XFX annonce ses GeForce 8800 overclockées

18 décembre 2006 à 11h07
0
Le fabricant de Cartes Graphiques XFX, annonce le lancement d'une toute nouvelle gamme de cartes overclockées. XFX est ainsi le premier partenaire de NVIDIA à lancer des cartes overclockées basées sur la dernière puce GeForce 8800 de la firme au caméléon, puce d'ailleurs récemment testée dans nos colonnes (voir ce dossier). XFX propose deux modèles de 8800 surcadencées avec les éditions XXX du GeForce 8800 GTX et du GeForce 8800 GTS. La GeForce 8800 GTX XXX affiche une fréquence de fonctionnement de 630 MHz pour la puce, contre 575 MHz habituellement, et de 2 GHz pour la mémoire contre 1,8 GHz en standard. La variante GTS dans sa mouture XXX profite elle aussi de fréquences supérieures avec une puce opérant à 550 MHz, contre 500 MHz traditionnellement, alors que la mémoire fonctionne à 1,8 GHz contre 1,6 GHz pour les GeForce 8800 GTS plus classiques.

Rappelons qu'outre la quantité de mémoire qui varie entre les deux cartes (768 Mo pour la GeForce 8800 GTX et 640 Mo pour le modèle GTS), le nombre de Processeurs de flux est également différent : 128 pour la GTX, 96 pour la GTS. Reste à connaître le prix de ces nouveaux joujous et l'impact réel de l'overclocking sur les performances globales des GeForce 8800 de XFX. XFX annonce une disponibilité immédiate de ses nouvelles cartes que l'on retrouvera prochainement dans notre comparateur de prix.

000000F000426011-photo-xfx-8800-gtx-xxx.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les problèmes Serial-ATA du nForce 680i résolus ?
P.A. : Aden Classifieds bientôt en bourse
France Telecom n'achètera pas de nouvelle SSII
La FSF lance une campagne contre Windows Vista
Quoi de neuf en jeux vidéo ce lundi ?
L'iPhone est enfin annoncé... mais pas par Apple !
LeWeb3 : Loïc Le Meur répond aux critiques
Rumeurs de smartphones chez Apple.. et Google !
BenQ DC X710, LCD de 3 pouces et sensibilité élevée
Carlo Revelli, AgoraVox :
Haut de page