Test Amibot Pure Laser H2O : un aspirateur robot qui lave et désinfecte le sol... Pour un résultat convaincant ?

20 février 2021 à 18h18
4
Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le constructeur Amibot a dévoilé à la toute fin de l'année 2020 son dernier né, l'Amibot Pure Laser H2O. La nouveauté majeure de cet appareil est la présence d'une lampe UV-C en dessous de l'aspirateur robot .

Amibot Pure Laser H2O
  • Aspiration puissante
  • Désinfection des sols
  • Une application à l'interface soignée
  • Télécommande incluse
  • Autonomie plus que correcte
  • Lavage des sols inefficace la plupart du temps
  • Pas de voix française
  • Bruyant

La marque explique que cet ajout permet à l'appareil de désinfecter le sol en même temps qu'il le nettoie. C'est une belle promesse mais l'Amibot Pure Laser H2O est-il tout de même un bon aspirateur robot à même de rendre votre maison propre au quotidien? Réponse dans ce test après plusieurs jours d'utilisation et autant de passages sur le sol de notre appartement.

Design : un appareil à la fabricaton bien pensée

L'Amibot Pure Laser H2O ne dépareille pas dans la gamme d'aspirateurs robot du constructeur, avec l'adoption d'un format circulaire tout ce qu'il y a de plus classique et une fabrication principalement en plastique qui permet à l'appareil d'être plutôt léger avec un poids de 3,8 kg. La conception est elle de bonne qualité et les différentes pièces sont solidement fixées les unes les autres.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur le capot on retrouve le logement qui abrite les capteurs lasers permettant la navigation dans la pièce mais aussi la création d'une carte d'étage à retrouver dans l'application mobile et permettant de personnaliser les futurs cycles de nettoyage du robot.

On retrouve également deux boutons, l'un permettant le lancement de l'Amibot Pure Laser H2O dans toute la maison et un autre, avec un logo en forme de maison, qui permet de renvoyer le robot à sa base de chargement.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sous l'appareil sont présentes une brosse principale en poils en nylon et deux brosses latérales pour ramasser les poussières le long des murs.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

On retrouve également les fameuses lampes UV-C qui participent à la désinfection des sols promise par Amibot. Celle-ci s'enclenche automatiquement lorsque l'aspirateur robot se met en route.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

La base de chargement est tout aussi classique mais l'on note toutefois un souci du détail dans sa fabrication avec la présence de quatre patins antidérapants et un logement pour ranger le câble, ce que bon nombre de ses concurrents ne proposent pas.

Amibot propose également avec son Pure Laser une télécommande qui permet de le contrôler sans passer par l'application mobile. L'objet, plutôt sobre, ressemble tout simplement à n'importe quelle télécommande que l'on trouve avec les box TV.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

On y retrouve les différentes commandes permettant de démarrer un cycle de nettoyage mais aussi de varier la puissance d'aspiration ou la quantité d'eau dans le cas d'un lavage humide avec la serpillère fournie.

En haut trois touches de direction sous la forme d'un joystick permettent de déplacer manuellement le robot et la touche du bas permet d'activer ou de désactiver à la volée la lampe UV-C lors du cycle de nettoyage.

Application : un logiciel à la fois simple et complet

Pour profiter de l'ensemble des fonctionnalités permises par le Pure Laser H2O, il vous faudra télécharger l'application Amibot Home sur l'App Store et le Google Play Store.

L'appairage ne prend que quelques minutes et la procédure est très bien expliquée par plusieurs panneaux d'informations illustrés.

Test Amibot Pure Laser H2O
Test Amibot Pure Laser H2O

Une fois dans le logiciel on retrouve en premier lieu la carte de son logement, réalisé après le premier cycle de nettoyage de l'aspirateur robot.

Si l'Amibot Pure Laser H2O est en cours de fonctionnement, on retrouve les zones déjà traitées mais aussi le temps de fonctionnement et le niveau de batterie restante.

Les boutons situés en bas de l'écran permettent de mettre en pause ou de reprendre le cycle en cours mais aussi d'ajuster le niveau d'aspiration ou de renvoyer l'appareil à sa base d'une simple pression.

Test Amibot Pure Laser H2O
Test Amibot Pure Laser H2O

Il est également possible depuis cet écran principal de créer des zones interdites à l'appareil en les plaçant sur la carte grâce à l'écran tactile. On aurait quand même aimé pouvoir aller un plus loin dans la personnalisation comme par exemple l'ajout des noms de pièces pour faciliter le nettoyage au quotidien.

Test Amibot Pure Laser H2O
Test Amibot Pure Laser H2O

Le bouton Plus, situé en bas à droite, regroupe quant à lui les différentes options comme la programmation du robot selon des jours et des heures précises, l'historique des différents nettoyages et même l'activation du mode nuit. Une option permet également de changer la langue des indications vocales délivrées par le robot mais seul l'anglais est pour le moment disponible.

