Juste avant la visite d'Emmanuel Macron, une cyberattaque russe "d'une force inédite" touche la Nouvelle-Calédonie

Samir Rahmoune
Publié le 22 mai 2024 à 10h08
© Obatala-photography / Shutterstock.com
© Obatala-photography / Shutterstock.com

La Nouvelle-Calédonie a subi une cyberattaque dans la nuit du 21 au 22 mai, peu après l'annonce de la visite du président de la République. Et les premiers indices pointent vers la Russie.

Les troubles en Nouvelle-Calédonie continuent d'être difficiles à gérer pour la France, au point que le gouvernement a dû avoir recours à des mesures exceptionnelles, comme le blocage de TikTok. Raison pour laquelle Emmanuel Macron a annoncé subitement ce mardi en conseil des ministres se rendre en Nouvelle-Calédonie. Et avant même d'atterrir sur place, son arrivée a été saluée par une cyberattaque sur le réseau calédonien « d'une force inédite. »

Une attaque destinée à saturer le réseau calédonien

La Nouvelle-Calédonie est clairement le sujet français du moment. La preuve ? Elle a subi dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 une cyberattaque d'une ampleur peu commune. Un fournisseur d'accès local a dû faire face à « des millions d'e-mails […] envoyés de manière simultanée sur une adresse mail qui avaient pour objet de saturer [le réseau] » a expliqué en conférence de presse le membre du gouvernement collégial local, Christopher Gygès.

L'objectif était de rendre le réseau calédonien « inopérant. » Heureusement, les services en charge de la sécurité ont réagi rapidement, mettant en échec l'offensive. Les « équipes de l'État et de l'OPT (office des postes et télécommunications) ont réussi à stopper cette attaque avant qu'il y ait des dégâts importants » a indiqué la même personne.

© Stock Adobe
© Stock Adobe

Des adresses IP en provenance de Russie

Qui a donc bien pu vouloir saturer le réseau calédonien ? Eh bien, selon les premières informations qui ont été obtenues par BFM TV, il s'agirait d'une opération russe. Le gouvernement calédonien a ainsi indiqué que la plupart des adresses IP identifiées dans cette offensive proviendraient de Russie. Ce sont au total près de 95 000 tentatives de connexion qui ont été dénombrées.

Le président de la République, qui s'est envolé mardi soir, passera la journée du jeudi en Nouvelle-Calédonie, où de violentes émeutes ensanglantent l'île depuis plus d'une semaine. À l'heure actuelle, l'on déplore six morts, dont deux gendarmes, causés par les troubles.

A découvrir
Meilleur antivirus, le comparatif en juin 2024

04 juin 2024 à 17h42

Comparatifs services

Source : Midi Libre, BFM TV

Par Samir Rahmoune

Journaliste tech, spécialisé dans l'impact des hautes technologies sur les relations internationales. Je suis passionné par toutes les nouveautés dans le domaine (Blockchain, IA, quantique...), les questions énergétiques, et l'astronomie. Souvent un pied en Asie, et toujours prêt à enfiler les gants.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
ayaredone

Nous font ch*er ces russes. Va falloir s’en occuper un jour.

MHC

Quel intérêt pour les russes de faire ça ? Autant, je peux comprendre les comptes/bots sur les réseaux sociaux, les commentaire des principaux médias & co mais là… à part se faire détester des populations auprès desquelles ils veulent au contraire être bien vus…

De plus, ceux qui ont intérêt à rendre le réseau inopérant en Nouvelle Calédonie actuellement, c’est plutôt la France qui a coupé Tiktok et qui voudrait bien couper encore davantage…

fredolabecane

Foutre la m… partout est devenu un art dont la Russie est passée maître pour déstabiliser les gouvernements.

vidarusny

Si c’est pas les russes, ce seront les chinois, les coréens… La vraie question est est-ce que l’état peu nous prévenir ce type d’attaque ? Et si oui comment, en garantissant la neutralité du net évidemment ?

Jona-85

Il a pris un coup de vieux à cause de la situation en Russie Macron?

MHC

Tout le monde fait pareil hein, chacun défend SES intérêts, c’est ça la géopolitique avec des alliances qui ne sont d’ailleurs que de circonstances.

L’Occident a fait pareil dans beaucoup de pays notamment contre l’ancienne URSS. Le financement des « révolutions » dans les pays de l’Est par exemple le tout saupoudré par la présence de services secrets voir même parfois de mercenaires. Il n’y a pas de gentils et de méchants, simplement des personnes qui se battent pour leur prospérité.

Après, je le conçois, là, c’est clairement dirigé contre nos intérêts comme ce qui se passe en Afrique d’ailleurs.

Mais, il ne faut pas y voir que la patte de la Russie, ce sont les BRICS en général qui sont derrière incluant la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud, les pays entrés plus récemment (Émirats arabes unis, Arabie saoudite, Iran, Égypte et Éthiopie) et d’autres encore.

Valmont69

S’en prendre à la France, juste parce que ça fait du bien.
Aider son allier Chinois à récupérer les mines de nickel calédoniennes.
Etendre son influence dans le Pacifique parce que côté occidental ça se complique.
Parce que s’en prendre frontalement à le France serait risquer l’escalade.
Parce que tout ce qui se passe sur un territoire appartement à un pays membre de l’OTAN mais situé dans l’hémisphère sud n’est pas couvert par le traité de l’OTAN et donc moins risqué pour la Russie ?

jvachez

Macron n’arrête pas de provoquer la Russie lors de ses discours.

Voilà le début de la riposte et ça sera bien pire s’il envoie des soldats Français en Ukraine.

MHC

Ce que je ne comprends pas, c’est en quoi ça les aide à déstabiliser de couper des réseaux dont … ils se servent pour déstabiliser ?

Valmont69

Ne serait-ce pas plutôt Poutine qui est venu chercher des noises à l’Ukraine et a donc provoqué tout l’occident ?