Nouveaux designs et formats pour les cadres Philips

Par
Le 19 décembre 2007
 0
Deux ans après le lancement de ses premiers cadres photos numériques (les « »), c'est toute une moisson de nouveaux modèles - nouveaux formats et nouveaux designs -, que nous présente Philips et dont voici sans tarder un rapide résumé :
  • cadre 5,6 pouces : version Milk (130 €) ;
  • cadre 7 pouces : version transparent et métal (120 €), version Plexi (160 €), version Milk (170 €), version Bois (170 €), version Métal (190 €) ;
  • cadre 9 pouces : version Classique (260 €) ;
  • cadre 10 pouces : version Métal (290 €) ;
  • cadre 10,2 pouces : édition spéciale Version Florale (330 €).
00c8000000704358-photo-cadres-photo-philips.jpg
Quoi de neuf sous le soleil, mis à part ces nouveaux formats et coloris ? Les principaux changements concernant la mémoire interne qui a été portée à 128 Mo sur les modèles 7 et 10 pouces et 32 Mo sur les 5 et 9 pouces. Les premiers peuvent ainsi stocker de 510 à 1 020 photos (de 60 à 120 pour les seconds) grâce à un logiciel qui réduit automatiquement la taille des photos de façon à permettre d'en stocker un maximum dans la mémoire interne. Quant à l'affichage, il ne se fait pas en 16:9 comme sur la plupart des cadres actuels mais en 3:2 (ratio des photos issues d'un reflex numérique) ou en 4:3 (ratio des photos issues d'un compact ou bridge) de façon à permettre de conserver les proportions d'origine des photos.

Ces nouveaux modèles se dotent par ailleurs d'un lecteur de cartes plus polyvalent dans la mesure où il accepte à présent les cartes xD en plus des Secure Digital, MMC, Memory Stick et Compact Flash. Ces nouveaux cadres bénéficient également de fonctions de retouche intégrées qui permettent de convertir les images en noir et blanc ou en sépia, de les agrandir, de les réduire ou encore de les faire pivoter, ainsi que d'une fonction « collage » qui permet de faire apparaître plusieurs photos en même temps sur l'écran. Reste à signaler la présence d'une fonction horloge qui permet de programmer la mise sous et hors tension du cadre.

Le mot de la fin sera pour signaler que tous ces modèles disposent (comme le Philips 9FF2CWO testé ici) d'une batterie intégrée qui leur permet de disposer d'une autonomie de 60 minutes. Même si une heure d'affichage reste vraiment trop peu, l'exemple n'en est pour autant pas moins à suivre pour espérer voir un jour nos salons se vider de tous les câbles qui les encombrent...
Modifié le 18/09/2018 à 15h11

Les dernières actualités

scroll top