Test Amibot Pure Laser H2O
Test Amibot Pure Laser H2O

Amibot Home est une application très bien pensée et accessible au plus large public, avec une interface sans grande originalité mais très facile d'emploi. C'est au final tout ce que l'on demande d'un logiciel compagnon : des options accessibles immédiatement pour une mise en route immédiate de son appareil.

Aspiration : un appareil tout aussi puissant que bruyant

Passons désormais au premier cycle de nettoyage. Comme d'ordinaire nous n'avons touché à aucun des réglages possibles avant le premier passage, le laissant en mode Auto, celui activé par défaut après l'appairage.

Premier point qui saute aux yeux, ou plutôt aux oreilles: l'Amibot Pure Laser H2O fait beaucoup de bruit. En comparaison d'autres modèles que nous avons pu tester ces derniers mois, ce dernier est bien moins discret et il est assez pénible d'être dans la même pièce lors de son passage. Mieux vaut plutôt le lancer le matin avant de partir au bureau ou lors de vos différentes sorties.

Il faut ensuite reconnaître que l'Amibot Pure Laser H2O fait le job, avec une récupération quasi parfaite des poussières présentes sur le sol mais aussi des miettes et des détritus de moyenne taille.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Concernant les poils d'animaux là encore l'Amibot Pure Laser H2O s'en sort avec les honneurs, malgré sa brosse principale en poils de nylon qui a tendance à accumuler les tas de poils et qui se retrouvent ensuite disséminé aux quatre coins de la pièce.

Dommage également que les sorties d'air présentes à l'arrière n'éparpillent les détritus les plus légers lors des différents va-et-vient.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'Amibot Pure Laser H2O dispose de deux autres modes d'aspiration. Le premier, appelé Silencieux, est censée réduire la puissance du moteur pour atténuer le bruit mais nous n'avons pas senti de grande différence avec le mode Auto. L'aspirateur robot reste toujours aussi bruyant et les performances sont grosso-modo les mêmes que dans le mode par défaut.

L'autre programme, Max, permet quant à lui de lancer le moteur à pleine puissance (3000 Pa) pour la récupération d'un grand nombre de poussières sur le sol. Ce mode se déclenche automatiquement lorsque le robot passe sur un tapis ou de la moquette. Il est aussi très utile notamment pour ramasser les poils laissés par vos animaux de compagnie lors des périodes de mue par exemple. Evidemment l'aspirateur est encore plus bruyant qu'à l'accoutumée dans ce mode.

Navigation : un très bon système d'une grande précision

L'Amibot Pure Laser H2O se déplace par défaut en suivant un système habituel en couloirs, c'est-à-dire que l'appareil délimite chaque pièce en longeant les murs puis va s'appliquer à zigzaguer pour n'oublier aucun centimètre carré de surface à traiter.

Le robot s'appuie sur ses capteurs laser et de proximité afin de repérer les différentes pièces mais aussi les obstacles. A l'approche d'un pied de table ou d'un meuble, l'Amibot Pure Laser H2O ralentit pour ne pas cogner trop brutalement dedans mais va tout de même au contact pour ramasser les poussières les plus proches de ces différents objets.

On regrette toutefois que l'aspirateur ne se bloque un peu trop rapidement sous les meubles bas et ne cherche pas un moyen de se dégager tut seul comme un grand. La seule solution pour éviter ces désagréments est de créer une ou plusieurs zones interdites dans l'application mobile pour chaque endroit pouvant poser problème au passage du robot.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Il est possible également pour l'Amibot Pure Laser H2O d'effectuer un nettoyage localisé avec le mode "Zone à nettoyer". Pour ce faire il suffit de le poser sur le sol à l'endroit désiré et d'appuyer sur le bouton représentant une cible sur la télécommande. L'appareil va ensuite se déplacer dans une zone d'un peu plus de 3 mètres carré avant de repartir à sa base.

On retrouve aussi un mode Spot, qui lui fait tourner l'aspirateur robot dans un diamètre de plus en plus large pour ramasser les poussières sur une plus large zone.

Enfin Amibot a intégré un mode manuel, où l'on peut piloter le robot depuis l'application mobile ou la télécommande pour un nettoyage rapide.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

UV-C : un ajout bienvenu pour éliminer les bactéries

Parlons désormais des quatre lampes UV-C placées sous l'appareil. Elles permettent selon la marque à chaque cycle de nettoyage de désinfecter le sol et d'éliminer les virus et les bactéries mais aussi les allergènes sans danger pour l'homme ou pour les animaux.

Nous ne pouvons pas donner un verdict précis sur la capacité de l'appareil à rendre le sol plus propre n'ayant pas d'instruments de mesure à cet effet.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Précisons toutefois que le système UV-C peut être désactivé depuis la télécommande ou l'application mobile. Aussi il se coupe automatiquement lorsque le robot n'est plus en contact avec le sol pour éviter tout accident, les UV pouvant causer des dommages irréparables au niveau des yeux en cas d'exposition.

