Intel Penryn: premiers tests & détails supplémentaires

20 septembre 2018 à 14h28
0
0000005F00486520-photo-logo-intel.jpg
Le Penryn, c'est le nom de code du prochain processeur de bureau d'Intel, un processeur qui sera pour la toute première fois gravé en 45nm. Héritant en grande partie de l'architecture Core 2, le Penryn ne se contentera pas d'une simple amélioration de la finesse de gravure puisqu'il disposera d'améliorations structurelles notables comme Intel a déjà pu l'indiquer à diverses reprises. Rappelons ainsi que le processeur va disposer d'un nouveau diviseur qui devrait significativement améliorer les performances dans certains calculs alors qu'il va embarquer une technologie de virtualisation revue et corrigée, l'Intel VT, pour des performances là encore supérieures grâce à des temps de latence réduits lors de la transition entre les machines.

La mémoire cache devrait par ailleurs voir sa quantité augmenter avec 6 Mo de cache pour les Processeurs double coeur et 12 pour les versions quadri-coeurs alors qu'Intel réduit la aussi les temps de latence grâce à la mise en place d'un cache associatif sur 24 voies et non 16 comme sur les Core 2 actuels. Les nouvelles instructions SSE4 feront également leur entrée offrant aux développeurs plus de 47 nouvelles instructions pour accélérer certains traitements dont pour la première fois des traitements graphiques. En prime, Intel propose une nouvelle fonction accélérant les opérations aléatoires avec le Super Shuffle Engine.

000000DC00561773-photo-slide-intel-penryn-45nm.jpg


Alors que les premiers processeurs Penryn seront dotés d'un bus processeur à 1333 MHz, l'architecture devrait avoir suffisamment de marge pour atteindre le FSB1600. Naturellement, Intel déclinera l'architecture Penryn en version mobile pour les portables Centrino avec d'autres nouveautés comme un état C4 pour l'entrée dans un mode de consommation ultra réduit. Parallèlement à ces précisions supplémentaires, divers benchmarks préliminaires ont été publié par notre confrère Hardspell qui compare un Core 2 Duo E6550 (2,33 GHz FSB1333) à un processeur Penryn cadencé à la même fréquence. En fonction du test, les performances à fréquence égale augmentent de 0,22% (le plus faible gain constaté sous Sandra) à 31% sous Half-Life 2. Les résultats publiés par nos confrères (voir ce lien) montrent des gains assez intéressants et il nous tarde de les vérifier en pratique puisque sous les jeux le gain de performances moyen est de 10%.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IPO réussie pour la société GO ADV
  Immortals  : la bêta s'ouvre en images
Choisir son PC : nos configurations d'août 2007
Les développeurs de freewares se fâchent avec le système Symbian
Le spam PDF détourne à nouveau les filtres
Logiciels : iTheme 3rd (S60) et FingerTouch (Windows Mobile)
  Hellgate London  : le 2 novembre en Europe
Microsoft Photosynth dans les coulisses d’Endeavour
Roxio et Vista: (très) mauvais point pour Creator 9
Feu vert pour la surveillance des mails aux USA
Haut de page