Asus Eee PC associé à une offre SFR 3G+ dès 2008

Par
Le 13 novembre 2007
 0
A mi chemin entre l'ordinateur portable et le smartphone, l'Eee PC d'Asus a fait couler beaucoup d'encre avant même sa sortie en France en raison de son prix extrêmement agressif de 299 euros pour un modèle équipé de 4 Go de mémoire flash dédiée au stockage. Le prix d'entrée pourrait se voir encore abaissé en vertu d'un partenariat mis en place entre le fabricant taïwanais et SFR. Associé à une clé USB permettant l'accès aux réseaux 3G de l'opérateur mobile, l'Eee PC pourrait se voir proposer sous la forme d'un bundle facturé - à titre indicatif - 199 euros, sous réserve d'un engagement à un forfait Internet mobile qui reste à définir.

000000b400663398-photo-asus-eee-pc.jpg
000000b400663400-photo-asus-eee-pc.jpg


Présenté aujourd'hui en France à l'occasion d'une conférence de presse qui fut l'occasion d'officialiser cette relation naissante entre Asus et SFR, l'Eee PC se présente pour mémoire comme une machine ultra portable dotée d'un écran de 7 pouces (800 x 480) et affichant un poids d'environ 920 grammes. Equipé d'un processeur Intel de type Celeron M, modèle 900 MHz mais cadencé ici aux alentours de 600 MHz, il propose dans la configuration qui verra le jour en France 512 Mo de mémoire vive et 4 Go de mémoire flash qui permettront le stockage du système d'exploitation et des données de l'utilisateur. Un contrôleur WiFi 802.11g, trois ports USB 2.0, un port Ethernet, une sortie casque et une entrée micro ainsi qu'une webcam 0,3 mégapixel complètent le tableau.

000000b400663404-photo-asus-eee-pc.jpg
000000b400663406-photo-asus-eee-pc.jpg


Plus tard verront sans doute des modèles équipés de 8 Go de mémoire Flash, voire plus, et de 1 Go de mémoire vive, indique Asus. Une version dotée d'un écran de 10 pouces mais conservant les dimensions actuelles serait également à l'étude, tout comme une version fixe, déjà surnommée « eDesktop » par les représentants de la firme même si rien n'est encore défini précisément. Enfin, des modèles colorés seront bel et bien lancés dans le courant de l'année prochaine.

Asus, qui avoue ne réaliser que de faibles marges sur cette machine, confie son ambition de vendre son Eee PC à grande échelle, de façon à rentabiliser les investissements et à faire baisser le prix de revient. Le Taïwanais espère être en mesure de commercialiser d'ici les fêtes de fin d'année la version francisée de son Eee PC, logiquement équipée d'un clavier Azerty. Celle-ci devrait être commercialisée à 299 euros chez les habituels revendeurs informatiques ainsi que, sans doute, au sein de la grande distribution.

000000b400663408-photo-asus-eee-pc.jpg
000000b400663410-photo-asus-eee-pc.jpg


La version « bundle », accompagnée de sa clé SFR 3G, sera quant à elle distribuée par l'opérateur mobile, pour un prix indicatif de 199 euros avec un engagement minimum. Un forfait, présenté comme l'équivalent pour ordinateur portable des Illimythics récemment lancés par SFR, sera associé à cette offre. Aucune information ne peut encore être divulguée, indique l'opérateur qui précise toutefois qu'elle devrait être de nature à satisfaire les adeptes de la mobilité.

Equipé d'un système Xandros modifé par Asus qui y incorpore notamment une interface de son crû, l'Eee PC est présenté, et vendu, comme une machine dont la cible potentielle irait des enfants et primo-accédants (quelques jeux et logiciels éducatifs sont intégrés, l'interface centrée sur quatre onglets se veut très simple d'accès) aux professionels (bureautique, visionneuse de documents) en passant par les amateurs désireux de disposer d'une machine de faible encombrement parfaitement mobile. Parmi la quarantaine d'applications préintallées, on retrouve le logiciel de voix sur IP Skype, un accès direct aux plus célèbres webmails, un raccourci vers tous les services en ligne Google ou une application de messagerie instantanée multi-procotoles (Pidgin).

000000b400663412-photo-asus-eee-pc.jpg
000000b400663416-photo-asus-eee-pc.jpg


Asus n'interdit toutefois pas à l'utilisateur de se tourner vers un autre système d'exploitaiton - une autre distribution Linux par exemple, voire vers Windows XP puisqu'il fournit avec sa machine les pilotes nécessaires à l'installation du système de Microsoft.

Test complet à venir dans les prochains jours.

Mise à jour du 03/12/2007 : le test complet de Asus Eee PC accompagné de photos et de vidéos, est désormais en ligne.
Modifié le 18/09/2018 à 15h11

Les dernières actualités

scroll top