnaie dépasse les 66 000 dollars pour son arrivée à Wall Street
CryptoEats, le UberEats payable en crypto, s'évapore avec près de 500 000 dollars
Tesla a réalisé 1 milliard de dollars de bénéfices rien qu'avec des investissements en bitcoins
Wix permet désormais de créer un site web qui accepte les paiements en crypto
Botnet MyKings : 24,7 millions de dollars et 3 ans plus tard, il est toujours là
Le Bitcoin propulsé à plus de 60 000 $ en raison de l'arrivée imminente d'un premier ETF, voici ce que l'on sait
Sécurité : quelles sont les attaques les plus rentables pour les pirates, comment s'en protéger ?
Une clinique britannique soigne les addicts aux crypto-monnaies
Haut de page