Lavage des sols : suffisant pour un petit coup de frais

L'Amibot Pure Laser H2O possède également un mode de lavage humide des sols. Il se compose d'un large réservoir à eau amovible de 400 mL à installer à la place du bac à poussières.

La marque fournit deux serpillères avec l'appareil. Pour les installer, il suffit de les fixer sur le réservoir grâce à un système de scratch. Elles sont évidemment lavables en machine après une ou plusieurs utilisations.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Amibot indique qu'il est possible d'ajouter du détergeant dans le réservoir mais déconseille vivement l'utilisation de vinaigre blanc ou de javel dans l'appareil au risque de le détériorer.

Dans un premier temps nous avons testé l'Amibot Pure Laser H2O dans une pièce peu sale avec un niveau d'eau moyen et le résultat fut à la hauteur de nos espérances avec un sol plus propre et sans trop de traces laissées par l'appareil après son cycle.

Sur un sol plus sale, comme celui d'une cuisine, les choses se corsent et la présence d'un produit ménager ne suffit pas à arriver à un résultat probant.

Test Amibot Pure Laser H2O © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

En plaçant le débit d'eau au maximum, pas de miracles non plus et le sol ressort à peine plus propre qu'avant le passage du robot, la faute à une navigation similaire à celle utilisée pour l'aspiration, donc trop rapide pour correctement nettoyer les traces les plus profondes.

Le lavage humide de l'Amibot Pure Laser H2O sera donc réservé uniquement pour un nettoyage léger et ne dispensera malheureusement pas d'un coup de balai régulier.

Autonomie : une batterie longue durée

Amibot propose avec le Pure Laser H2O une batterie de 5200 mAh, qui permet au robot de couvrir une surface maximale de 250 m2 en aspiration contre 140 m2 en mode lavage humide des sols.

Durant nos tests l'aspirateur robot n'a perdu que 20% de batterie après avoir aspiré une surface de 40m2 durant quarante minutes environ. On peut donc estimer à environ trois heures l'autonomie possible en mode d'aspiration Auto.

A puissance maximale, l'Amibot Pure Laser H2O verra son autonomie réduite à deux heures, une valeur tout à fait satisfaisante.

A noter que si la batterie est vide avant que le cycle de nettoyage, l'Amibot Pure Laser H2O retournera automatiquement à sa base pour faire le plein d'énergie.

Amibot Pure Laser : l'avis de Clubic

Avec le Pure Laser H2O, Amibot propose un appareil simple mais performant qui récupère correctement les poussières et les autres détritus dans la maison.

Que ce soit au niveau du système de navigation ou de l'application mobile développée par la marque, l'Amibot Pure Laser est un produit sans vraies surprises mais très efficace au quotidien.

Le système UV-C, seule réelle nouveauté apportée par le constructeur, est un plus appréciable, sans être franchement indispensable, pour assurer un nettoyage en profondeur de son habitation.

Nos seuls bémols concernent le lavage humide des sols, trop peu efficace pour se révéler indispensable, et quelques soucis de navigation ou quelques oublis logiciels qui sont un peu frustrants mais pas rédhibitoires.

En résumé l'Amibot Pure Laser H2O est un excellent produit à un prix très accessible qui conviendra à la majorité des utilisateurs souhaitant tout simplement un sol propre et débarrassé de la poussière quand ils rentrent chez eux.

Amibot Pure Laser H2O

7

L'Amibot Pure Laser H2O est un aspirateur robot très efficace pour un nettoyage régulier de la maison. A la fois simple à prendre en main et disposant de toutes les fonctionnalités attendues sur ce type de produit, il se distingue par son système de lampes UV qui chasse les bactéries.

Les plus

  • Aspiration puissante
  • Désinfection des sols
  • Une application à l'interface soignée
  • Télécommande incluse
  • Autonomie plus que correcte

Les moins

  • Lavage des sols inefficace la plupart du temps
  • Pas de voix française
  • Bruyant

Design 8

Qualité d'aspiration 7

Navigation 7

Lavage des sols 5

Logiciel 8

Autonomie 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Reolink Argus 2 : une caméra de surveillance sans fil et solaire en promo pour les Soldes
Sony présente les ensembles premium HT-A9 et HT-A7000, tout pour un son 3D dans le salon
Samsung propose une application un peu trop curieuse pour une machine à laver connectée
Le robot aspirateur Ecovacs Deebot N8+ à prix bradé, voici une offre à couper le souffle !
HomePod : la mise à jour d'iOS 14.6 peut rendre hors service l'enceinte d'Apple
Jet Bot, la gamme d'aspirateurs robots de Samsung, est désormais disponible en France
L'AirTag, trop facile à ouvrir, doit être gardé hors de portée des enfants, selon le régulateur australien
Arlo dévoile sa nouvelle caméra Pro 4 avec connexion directe au Wi-Fi
Soldes d'été : la brosse à dents Y-Brush cartonne avec son prix cassé
Les Bretons de Delta Dore se voient bien en leader européen de la maison connectée
Haut de page