AMD pourrait abandonner le P-Rating ?

22 décembre 2006 à 17h15
0
Nos confrères d'HKEPC pensent savoir qu'AMD serait sur le point d'abandonner son fameux P-Rating, en clair et en français dans le texte, le schéma de dénomination qu'il utilise pour distinguer ses Processeurs comme 4000+, 4200+, etc. En effet, si le P-Rating avait fait les beaux jours d'AMD à l'époque du Pentium 4, l'arrivée de l'architecture Core d'Intel a sérieusement ébranlé la validité du P-Rating. S'il permettait à une époque d'établir une comparaison avec l'offre d'Intel, il est aujourd'hui devenu totalement abscons et ne permet plus du tout de positionner l'offre d'AMD face à celle de son concurrent. Il faut dire qu'Intel a tout fait pour, en changeant à plusieurs reprises les appellations de ses processeurs.

Le prochain Athlon 64 X2 6000+ devrait donc être le dernier processeur AMD à profiter du P-Rating selon son mode de fonctionnement actuel. Rappelons au passage que l'Athlon 64 X2 6000+ devrait (en principe) être le dernier représentant de l'architecture K8 avec une fréquence de fonctionnement de 3.0 GHz pour un 2x 1 Mo de mémoire cache L2. L'arrivée du K8L, le successeur de l'Athlon 64 devrait, avec un peu de chance, permettre à AMD de remettre les pendules à l'heure au niveau de la désignation de ses processeurs.

000000FA00428418-photo-bo-te-athlon-64-x2.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 15h07
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top