Un rival signé Intel pour l'OLPC au Brésil : 400 $

Par Alex
le 06 décembre 2006 à 15h49
0
00FA000000300257-photo-intel-eduwise.jpg
Déjà évoqué dans nos colonnes sous le nom de code « Eduwise », le PC bon marché que destine Intel aux populations des pays émergents prend forme cette semaine. Le numéro un mondial des semi-conducteurs annonce en effet la livraison prochaine de quelques centaines de prototypes au gouvernement brésilien. Ces 700 ou 800 machines, désormais baptisées « Classmate PC », seront distribuées à des fins de test dans quelques écoles brésiliennes. Cette annonce survient alors que les cinquante premiers prototypes du « portable à 100 dollars » de l'initiative OLPC (One Laptop Per Child) viennent tout juste d'être livrés au Brésil.

Equipé d'un processeur ULV cadencé à 900 MHz, le Classmate PC arbore un écran de 7 pouces, pour un poids d'environ 1,3 Kg. Comme l'OLPC, il abandonne le disque dur au profit de mémoire flash, et présente une constitution suffisamment robuste pour pouvoir être utilisé sans crainte par des enfants. Il adopte également une connectivité sans fil. En revanche, la question du système d'exploitation n'a pas encore été résolue. Le gouvernement brésilien se montre toutefois favorable à l'utilisation de logiciels libres qui, comparés à Windows de Microsoft, permettent de sensiblement réduire le prix final des machines. Pour mémoire, l'OLPC est équipé d'une distribution Fedora Core.

012C000000300256-photo-intel-eduwise.jpg
Le Classmate PC, anciennement connu sous le nom d'Eduwise


Alors que l'OLPC afficherait aujourd'hui un coût de revient d'environ 150 dollars par unité, supérieur à l'objectif initial qui était de 100 dollars maximum, Intel évoque un prix d'environ 400 dollars pour sa machine. Selon Intel, les 150 dollars de l'OLPC ne prendraient pas en compte les frais d'acheminement des machines, fabriquées en Chine. Le fondeur de Santa-Clara explique qu'il dispose d'unités de production au Brésil, et que son Classmate PC ne recèlerait donc pas de coût caché.

Ce à quoi Walter Bender, l'un des responsables de l'initiative OLPC, réplique que le transport d'un portable de Shanghai à Sao Paulo ne revient en aucun cas à 250 dollars. Il se dit en revanche ravi de cette compétition avec Intel. Si les deux entités affirment que leurs portables à destination des pays émergents sont des projets à but non lucratif, ce type de démarche pourrait permettre à Intel de négocier d'autres types d'accords commerciaux avec les gouvernements concernés.
Modifié le 18/09/2018 à 15h07
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Microsoft investit dans 7 projets d’IA pour les personnes en situation de handicap
Vous pouvez tester les onglets groupés sur Chrome pour Android
Huawei privé de licence Android : Google rassure les utilisateurs
Windows 10 S Mode : ce qu'il faut savoir... en quelques mots
Tesla : après un Q1 2019 déficitaire, Musk annonce un plan de réduction des coûts
Opera 52 pour Android : le VPN s'améliore ainsi que la prise en charge des PDF
La tablette Amazon Fire 7 se paie un petit rafraîchissement
Google suspend ses relations avec Huawei et lui retire sa licence Android
La RATP et Airbus travaillent ensemble à faire atterrir les taxis volants en France
Facebook modifie son algorithme pour mettre en avant davantage les contenus de nos amis
William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
scroll top